Le « tallow », un atout beauté ?

par agatheverguin

Lire

Le gras, ce nouveau graal. Décrié pendant des années, le « gras » n’est plus mis à l’index dans les recommandations alimentaires, bien au contraire. Manger gras serait sans gravité, et serait même un excellent booster de vitalité. Désormais, on le voit partout, c’est la nouvelle super base des régimes à la mode, et de certaines boissons énergisantes comme le café « bulletproof », un café hyper dopant venu tout droit de la Silicon Valley.

Mais le gras n’est pas seulement une affaire de cuisine, il entre aussi dans la composition d’un grand nombre de produits de cosmétiques. Sous l’appellation « tallow », ce composant suscite néanmoins des débats : protection des animaux utilisés dans la fabrication , bienfaits réels pour la peau, etc. Alors, le gras est-il vraiment bon pour notre peau ? Décryptage de cette tendance pas si nouvelle…

Qu’est-ce que le tallow ?

Le « tallow » ou suif, est un gras animal de bœuf ou de porc la plupart du temps, qui autrefois était utilisé dans la fabrication des et des bougies. Si cet usage a largement disparu au profit des huiles ou beurres végétaux, ces graisses sont très présentes dans les cosmétiques, sous forme de dérivés transformés plus ou moins détectables : tallow, -tallowate- dirallowate, tallowamide, lard, -lardate…

Il est présent partout ! Le tallow est devenu en quelques années, l’ingrédient phare pour doper ses shampoings, et autres pommades corporelles. Selon Paléo Skincare, l’un des labels vantant ses effets, « la peau adore la graisse saturée, la composition du suif est ce qui s’en rapproche le plus. Après tout, nous sommes des animaux et pas des plantes ». A bon entendeur…

Source : sortirlespoubelles.com

Source : sortirlespoubelles.com

Les bienfaits du gras sur la peau

Prendre soin de sa peau est tout aussi important que de prendre soin de son . Si le gras est bon pour « l’intérieur » alors pourquoi pas pour « l’extérieur » ? Qu’il provienne de la noix de coco (pour donner l’huile de coco) ou d’animaux (le tallow donc), le gras est utilisé depuis des siècles comme soin. Pas étonnant vu les nombreuses vertus qu’il possède :

Stable

Tout comme l’huile de noix de coco, la graisse animal a un profil en acides gras très bénéfique, avec environ 50% de matières grasses saturées dites « stables ». Cela signifie qu’elle ne rancit pas facilement, et par conséquent qu’elle peut être conservé très longtemps, même sans réfrigération.

Nourrissant

Le suif est particulièrement riche en nutriments, notamment en vitamines liposolubles A, D, E et K. Il a aussi une forte concentration en acide linoléique conjugué (CLA), qui a un effet anti-inflammatoire et en acide palmitoléique, qui a des propriétés anti-microbiennes.

Absorbant

Si vous appliquez du gras sur votre peau, vous remarquerez qu’il ne laisse aucunes traces de résidus graisseux contrairement à certains beurres corporels plus chimiques. Cela est dû aux similitudes dans les profils d’acides gras du suif avec certaines membranes des cellules humaines et du sébum. En d’autres termes, le gras possède une composition similaire à certaines de nos cellules, notamment celles présentes à la surface de notre peau.

Sans danger

Le gras a longtemps été utilisé en cuisine. Nutritives, gustatives, toutes les raisons sont bonnes pour en consommer. Et si il n’est pas dangereux pour notre santé, il ne l’est pas non plus pour notre peau. Néanmoins, et comme tous les produits que l’on consomme, il est important que le gras soit de qualité. Les animaux doivent être bien traités, nourris à l’herbe, pour éviter notamment la contamination par les pesticides et autres produits chimiques dangereux.

Le gras, c’est la vie… Attention quand même à ne pas en abuser !