Un divin parfum de vacances par Caudalie

par magali

Lire

Vous êtes une inconditionnelle de l’Huile Divine de Caudalie? Vous appréciez son rendu satiné sur la peau, son utilisation multi-fonctions pour le et les , mais surtout vous succombez à son parfum délicieux ? Alors vous serez ravie de savoir que la marque a pensé à vous! Après Nuxe qui a décliné sa cultissime Huile Prodigieuse en parfum, intitulé Parfum Prodigieux en toute simplicité, voici le tour de Caudalie de jouer la même carte avec le Parfum Divin.

Un parfum de sensualité

Mathilde Thomas, fondatrice de Caudalie, avoue avoir souvent évoqué l’idée d’un parfum inspiré de L’Huile Divine avec le parfumeur Jacques Cavallier. Puis, devant la pression de nombreuses clientes, qui lui ont écrit et l’ont interpellé quant à la déclinaison olfactive de ce produit maintenant culte de la marque, elle a finalement franchi le pas.

Je l’ai tout naturellement nommé Divin. Une invitation à l’abandon.

Il ne faut pas sous-estimer la difficulté de l’exercice. Les bases huile et alcool sont bien différentes, et révèlent différentes facettes d’un même parfum. Il ne s’agit donc pas simplement de reprendre les mêmes dosages, les mêmes ingrédients et de les décliner en parfum, mais bel et bien de réécrire une partition olfactive pour retrouver les mêmes sensations. L’exercice est bien réussi : on retrouve bien la sensualité présente dans l’huile du même nom.
[youtube http://www.youtube.com/watch?v=_EQKpSbETzc]

Selon nous, le Parfum Divin de Caudalie ressemble à bien des égards à Trésor de Lancôme, une fragrance culte de la parfumerie française. Rien d’étonnant à cela, car il s’avère que les deux fragrances sont composées autour d’un coeur de rose très présent. Parfum Divin dispose même de deux roses en son sein ; la rose du Maroc et la rose de Bulgarie. Autre point commun avec Trésor,  les accents de vanille qui apportent ce côté solaire à la fragrance. Sinon, on retrouve dans le Parfum Divin le même sillage que l’huile, à base de pamplemousse et de poivre rose en tête, de cèdre et de musc. Si les premières notes de l’huile faisaient véritablement penser au thé Earl Grey (rapport aux agrumes prédominants en tête), le parfum lui se développe plutôt en direction du cèdre (cette odeur de bois fraîchement coupé, qui rappelle étrangement les de papier qu’on vient de tailler). Mais dans les deux cas, l’odeur qui reste sur la peau est bien ce mélange puissant de rose, de musc et de bois.

Un flacon alliant le luxe et la nature

Caudalie n’a pas fait les choses à moitié et a voulu offrir à son premier parfum un écrin digne de ce nom. Pour le côté glamour, on retrouve sur le flacon un dégradé or du plus bel effet ainsi qu’une plaque dorée gravée au nom de la marque qui surmonte le flacon. Mais Caudalie ne renie pas ses origines et insuffle également un peu de nature dans l’objet, par le biais d’un magnifique bouchon en bois de frêne issu de forêts en gestion durable. Le contraste entre la simplicité du bois et la décadence de l’or est assez étonnante. On aurait également pu imaginer le dégradé dans l’autre sens, passant de façon plus progressive de la nature à l’opulence, mais ce contraste est certainement voulu. Autre élément surprenant : nous avons remarqué des petits éléments en suspension dans le jus, discernables à travers la partie transparente du flacon. De quoi s’agit-il? De pulpe de raison comme représenté en filigrane sur l’étui? La liste des ingrédients ne nous donne aucune réponse à ce sujet, donc le mystère reste entier…

Parfum Divin Caudalie

Il apparait ainsi que ce ne sont plus seulement les parfums qui sont déclinés en produits dérivés (lait pour le corps, gel douche…) mais que le succès de certains poussent parfois les marques à miser sur une version parfum, comme c’est le cas ici pour le Parfum Divin. Les fans de lHuile Divine ne pourront que se réjouir de cette déclinaison olfactive à porter toute l’année.