Beauté : les top models aussi ont des complexes

par agatheverguin

Lire

Les top models passent toujours pour des wonder women à la plastique parfaite. Mais d’après un récent sondage, elles seraient en réalité très complexées, car sans cesse soumises au jugement sans pitié et très subjectif des directeurs de casting. Les mannequins seraient donc des filles comme nous, à quelques centimètres et kilos près quand même…

backstage-coiffure-beaute-fw-londres-1_888751

Le top model, une femme comme une autre ?

Le statut ultra glamour et désirable du top model est-il en train de s’effriter, doucement mais sûrement ? Une récente étude, menée par Head & Shoulders, révèle en tout cas que les mannequins ont des complexes, exactement comme nous ! La marque a en effet questionné près de 200 jeunes femmes âgées entre 16 et 30 ans, et vivants en Angleterre. Et le résultat est plutôt étonnant puisque la quasi-totalité des mannequins interrogées, avouent avoir des complexes.

Et on ne parle pas ici du petit bouton qui fait son apparition au moment le plus inopportun, non il s’agit de vrais complexes comme nous en avons toutes. Des problèmes capillaires comme des ou un et qui gratte (notamment à cause des produits utilisés fréquemment lors des shooting, défilés, etc.), près de la moitié des mannequins en souffriraient. Mais aussi des soucis de peau, tel que l’ d’adulte qui toucherait également plus de la moitié des top models. Ainsi, 66% avouent utiliser du pour couvrir leurs imperfections. Certaines avouent même investir dans des crèmes et autres solutions anti-cellulite. L’étude révèle aussi que la plupart des mannequins n’utilisent pas des produits beauté de marques de luxe mais préfèrent des marques plus « mainstream » comme Sephora. Le mannequin, une femme comme une autre en somme ?

_36c77021_Le culte du corps parfait

Le culte du ou la recherche d’une plastique parfaite est depuis des millénaires, une norme culturelle qui prend selon les époques, des formes (c’est le cas de le dire) différentes. Ces standards de beauté sont établis la plupart du temps par les mannequins, des filles au physique parfait selon les diktats de la beauté. Causant des complexes aux autres femmes, qui tentent mais n’arrivent pas à afficher un corps similaire. Néanmoins, cette exigence du corps parfait se voit remis en cause, avec notamment l’apparition des modèles dits « plus size » et les campagnes de plus en plus nombreuses qui incitent les femmes à s’aimer telles qu’elles sont. Le corps au naturel, grand, petit, gros, maigre tend donc à devenir petit à petit LA norme beauté, mais le changement n’est pas pour maintenant…

Parce que les anges Victoria Secret restent (encore) les « plus belles femmes du monde », et qu’un physique pareil n’est pas donné à tout le monde. Du coup, c’est assez plaisant de voir que les mannequins sont aussi complexées que nous. Miranda Kerr l’a même avoué dans une interview, les top models sont les femmes les plus complexées qu’elle ait rencontré, la faute à la pression du métier, l’exigence des directeurs de casting notamment.

Et si vous aviez besoin d’une preuve supplémentaire, voici une vidéo qui vous remontra (peut-être) le moral :

On ne va pas les plaindre non plus, n’est-ce pas ?