Les idées reçues sur le micro-needling

par agatheverguin

Lire

Dans la quête de jeunesse éternelle, les techniques esthétiques ne cessent d’évoluer (et de nous étonner !). L’une de ces techniques très en vogue est le micro-needling. Mais comme toute médecine esthétique, certains préjugés subsistent. C’est pourquoi nous vous proposons de lever le voile sur cette technique de rajeunissement de la peau, histoire de savoir de quoi il s’agit vraiment (et une bonne fois pour toute !).

Qu’est-ce que le micro-needling ?

Le micro-needling désigne toutes les techniques de médecine esthétique utilisant des micro-aiguilles dans le but de perforer la peau pour créer une action régénérante. La différence avec la mésothérapie ? Le nombre de micro-trous qui est bien plus important. En effet, la technique utilise des outils tels que des rollers, ce qui permet de piquer d’avantage la peau et donc de plus la stimuler. Autre différence, le roller pique uniquement et n’injecte pas dans le même temps des produits (acide hyaluronique, etc.). Le seul hic : il n’existe pas de méthodes standardisées, elles varient selon les outils et appareils utilisés. D’où l’importance de choisir un docteur compétent…

Pour quels résultats ? Des petits trous, des petits trous, encore des petits trous… Une amélioration de la peau, sa texture et sa densité ainsi que l’ du en lui-même. Et bien sûr, une diminution des ridules notamment au niveau des joues. Tentant, n’est-ce pas ?

microneedling

Les idées reçues sur le micro-needling

#1 – La technique peut être reproduite à la maison avec les mêmes produits

FAUX. Les médecins, chirurgiens, ont accès à des produits bien plus forts du fait de leur statut et de leur métier. Ce qui suffit amplement à convaincre sur le fait que non, la technique ne peut être reproduite à la maison (à moins que vous ne soyez médecin ou quelqu’un d’autre dans votre entourage).

#2 – C’est douloureux

FAUX. Enfin pas tout à fait. Disons que si la technique n’est pas agréable, elle n’est pas non plus irréalisable. Alors oui ça peut faire mal, mais comme le dit l’expression « il faut souffrir pour être belle », non ?

#3 – La technique laisse des traces visibles dans la peau

FAUX. Si la technique du microneedling consiste effectivement à percer la peau pour activer la production de collagène, et donc créer de micro-trous, ces derniers sont si petits qu’ils sont invisibles à l’oeil nu ! Le seul élément visible mais pas durable peut-être les causées par l’afflux de sang lors de la pénétration de l’aiguille dans la peau. Mais dans tous les cas cela ne dure pas…

getty

#4 – Le micro-needling ne peut pas être effectué autour des yeux ni des lèvres

FAUX. Grâce aux avancées scientifiques et technologiques dans le domaine de la beauté notamment, le micro-needling peut être en toute sûreté être effectué dans ces zones, tant que les bons outils sont utilisés (évidemment). Ainsi, il existe des rouleaux spécifiquement conçus pour ces petites zones plus sensibles.

#5 – Le micro-needling n’est qu’une astuce anti-âge

FAUX. Certes, ce traitement consiste avant tout à activer la production de collagène afin d’améliorer la texture de la peau et ralentir le cutané, mais pas seulement. Le micro-needling peut également être utilisé pour améliorer l’état de la peau et notamment dissiper les marques causées par l’acné. Comment ? Grâce au collagène qui aide à « réparer » les cicatrices, mais aussi améliore l’action des soins appliqués après une session de micro-needling…

De nombreuses célébrités sont accros à cette technique qui améliore véritablement la condition de la peau comme Kim Kardashian ou le mannequin israélien Bar Refaeli. A la rédac’, on est un peu mitigée et vous, qu’en pensez-vous ?