Les soins boosters : pour quoi faire ?

par redhairtypist

Lire

Ce début d’année, Clarins lançait ses trois boosters de beauté en secouant les rituels de soin. Disponibles depuis fin Mars, ces trois petites fioles font beaucoup parler d’elles: campagnes d’affichage, presse, réseaux sociaux et blogosphère s’en donnent à cœur joie. Bon, on est d’accord, les soins boosters, ça sert à booster. Mais encore ? On vous dit tout sur ces petites potions magiques.

beautistas-gouttebooster

Des formules sur-mesure pour un besoin ponctuel

Vous le savez, parce-que vous le voyez : un coup de stress, un excès ou un changement environnemental et hop ! Votre peau envoie des signaux d’alertes. Tiens, des après votre soirée charcuterie fromage et vin rouge ! Oh, les jolies desséchées avec la vague de froid ! Votre peau vous parle, et même si vous connaissez son type et ses caractéristiques en temps normal, elle a aussi des besoins ponctuels en fonction des événements de votre vie et des aléas environnementaux. Et c’est ça qui les différencie d’un soin classique ou d’un sérum, qui agissent sur l’état général et chronique de la peau.

Clarins est donc partie du constat de ce besoin pour lancer ses trois boosters de beauté. Avant elle, d’autres marques avaient déjà ciblé le problème et proposé une solution : la marque Etat pur, spécialiste des soins personnalisés, propose des actifs purs, spécifique à un problème donné (vitamine E pour les premières rides, acide hyaluronique pour la perte de , zinc pour la brillance, etc.), et Dr. Brandt avait également développé la Power Dose D, un shot de vitamine D pour l’éclat de la peau.

Source: demaquillages.blogspot.com

Source: demaquillages.blogspot.com

La différence ? « La même qu’entre un jus de pomme et un jus multi-fruits », l’image parfaitement bien Kléo dans son blog. De la même façon qu’un jus de fruits contenant plusieurs fruits combine les bénéfices des différentes vitamines, les boosters de Clarins sont composés de plusieurs actifs, et c’est cette association qui en augmente l’efficacité.

Concrètement, ça donne quoi ?

Trois formules innovantes de boosters beauté à mélanger à sa d’amour et à sa chérie : car ils ne s’appliquent pas seuls ! 3 à 5 gouttes de concentré d’actifs bien ciblés en fonction d’un besoin ponctuel particulier :

  • Le booster Energy
    Quand ? Pour les coups de mou, les périodes de fatigue, un rush au boulot ou un enchaînement de nuits trop courtes.
    Quoi ? Du ginseng, réputé pour stimuler les cellules, tonifier la peau, estomper les marques de fatigue et raviver l’éclat.
  • Le booster Repair 
    Quand ? Quand votre peau est fragilisée par les vagues de froid qui font que la peau tiraille et rougit. Idéal aussi en retour de vacances après les coups de soleil !
    Quoi ? Du Mimosa Tenuiflora, plante réparatrice et apaisante.
  • Le booster Detox
    Quand ? Les lendemains difficiles avec trop : trop d’alcool, trop de gras, trop de fumée… Ou trop de pollution.
    Quoi ? Le café vert, pour détoxifier les cellules et raviver les teints brouillés.
Source: kleo-beaute.com

Source: kleo-beaute.com

On récapitule : on trouve sa peau bof en ce moment, on identifie la raison, on choisit son booster en fonction et on le mélange à son soin habituel pendant 10 à 15 jours. Et on peut le ranger jusqu’à la prochaine fois (il se garde 18 mois après la première ouverture). Il est nomade, on peut l’emporter en week-end pour anticiper les excès ou en vacances pour les coups de soleil et les changements de température.

D’autres marques proposent cette solution booster : la marque Khiel’s, en parallèle, a lancé il y a peu de temps son concept de « préparations apothicaires », mélange de deux complexes customisé spécifiquement pour votre peau. Le hic pour nous : ce service n’est proposé qu’à New-York…

Sephora surfe aussi sur la vague et propose aujourd’hui ses boosters défatiguant (magnésium), pureté (zinc) et éclat (vitamine C), à petits prix, qui laissent eux la possibilité de s’utiliser seuls.

Vous ne voulez pas modifier votre routine beauté ? Tant mieux, les boosters vont simplement de l’ajuster, sans rajouter une couche, et vous permettre de continuer à utiliser votre crème même si vous avez un besoin ponctuel supplémentaire. Une innovation pleine de bon sens, en soi.

Alors, on les adopte ?