loi biodiversité cotons tiges gommage gel douche

Ces produits beauté qui vont bientôt disparaître de nos salles de bain

par melodygarnier

Lire

Au cours des prochaines années, vos étagères de salle de bain vont peu à peu s’alléger. Le 20 juillet dernier, le Parlement a adopté une nouvelle loi : la loi Biodiversité. Sur les grandes lignes, cette loi prévoit d’interdire la commercialisation, en France, de plusieurs produits d’, car ils ne correspondent pas à ces nouvelles normes environnementales.

Un geste pour la planète

Il faut savoir qu’on trouve énormément de cotons-tiges dans le milieu aquatique. Et s’ils atterrissent dans la mer, c’est à cause des personnes, qui, au lieu de les jeter dans leur poubelle, préfèrent les jeter dans la cuvette des toilettes. Et ils sont beaucoup à le faire. Par conséquent, les cotons-tiges ne sont pas traités et ils relâchent leurs substances chimiques dans la mer.

loi biodiversité cotons tiges

Préserver la faune aquatique

Les cotons-tiges peuvent également être une menace pour la faune aquatique, qui risquent de les ingérer. C’est également le cas des crèmes exfoliantes, gels douche, et dentifrices qui contiennent des billes. Ces micro-billes sont en réalité des particules de polyéthylène, qui, à cause de leur minuscule taille, ne sont pas filtrées par les stations d’épuration. Elles sont donc, la plupart du temps, ingérées par les poissons. Dès le 1er janvier 2018, ces micro-billes seront interdites dans les produits d’hygiène.

Antidia Citores, porte-parole de l’association Surfrider Europe, s’est confiée au journal Le Parisien : « Les cotons-tiges font partie des déchets les plus présents dans les milieux aquatiques. En 2015, nous en avons ainsi retrouvé pas moins de 16 226 dans les rivières ou sur les littoraux européens. Mis bout à bout, cela équivaut à trois tours Eiffel et demie !« 

loi biodiversité cotons tiges

Les conséquences

Afin que tous ces produits continuent d’exister sans pour autant polluer, il va falloir miser sur le bio. A partir du 1er janvier 2020, les cotons-tiges devront donc être fabriqués en papier biodégradable et compostable. C’est également le cas pour les gommages et autres produits à billes.

loi biodiversité bio gommage

Plusieurs grands groupes se sont déjà préparés face à cette nouvelle interdiction. Il y a quelques années, Unilever, L’Oréal, Johnson and Jonhson ou encore Colgate-Palmolive expliquaient être prêts à éliminer les fameuses billes de l’ensemble de leurs produits. Pour les remplacer, ils sont encouragés à utiliser des « particules d’origine naturelle non susceptibles de subsister dans les milieux, d’y propager des principes actifs chimiques ou biologiques ou d’affecter les chaînes trophiques animales« , comme par exemple des sucres, des minérales, de l’argile ou encore des noyaux de fruits. Et si vous voulez avoir un peau douce tout en respectant la planète, découvrez ci-dessous notre sélection de gommages aux micro-billes naturelles :

beautistas - soin - beauté - gommant - gommage - yves saint laurent beautistas - soin - beauté - gommant - gommage - pulpe de vie We Love Beauty beautistas - soin - beauté - gommant - gommage - completely nuts
Top Secrets – Yves Saint-Laurent Gratouille-moi ! – Pulpe de Vie Mon Lait d’Anesse – SO’ BiO étic Gommage intensif – Completely Nuts