La vérité sur le sucre !

par cathynowak

Lire

Le sucre, on en raffole au petit déjeuner, au goûter et en dessert après un bon repas ! Il est souvent assimilé aux calories que l’on voudrait faire disparaitre. Et pourtant, on a besoin de sucre – naturel bien sûr et à dose raisonnable. Alors comment faire des choix santé face à un aliment qui nous rend accro ? Voici tout ce que vous devez et voulez savoir sur cette substance.

Qu’est-ce que le sucre ?

Le sucre est un glucide simple. Il est indispensable à notre organisme pour le bon fonctionnement des cellules, surtout pour le cerveau et les muscles. Le sucre naturel est principalement extrait de canne à sucre et de la betterave sucrière. On le retrouve dans certains aliments comme les fruits, les yaourts, le lait… Il s’agit donc de sucre naturellement présent dans ces aliments nutritifs et bon pour la santé. Aujourd’hui, le processus d’extraction de cette substance permet d’obtenir du sucrose, un sucre au goût très doux, utilisé dans plusieurs pâtisseries et sucreries. Ces aliments transformés sont à consommer en quantité réduite, pour être en pleine forme et en bonne santé !

Trop de sucre, où est la limite ?

Consommé de temps de temps, le sucre n’est pas nocif pour la santé. On en a besoin : 50 à 55% de nos apports énergétiques doivent provenir des glucides. En revanche, seulement 5% de ces sucres-là doivent être issus de sucres simples, donc des aliments sucrés transformés, qu’il faut au maximum limiter (sodas, biscuits, sucreries…). Les apports quotidiens recommandés en glucides sont de 200 à 250 grammes. Depuis 50 ans, la consommation de sucre mondiale a triplé. Non pas parce que nous mangeons plus de fruits mais à cause d’une surconsommation de produits sucrés transformés. Alors pour une alimentation saine, on divise de moitié les quantités de sucres des recettes, on le remplace dans les boissons et laitages et on se limite à trois fruits par jour.

Quels sont les dangers d’une surconsommation de sucre ?

C’est une évidence, trop de sucre fait grossir : il absorbe beaucoup de calories et dérègle la sécrétion d’insuline qui est responsable en partie du stockage des calories sous forme de graisse. Le goût sucré active une zone de notre cerveau qui nous rend accro aux aliments sucrés. C’est pour cela que certaines personnes n’arrivent pas à s’abstenir et en consomment excessivement. Par son pouvoir addictif et une surconsommation, le sucre participe au développement de plusieurs problèmes de santé plus au moins graves : les caries dentaires, le diabète de type 2, des maladies du cœur… Nous ne pouvons pas affirmer qu’une surconsommation de sucre est la cause principale de ces maladies, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y contribue.

Crédit : lesgracques.fr

Comment éviter de ne pas trop manger sucré ?

Quand on sait qu’une barre chocolatée équivaut à 5 morceaux de sucre et un soda à 7 morceaux, tout envie de sucré nous  stoppe.  Mais si l’on craque, on fait quoi ? Au dessert, choisissez le plus souvent possible des fruits frais, yaourts et compotes. Si l’on consomme des féculents (pain, riz…) ou des légumes durant un repas, on sera moins tenté de craquer sur le sucre car les bons glucides présents dans ces aliments régulent la glycémie.

Le sucre est présent dans beaucoup de produits et aliments. Il faut donc bien savoir distinguer le bon du mauvais : le sucre naturellement présent dans les aliments (fruit, yaourt…) et le sucre ajouté des aliments transformés (sucreries, soda…). Pour une bonne alimentation et pour éviter les problèmes de santé, il faut bien savoir le doser.