Comment prévenir et lutter contre les taches de soleil ?

par manonsafavi

Lire

Taches brunes, taches de soleil, taches de vieillesse, les appellations sont variées. Difficile de s’y retrouver avec les différents types d’hyperpigmentation. Ces dernières années, la prévention contre l’exposition solaire excessive a entraîné la médiatisation de ces taches disgracieuses. En témoigne, l’étude Ipsos/Caudalie menée à l’hiver 2015. D’après cette enquête, 62% des femmes européennes citent les taches comme leur principale préoccupation beauté.  Eclairage sur les .

Les taches de soleil, qu’est-ce que c’est ?

Une hyperpigmentation de la peau peut être entraînée selon les cas par un changement hormonal, le naturel de la peau et l’exposition au soleil. Il existe différents types de taches de soleil :

Le melasma

Le melasma, plus connu sous le nom de masque de grossesse, apparaît sur le principalement. Il est le résultat d’une modification hormonale, comme une grossesse ou un changement de contraception, et d’une exposition au soleil sans protection. Pour simplifier, c’est le processus de production de mélanine qui s’est affolé. Résultat : une tache pigmentaire plus foncée que la couleur de base de la peau apparaît. Par conséquent, le melasma est souvent plus visible sur une peau claire qu’une peau mate.

Le lentigo solaire et le lentigo sénile

Le lentigo solaire, similaire à des grains de beauté, désigne les petites taches plus foncées que l’on peut voir apparaître sur le dos des mains, le visage et le décolleté principalement. Il est le résultat d’expositions répétées au soleil sans protection, ce qui explique qu’il se concentre sur les zones les plus exposées. On parle de lentigo sénile lorsque ces taches apparaissent avec les années. On estime à 50 ans, l’âge à partir duquel elles se généralisent, notamment chez les personnes à la peau claire. Le lentigo sénile s’explique par une production anarchique de mélanine. En cause ? Les mélanocytes qui se détraquent.

iStock

Comment prévenir leur apparition ?

Il n’y a pas de secret : l’écran solaire. Ce sont les rayons UVA qui sont responsables de la majorité des taches pigmentaires. Aussi, il est préférable d’opter pour une crème solaire indice 50 lors des premières expositions, avant de baisser progressivement selon la façon dont bronze la peau. Après plusieurs mois sans exposition aux UV, la peau est extrêmement sensible aux premiers bains de soleil. En ville ou en vacances, n’oubliez pas de la protéger correctement. Un déjeuner en terrasse peut suffire à voir apparaître des taches. Dans la mesure du possible, il faut éviter les expositions entre 11h et 16h. C’est contraignant mais ce sont des mesures nécessaires pour éviter d’avoir à traiter vos taches brunes. Les traitements peuvent être lourds, coûteux et les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de nos espérances. Attention également aux parfums qui contiennent des photosensibilisants lorsque l’on s’expose longtemps au soleil.

Tout le monde est concerné même si les peaux mates ont tendance à l’oublier. Idem, pour les jeunes femmes, ou hommes, qui se pensent souvent non concernés par les taches brunes. L’âge d’apparition des taches pigmentaires se situe aux alentours de 40 ans, mais les premières taches peuvent tout à fait apparaître autour de la trentaine. Le lentigo sénile est l’illustration parfaite de l’impact à très long terme d’une exposition au soleil non protégée, à répétition.

Vous ne savez pas quelle protection solaire visage est faite pour vous? Lisez notre guide d’achat Comment choisir sa crème solaire visage !

Comment les traiter ?

Le principe ? S’appuyer sur le renouvellement cellulaire cutané pour effacer les taches pigmentaires. Plusieurs techniques existent. De la plus simple à la plus complexe, selon l’étendue des dégâts. Quoiqu’il en soit, tournez-vous vers un dermatologue. Lui seul peut poser un diagnostic précis, identifier le type d’hyperpigmentation et vous guider pour tenter de les diminuer.

Dans un premier temps, si l’hyperpigmentation est légère et discrète, un soin anti-tache et une enrichie en anti-oxydants suffisent. En parfumerie ou en parapharmacie, les marques ont toutes un produit adapté.

Particulièrement recommandé en cas de lentigo, la cryothérapie consiste à appliquer une infime quantité d’azote liquide à la surface de la peau. La couche supérieure de l’épiderme ainsi brûlée, la peau est obligée de se renouveler.  Un peu barbare au premier abord, la technique a fait ses preuves. Choisissez bien votre spécialiste et tout se passera bien.

Largement plébiscité, le utilise des acides pour desquamer la peau, c’est-à-dire éliminer les cellules mortes et forcer le renouvellement des couches superficielles de la peau. Le peeling chimique laisse la peau extrêmement sensible. Il est obligatoire de la protéger et de bannir toute exposition solaire durant quelques jours.

Quant au laser, sa température élevée supprime les amas de cellules responsables de l’hyperpigmentation, Suite à l’intervention, une croûte se forme à la surface de la peau sur les zones traitées. Rien d’inquiétant, cela signifie que la peau se régénère en dessous. Ne touchez surtout pas, elle tombera toute seule quand la peau sera prête.

En définitive, mieux vaut prévenir que guérir. Courrez vous acheter de la crème solaire avec un indice de protection décent et optez pour l’autobronzant plutôt que de faire la crêpe au soleil.

Vous voulez savoir plus en détail comment éliminer les taches pigmentaires ? Lisez notre guide d’achat Comment traiter les taches brunes !