Les signes qui montrent que vous exfoliez trop votre peau

par agatheverguin

Lire

Nettoyants moussants, à grains, microdermabrasions, crèmes à base d’acides… Pour afficher une peau nette et parfaite, on a tendance à exfolier ou plutôt à sur-exfolier, au risque d’y perdre notre peau. Explications.

Pourquoi on exfolie sa peau ?

Débarrasser sa peau des cellules mortes, la nettoyer des mauvaises bactéries et toutes autres agressions extérieures type pollution. Le tout pour afficher une peau nette, lisse, propre et parfaite. Telles sont les motivations qui nous conduisent à exfolier, gommer notre peau, quitte à en faire trop c’est à dire à sur-exfolier… Mauvaise idée !

Poncée, récurée, notre peau ne supporte pas les trop nombreuses exfoliations que nous lui faisons subir. En effet, le film hydrolipidique, qui protège naturellement notre peau, s’altère et l’épiderme ne peut plus assurer correctement sa fonction de barrière. Cette mise à nu outrancière rend les peaux de plus en plus sensibles. Car quand on la « déshabille » avec des agents agressifs qui enlèvent ses lipides protecteurs, la peau devient perméable : les irritants et les polluants pénètrent plus facilement et affaiblissent à leur tour ses défenses naturelles. Résultat : on se retrouve avec une , trop nettoyée ou au contraire une peau qui produit trop de sébum (car déboussolée par ce décapage incessant) et donc une peau qui brille et un risque accru d’apparitions d’imperfections. Le contraire de ce que l’on souhaitait !

y3nOhamLnyBdv1Q_LBpmZn1rwLM

Les signes de sur-exfoliation

Une sur-exfoliation entraine une réponse inflammatoire et peut endommager la barrière lipidique qui, de ce fait, n’assure plus sa fonction protectrice. La peau devient plus sensible et le vieillissement prématuré est accéléré. Voici quelques signes indiquant une sur-exfoliation :

  • Une déshydratation prononcée

  • Des zones de sécheresse

  • Des tiraillements

  • Des rougeurs et des démangeaisons

  • Une sensibilité accrue

  • Des imperfections, voire de l’acné et des irritations

Si vous observez certains de ses signes sur votre peau, arrêtez de tout urgence tous type de sur votre peau. Néanmoins, continuez à la nettoyer mais avec un produit de soin plus doux doté d’un PH peu acide. Pensez aussi à bien hydrater votre peau le matin ET le soir, en plus d’une crème solaire ou d’un PSF 15 (minimum).

Close-up of a young woman splashing water on her face

Close-up of a young woman splashing water on her face

Quand faire un gommage ?

Pour éviter d’endommager sa peau tout en continuant à la nettoyer des impuretés et donc de l’exfolier, il faut respecter quelques consignes. Tout d’abord et d’une manière générale, il ne faut pas exfolier plus d’une fois par semaine. Ensuite, selon votre , adaptez le soin (ou gommage) et la fréquence. Ainsi si vous avez la peau sèche, et/ou mature vous ne devez jamais exfolier plus d’une fois par semaine et évitez les gommages à gros grains qui pourraient irriter votre peau. Si au contraire, vous avez la peau plutôt grasse, et/ou à tendance acnéique, vous pouvez exfolier deux fois par semaine mais pas plus.

Assurez-vous aussi, lorsque vous exfolier et ce peu importe votre type de peau, d’utiliser des serviettes propres et en coton de préférence, pour limiter le risque d’irritations. De plus, choisissez un type de produit exfoliant, il ne faut pas mélanger les agents chimiques (i.e. retinol, acide glycolique, acide salicylique.).

Si malgré cela votre peau continue à afficher certains de ces signes : rougeurs, irritations ou encore acné, nous vous recommandons vivement de prendre rendez-vous chez votre dermatologue, qui pourra vous prescrire un traitement adapté en fonction de votre type de peau.

Vous ne savez pas quel gommage est fait pour vous? Lisez notre guide d’achat Comment choisir son gommage !
Lisez aussi notre guide Comment prendre soin de sa peau au quotidien !