Amaroli : les bienfaits santé de l’urine, mythe ou réalité ?

par agatheverguin

Lire

Ils seraient deux millions au Japon, un million aux Pays-Bas et près de cinq millions en Allemagne à pratiquer l’urinothérapie. De quoi s’agit-il ? Tout simplement le fait de boire son urine pour bénéficier de ces bienfaits santé. Nouvelle tendance écolo ou réel traitement médical, décryptage du phénomène…

Qu’est-ce que l’urinothérapie ?

L’urinothérapie (ou Amaroli, le nom indien de la pratique) qui est considérée comme une médecine alternative, consiste à ingérer son urine soit en injection (comprimés par exemple) soit en la buvant. Le but ? Bénéficier des bienfaits de celle-ci sur notre santé. Sida, cancer, boulimie, sclérose en plaques, diabète mais aussi stress, infections et allergies, les vertus de l’urine sont miraculeuses (un peu trop d’ailleurs). D’où ces appellations parfois surprenantes : divin nectar, eau de vie, eau dorée, tisane délicieuse, don de Dieu, shivambu (nom indien pour l’urine).

Comment ça se passe ? Concrètement c’est très simple, il suffit de remplir un verre d’urine à la source puis de le boire tout de suite, quand il est encore chaud. Vous pouvez aussi en faire un usage externe, comme ou après-rasage sur le , en sur les cheveux… Les adeptes ne jurent que par ça (forcément), vantant à tout va les bienfaits de l’urine sur notre peau, notre santé physique et psychique. D’ailleurs il existe un grand nombre d’ouvrages, stages, conférences, initiations ayant pour thème la pratique. Un divin nectar très fructueux donc. Pour autant, les scientifiques sont assez sceptiques quant aux réels bénéfices d’un tel régime….

cup of tea with honey and lemon

Les bienfaits de l’urine sur la santé, mythe ou réalité ?

Si pour ses adeptes, la pratique remplace volontier la trousse à pharmacie pour les experts en revanche, l’affaire n’est pas la même. Car bien qu’ils s’accordent pour dire que l’urine possède en effet des vertus, on ne doit pas non plus en faire une panacée. Au mieux, un pis-aller en cas de pénurie. Car l’urine est constituée essentiellement de déchets de l’organisme (filtrés par les reins). « Réingérer tous ces éléments, ce n’est jamais que leur faire faire un tour de plus dans l’organisme », assure Boyan Christoforov, professeur de médecine interne. Coliques, , , otites… Les effets secondaires liés à la consommation de notre urine sont très clairs, et surtout très fréquents. De plus, il n’existe à ce jour aucunes études prouvant la réelle efficacité de l’urine sur la santé. Pourquoi alors, dans certains cas l’urine se révèle un excellent « anti-biotique » ? « C’est sûrement dû à un effet placebo et à une action psychothérapeutique » explique le Dr. V., chirurgien à Paris, qui avoue également que parfois en période de grand stress, il fait une cure du précieux nectar….

Que faut-il donc véritablement en penser ? D’une part, il ne faut pas croire à 100% toutes les informations que l’on peut lire ou entendre sur le sujet car il n’existe AUCUNES preuves scientifiques de l’efficacité sur la santé de l’urine. Ensuite, cette pratique originaire d’Inde, a séduit un grand nombre de personnes (plus de 5 millions en Allemagne quand même !) qui ne jurent que par ça maintenant, c’est donc que concrètement ce n’est pas si mal. Conclusion : si vous avez envie de tenter l’expérience allez y mais n’en espérez pas des miracles non plus !

En tout cas à la rédac’, on est vraiment pas convaincue par la pratique. Et vous, qu’en pensez-vous ?