La vérité sur le traitement de l’acné au laser

par alexandratizio

Lire

On l’associe généralement à l’adolescence, pourtant l’ peut être présente à tout âge. Et dans certains cas, les cosmétiques non comédogènes combinés avec des traitements dermatologiques ne suffisent plus. Il existe alors un moyen dont on parle peu mais pourtant très efficace : le laser. Pour tout savoir sur cette pratique de la médecine esthétique, nous avons fait appel au Dr. Desasy, médecin esthétique et co-fondateur du label AAC, 1er label qualité en médecine esthétique. Il a accepté de répondre à nos questions :

 

1- Le laser, qu’est-ce que c’est ?

En général, on parle de laser pour désigner tout ce qui concerne la luminothérapie, mais cela englobe aussi les IPL (lumière pulsée) qui sont des machines devenues de plus en plus performantes en alliant efficacité et sécurité. Il s’agit d’une longueur d’ondes qui va détruire et limiter les bactéries responsables de l’acné. La luminothérapie, elle, consiste à s’exposer face à de la lumière pour soigner les maladies de la peau telles que l’acné.

2- Comment le laser agit-il sur la peau ?

Associé à la lumière pulsée, le laser non ablatif, autrement dit sans rupture de la barrière épidermique, s’applique directement sur la surface pour retirer les bactéries liées à l’acné, grâce à un faisceau lumineux transformé en chaleur. En sélectionnant une longueur d’ondes spécifique au traitement de l’acné (530 nm), le médecin esthétique va pouvoir cibler le problème et agir uniquement sur l’acné pour une meilleure précision et plus d’efficacité. Quant à la luminothérapie, elle fait agir deux types de lumière (rouge et bleue) sur la surface de la peau, l’une ayant pour rôle de réguler la circulation du sang et régénérer la peau, l’autre de lutter contre les germes et l’inflammation.

 

3- Le laser est-il vraiment efficace ? Les boutons disparaissent-ils complètement ?

L’efficacité est assez impressionnante ! Par contre, si l’on est sur une acné active, celle-ci risque de réapparaître. Il faut la traiter par épisodes mais on ne peut pas supprimer l’acné définitivement. L’efficacité dure de quelques semaines à quelques mois. Il est aussi possible de faire des séances rapprochées toutes les une à deux séances. Le résultat optimal, et franchement remarquable, est alors visible au bout de quatre séances. L’avantage aussi est qu’il y a très peu d’effets secondaires, mis à part quelques qui durent maximum 48 heures. Le laser non ablatif n’altère pas la surface de l’épiderme, n’enlève pas de couche de peau et ne présente donc pas de risque pour la peau.

Grâce à sa méthode infaillible et quasi sans risque, le laser a littéralement révolutionné le traitement des . Néanmoins, il est conseillé de recourir à ce moyen uniquement sur une acné non active, pour éviter de tomber dans un cercle vicieux et voir réapparaître des boutons entre plusieurs séances. Alors, oserez-vous le laser ?

 

We Love Beauty

L’Expert : Dr. Franck Desasy

Dr. Franck DESASY est diplômé inter-universitaire de Médecine Eshétique et Anti-Âge ainsi que membre du Collège International de Médecine Esthétique de Paris. Depuis 2013, il est également Président Fondateur du label AAC (Aesthetic Art Clinic), 1 er label Qualité en Médecine Esthétique. Né d’un besoin de confiance exprimé par les patients, les professionnels et les autorités de santé, le label AAC a pour ambition d’informer, de guider et de sécuriser la qualité des soins. L’initiative a été élaborée et validée par un comité d’experts reconnus en médecine esthétique.