Santé : d’inquiétantes substances dans plus d’une centaine de produits cosmétiques de notre quotidien

par agatheverguin

Lire

Dentifrices, déodorants, shampoings, crèmes pour le , l’UFC-Que Choisir a publié un rapport lundi 22 février, dans lequel l’association pointe du doigt quelques 185 produits de cosmétiques de notre quotidien. En cause, certaines substances les composant qui sont inquiétantes du fait de leur caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien.

Concernant les allergènes, on dénombre 62 produits dont 55 contenant de la Methylisothiazolinone (MIT), un allergène majeur particulièrement irritant. S’agissant des perturbateurs endocriniens (qui perturbent le système hormonal, ce qui peut entraîner de graves maladies), pas moins de 101 produits en contiennent dont 44 sous la forme d’ethylhexyl-methoxycinnamate, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien. A noter, que ces substances se retrouvent aussi bien dans des marques distributeurs que des grandes marques : L’Oréal, Clarins, Biotherm, Carrefour, Leclerc, Monoprix, Mixa, Pampers, Colgate, etc. Ainsi, une vingtaine de marques proposent des produits contenant les fameux parabènes à longue chaine, et certaines pour bébés des marques Pampers, Bébé Cadum, Mixa et Nivea contiennent du phenoxyethanol, un conservateur toxique pour le foie et le sang.

L’association souligne ainsi la non-action de la part des fabricants, qui n’ont toujours pas changé leur pratique. Elle invite donc les consommateurs à redoubler de vigilance et surtout à ne plus acheter de produits contenants ces substances. Pour ce faire, elle met à disposition une carte repère des agents toxiques à éviter absolument, ainsi que sa base de données complète.