10 bonnes résolutions beauté à prendre en 2016

par agatheverguin

Lire

Les bonnes résolutions, chaque nouvelle année on en prend (les même que l’année précédente souvent) en se promettant que cette année on s’y tient pour de vrai… Sauf que c’est chaque fois pareil, on fini toujours par laisser tomber et repousser le début de cette nouvelle vie plus saine. Mais on ne sait pas pourquoi, on sent qu’en 2016 ça va le faire. Alors pour vous aider, on vous donne 10 bonnes résolutions beauté à prendre (et à tenir !).

#1 On se démaquille correctement (et tous les jours !)

Vous avez l’impression de lire cette info pour la millième fois ? Eh bien, demandez-vous pourquoi. Si les spécialistes, votre dermato ou encore votre maman insistent lourdement pour que vous ne fassiez pas l’impasse sur cette étape, c’est pour une raison toute simple : une peau mal nettoyée est vite altérée. Imperfections, sécheresse, teint terne, pores obstrués et on en passe… sont autant de facteurs qui nuisent à la qualité et l’apparence de la peau. Conclusion : on n’abandonne pas avant que le coton soit comme neuf et surtout on ne zappe pas la corvée lorsque l’on rentre chez soi à une heure tardive et/ou en état de sobriété discutable.

#2 On arrête de toucher ses boutons

On sait que c’est tentant. Et on a toutes eu une envie irrépressible de faire la peau à ce vilain bouton blanc apparu juste avant un rencard ou le matin dès le réveil. Sauf que c’est une TRÈS mauvaise idée ! Qu’il soit blanc ou pas d’ailleurs. il ne faut absolument pas toucher un bouton. Car non seulement le fait de le triturer est le meilleur moyen pour qu’il se voit encore plus mais cela peut même entraîner une cicatrice qui ne partira pas avant plusieurs mois. Conclusion : on redouble de patience et on ne quitte pas son roll-on purifiant pour assécher rapidement les imperfections inattendues.

#3 On lave ses pinceaux de maquillage

On ne parle pas ici de laver ses pinceaux une fois par semaine ou moins. D’un point de vue hygiène, il faut les laver après CHAQUE utilisation. Comment ça vous n’avez pas le temps ? Il va pourtant falloir. Car pour votre information, vous aurez beau acheter le dernier kit de luxe en poils de poney, si vous zappez l’étape du lavage, vos pinceaux vont très vite devenir vos pires ennemis beauté. On vous explique : les bactéries vont s’accumuler dans les poils, qui deviendront de véritables mini labo causant sur votre peau (propre et démaquillée) des imperfections, que vous allez essayer de cacher avec ses même pinceaux… Vous saisissez ? Conclusion : vous vous levez un peu plus tôt pour nettoyer tout ça ou vous utilisez un spray sans rinçage spécial pinceaux.

#4 On met une crème de nuit

La n’est pas réservée à la ménagère de plus de 50 ans ou la femme d’affaires constamment en jetlag. Ceci est une véritable invention, qu’il va vous falloir adopter au plus vite et ce, peu importe votre âge. En effet, pendant la nuit, la peau est propre (pour celles qui n’auraient pas enregistré le premier paragraphe) et au repos. Disponible, elle peut donc imprégner les actifs contenus dans la crème de nuit et assimiler au maximum ses bénéfices. Grasse, sèche ou sensible, la peau a un besoin constant d’hydratation et la nuit est le meilleur moment pour pallier un éventuel manque. Conclusion : on prend l’habitude d’utiliser chaque soir une crème adaptée à son pour l’hydrater et améliorer son grain de peau.

#5 On change d’oreiller plus souvent

« L’oreiller est un milieu de culture idéal. Il apporte à boire grâce à notre transpiration, nos larmes et les projections de la toux et des éternuements. Il fournit à manger puisque nous perdons des squames de peau toutes les nuits. Et, en plus, la ménagerie peut proliférer à son aise, grâce à la chaleur de notre corps, nuit après nuit. N’importe quel germe y trouve donc des conditions favorables à son développement », affirme le docteur Frédéric Saldmann dans son livre « On s’en lave les mains » (Flammarion 2007). Si cela ne suffit pas à vous faire changer de taie plus souvent, on vous rappelle juste qu’un oreiller sale est l’une des causes les plus fréquentes d’éruptions cutanées (les boutons, quoi). Conclusion : pour une belle peau, changez souvent la taie de vos oreillers. Certains spécialistes conseillent même de les laver à 60° tous les 3 mois….

We Love Beauty

#6 On arrête de ronger ses ongles

Quand on est stressée, les tics ressortent : on gratte son ou pire on se ronge les ongles. En 2016, on arrête tout ça parce que c’est franchement pas glam. Pour celles qui se rongent les ongles, il existe des vernis spécifiques au goût infect pour dissuader de croquer ses ongles. Et si ça ne marche pas vous pouvez toujours porter des gants (profitez en, c’est l’hiver). Concernant la manie d’écailler son vernis à la moindre contrariété, il va aussi falloir cesser ça. Déjà, parce que l’on n’a franchement pas l’air fine quand on se retrouve avec un demi ongle coloré et que les autres sont encore intactes. Ensuite, parce que ça abîme la couche de kératine de l’ongle et comme on ne pense pas à le polir avec un bloc ponce doux une fois le vernis enlevé, ça craint. Conclusion : on laisse un peu tranquille ses ongles avec ou sans vernis coloré mais toujours avec une base nourrissante.

#7 On prend soin de sa crinière

On ne va pas se mentir, les colorations trop fréquentes et l’utilisation quotidienne du abîment considérablement nos cheveux. L’idée : les soigner et leur donner un peu de liberté (pour une fois). Conclusion : on range son lisseur et on assume nos ondulations. Quant aux longueurs, on leur donne un aspect shinny tout en les ressourçant à coup de sérum ou d’huile. Quelques gouttes suffisent pour un résultat de pro alors on garde la main légère. Sans oublier le cuir chevelu ! Pour celles qui ont le cheveu gras, un gommage une fois par semaine avec un produit à base de menthol ou de sel marin devrait suffire à réguler le sébum. Et pour celles qui au contraire, on les , appliquez un masque spécial cuir chevelu sec une fois par semaine accompagné d’un massage pour réactiver la circulation sanguine, revasculariser le cuir chevelu et relancer ainsi la pousse du cheveu.

#8 On oublie pas ses pieds

Les pieds… ces grands oubliés de nos routines beauté. Alors en 2016, on y pense et on les chou-chou-te !  Sans forcément passer par la case podologue (même si, en cas de corne de plusieurs millimètres, c’est fortement conseillé), quelques gestes simples répétés régulièrement (c’est le principe) peuvent permettre de retrouver des pieds doux et sains. Un soir par semaine on offre à ses petits petons un soin spa, facilement réalisable à la maison (donc aucune raison d’y couper). Comment ? Dans une bassine d’eau chaude, on ajoute quelques gouttes d’huiles essentielles (lavande, menthe, sauge…) et on fait tremper ses pieds pendant une dizaine de minutes, le temps que l’épiderme ramollisse. Une fois la peau bien souple, on passe au gommage des callosités avec soit un gommage à gros grains, soit en s’aidant d’une râpe pour les pieds. Le gommage terminé, on n’oublie pas de masser ses pieds avec une crème bien hydratante en insistant sur les talons et les zones sèches de la peau…

Et si vous voulez de jolis pieds toute l’année, lisez notre guide Comment prendre soin de ses pieds !

©getty

©getty

#9 On se remet au sport (pour de vrai)

Le sport, probablement la bonne résolution la plus prise mais aussi la moins tenue. Plus facile à dire qu’à faire, pas si sûr… La motivation ça s’entretient et il n’est pas question de se laisser aller parce que nos corps sont dissimulés sous de multiples couches de vêtements. Au contraire, c’est même le moment idéal pour s’offrir des moments cocooning. Yoga, pole dance, fitness mais aussi massages et sauna, avec la formule en illimitée Somuchmore, vous allez aimer faire du sport. Promis !

#10 On mange plus sainement

Après les fêtes et les repas en famille riches et copieux, il est temps de se mettre un peu à la diet. Mais attention, il ne s’agit pas de s’affamer ! On re-programme son corps pour n’aimer que les bonnes choses. L’idée : 2 semaines pour retrouver une alimentation saine. Comment ? En résistant à la tentation grâce à quatre stratégies, testées et approuvées par les nutritionnistes eux-même.