L’évolution du fessier idéal de 1910 à nos jours

par agatheverguin

Lire

Notre perception de la beauté physique féminine ou masculine, a grandement évolué au cours des siècles. En témoignent les vidéos du célèbre groupe WatchCut retraçant un siècle de beauté par pays : en Russie, Allemagne, Iran, Brésil ou encore en Ethiopie. Ou cette infographie qui prouve que le fessier rebondi de Kim Kardashian n’a pas toujours été un must-have !

1910 – Gibson Girl

Au début du 20e siècle, les illustrations de Charles Gibson étant l’équivalent de nos photos de mode d’aujourd’hui, elles avaient un impact énorme sur ce à quoi devait ressembler le . Et le fessier de l’époque était plutôt rebondi !

24D7404B00000578-2913285-image-a-2_1421682999968

1920 – La garçonne

Le style boyish et le look androgyne étaient à leur apogée dans les années 20′. Du coup les femmes avec des courbes naturelles portaient des soutient-gorges spécifiques afin d’aplatir leur . Certaines allaient même jusqu’à s’affamer pour et paraitre le plus mince possible…

24D740A900000578-2913285-image-a-3_1421683010860

1930 – La sirène sexy

Retour aux courbes à partir de 1930 et jusqu’en 1950 (l’Âge d’Or Hollywoodien). Les magazines prônant un corps galbé et sculpté, des formes oui mais fermes.

24D740EA00000578-2913285-image-a-4_1421683015321

1940 – La reine de l’écran

Avec la Seconde guerre mondiale notamment, les femmes se sont mises à travailler hors de la maison. La féminité absolument résidait alors dans des formes généreuses mais travaillées, des fesses saillantes mais pulpeuses.

_739eb6e5_

1950 – La généreuse

Les années 50 sont en quelque sorte l’avénement des formes. Les femmes jugées trop minces étaient vivement conviées à prendre du poids pour paraître plus féminines et jolies (tout le contraire des années 20). Marilyn Monroe et Elizabeth Taylor ont été les idéaux physiques (et le fantasme) de toute une génération…

24D7416900000578-2913285-image-a-6_1421683023856

1960 – La petite

Un virement brutal entre les années 50 et les 60, l’idéal réside désormais dans la , pas de formes ou peu. Notamment parce que la mode était aux coupes courtes et qu’il est plus facile de porter une mini jupe quand on a les fesses plates. Le mannequin Twiggy est « l’égérie » de la tendance.

24D7449600000578-2913285-image-a-7_1421683028882

1970 – La pin up des 70′

Des épaules un peu plus larges que les hanches, un corps galbé c’était le type de morphologie qu’il fallait avoir pour être sexy et dans la norme dans les années 70. L’icône de la génération, la fabuleuse Farrah Fawcett !

24D73E1600000578-2913285-image-a-8_1421683034157

1980 – Le mannequin

Grande, athlétique avec des jambes à rallonges, les années 80 sont l’avènement des mannequins. The Body (aka Elle MacPherson) en est le parfait exemple. Les fesses sont légèrement rebondies mais surtout très musclées (comme le reste du corps). Fitness pour toutes !

24D73E5700000578-2913285-image-a-9_1421683038308

1990 – La brindille

Très mince, voir squelettique, androgyne avec un look rock/grunge, c’est le nouvel idéal féminin. Kate Moss ou la brindille comme on l’appelle est l’héroïne de la génération (et sans mauvais jeu de mots…). Forcément les fesses sont plutôt plates, comme le reste d’ailleurs…

24D73E9300000578-2913285-image-a-10_1421683044094

2000 – La sportive

Des abdos visibles et un halé toute l’année, on ne vous parle pas de Gisèle Bündchen mais bien de l’idéal féminin du début du siècle. Les fesses sont quant à elles légèrement rebondies, galbées bref les prémices du fessier à la Kim Kardashian (en plus classe).

24D73FC100000578-2913285-image-a-11_1421683053326

2010 – Booty girl

Kim Kardashian et Nicki Minaj ont réellement décomplexées les rondes et plus particulièrement toutes celles avec un popotin bien rebondi. Aujourd’hui l’idéal féminin à des formes surtout à l’arrière. Et même si parfois c’est un peu too much, on trouve quand même ça plus sympa que la planche à pain des années 20 !

24D73FEE00000578-2913285-image-a-12_1421683059828