Tout ce que vous devez savoir sur les peaux sensibles

par agatheverguin

Lire

Qu’est-ce qu’une ? La définition exacte fait débat au sein même de la communauté beauté. Dans les années 80, environ 30% des femmes estimaient avoir une peau sensible, elles sont plus de 70% aujourd’hui. Sauf que ce chiffre fait bien sourire les experts, car en réalité une infime portion de la population a réellement une peau sensible. Oui mais alors, qu’est-ce qu’une peau dite sensible ? On vous explique.

beautistas-peau-sensible

Comment reconnaitre une peau sensible ?

Par peau sensible, on parle souvent d’une , c’est-à-dire qui réagit de manière plus excessive à différents éléments comme les changements de température, le vent, le soleil ou encore de fortes émotions (comme le stress). Les réactions sont variées, de simples démangeaisons à une sensation de tiraillement ou d’échauffement de la peau. Néanmoins, il est important de ne pas confondre peau sensible et sensibilité, la dernière étant vite cataloguée comme la première, à tort.

Une peau sensible n’est pas un (comme la peau sèche ou la peau grasse), il s’agit plus d’une condition qui résulte parfois d’anomalies génétiques. En effet, certaines personnes naissent avec des prédispositions à l’eczéma, certaines allergies, etc. Ces prédispositions doivent être diagnostiquées par un médecin (rien ne sert de googler vos symptômes, on file chez le dermato et puis c’est tout), car vous pourriez confondre avec une simple sensibilité…

beautistas-peausensible

La génétique n’est en effet, pas le seul facteur entrainant vos rougeurs, irritations et autres symptômes de « peau sensible ». Certains produits et leurs composants ou traitements cutanés peuvent entrainer une sensibilité accrue de la peau. Trop irritants, trop décapants, nos produits de beauté phares pourraient aussi causer des dégâts et rendre notre peau plus fragile. Exemple : un gommage trop fort qui décape un peu trop la peau entrainant ainsi un assèchement cutané (et par extension un tiraillement de la peau), ou encore une crème hydratante trop riche pour votre type de peau et qui du coup augmente la sécrétion de sébum (et donc rend votre peau plus grasse). Attention donc, ces symptômes ne signifient pas forcément que votre peau est sensible, mais simplement fragilisée (par un produit) et donc plus sensible… Vous suivez ?

Quelle routine beauté pour la peau sensible ?

En réalité, tous les types de peau peuvent être sensibles, certains plus que d’autres. Si vous n’êtes pas sujettes à des allergies, de l’eczéma, de la couperose ou toutes autres maladies cutanées, nous vous conseillons de changer de routine. Ainsi, vous pourrez repérer quels types de produits correspondent à votre peau et quels produits ne le sont pas.

Woman cleaning face

Premièrement, laissez tomber l’eau, car se laver le visage à l’eau (du robinet) assèche la peau. Préférez plutôt un lait démaquillant (Basis Sensitiv Lavera) ou une solution micellaire spéciale pour les peaux fragiles (Bioderma Créaline H2O). Vaporisez ensuite de l’eau thermale sur votre visage une fois celui-ci nettoyé, cela permet d’hydrater votre peau. Pensez aussi à utiliser une spéciale pour peaux réactives avec une protection UV conséquente (20 minimum) et une plus riche pour nourrir au maximum la peau. Limitez également les produits trop « décapants » comme les gommages et autres désincrustants. Préférez des produits hypoallergéniques et sans parfum pour vous maquillez ET vous démaquillez. Enfin, n’oubliez pas de tester sur une petite partie de votre corps tous nouveaux produits (cou, oreille, etc.), cela vous évitera des désagréments cutanés…

beautistas-soins-peau-sensible

Si vous constatez une nette amélioration de votre peau après le changement de votre routine beauté, conservez les nouveaux produits et évitez d’en changer. En revanche si les symptômes persistent et que votre peau demeure réactive malgré une hygiène plus douce, consultez rapidement votre dermatologue. Lui seul pourra vous aider.

Pour plus d’informations, lisez notre guide Comment prendre soin de sa peau sensible !