BB Cream, CC Cream, DD Cream, … comment s’y retrouver dans l’alphabet du teint ?

par camillewulff

Lire

Depuis déjà quelques années, une nouvelle catégorie de cosmétiques a inondé tous les corners beauté: les BB crèmes. Un nom aux initiales chocs qui va instaurer une nouvelle tendance et faire naître de nombreux successeurs : , DD crème, EE crème … Comment s’y retrouver dans cet alphabet du teint ? Beautistas vous aide à y voir plus clair.

Booster la nature du teint : la noble mission des BB crèmes

Véritable couteau suisse de la cosmétique, la BB crème (Blemish Balm Cream) est née en Corée du Sud avec la marque Erborian. Ses vertus hydratantes, unifiantes, correctrices et booster d’éclat en font un produit multi-fonctions. Servant d’alternative au classique souvent jugé trop couvrant avec son effet ‘’masque’’, et trop agressif pour la peau, la se présente comme un produit hybride entre le soin et le . Elle ne colore pas mais corrige, elle ne transforme pas mais aide la peau à retrouver son plus bel éclat. Grâce à sa texture légère et son effet seconde peau, la BB crème permet aux femmes de faire oublier le maquillage et d’arborer un effet peau nue. Mais les BB crèmes vont plus loin puisqu’elles parviennent à conquérir une nouvelle cible : les femmes réticentes aux ou crèmes teintées un peu grasses. Désormais, celles-ci peuvent utiliser un cosmétique dans lequel le léger artifice est dissimulé… pour toujours plus de naturel !

Young beautiful woman face portrait with healthy skin on gray background. Studio shot.

BB crème, CC crème, DD crème, EE crème… quelle différence?

Loin de s’essouffler, ce phénomène aux initiales accrocheuses se poursuit avec la création de la CC crème (Colour Control Cream). Egalement enrichie en agents hydratants, la CC crème se révèle encore moins couvrante mais plus correctrice, notamment en matière de rougeurs. Ainsi, si vous avez une peau qui réagit  facilement, la CC crème sera votre meilleur allié.

Jusque la c’était plutôt facile à suivre, mais la famille s’agrandit et se complique. La DD crème (Daily Defense) reprend ensuite le flambeau : moins connue du grand public, elle a plus récemment pénétré les rayons beauté. Surfant toujours sur les propriétés hydratantes et unifiantes comme ses consœurs, elle a pour objectif additionnel la protection de la peau contre les agents extérieurs. C’est sans surprise que les DD crèmes ont ainsi toutes un indice SPF et des ingrédients actifs responsables du renforcement de la barrière correctrice de la peau. Viennent ensuite Les EE crèmes (Energy Enhancer) qui s’attaquent cette fois aux rides, tout en gardant l’héritage des propriétés de ses précurseurs (hydratation et unification).

Notre avis dans tout ça ?

On s’accorde à reconnaître la révolution cosmétique des BB crèmes qui répondent à un véritable besoin consommateur : la correction sans couvrance pour un effet naturel. En revanche, plus l’alphabet s’agrandit, plus on en devient sceptique, ne décelant pas bien les nuances entre ces crème-soins. Notre conseil serait donc de s’orienter vers les premières versions (BB + CC), véritables basiques adaptées à toutes les peaux. Les plus téméraires d’entre nous pourront se renseigner pour trouver la crème parfaite, répondant à des besoins spécifiques…

Alors que la GG crème de L’Oréal Paris vient d’être lancée, il  paraîtrait que la ZZ crème devrait débarquer prochainement d’Asie pour la concurrencer… affaire à suivre!