La vérité sur le maquillage minéral

par manonsafavi

Lire

Ces dernières années, le minéral est sur toutes les , et sur tous les visages. A base de minéraux micronisés, comme son nom l’indique, le maquillage minéral se présente sous forme de poudre libre. Sa composition naturelle et sa formule légère en font un allié indispensable pour la peau. Pour celles qui seraient passées à côté de la tendance, séance de rattrapage.

50% make-up/ 50% soin

L’idée à la base de la création de ce type de maquillage serait justement née dans les années 1980, lorsqu’en Californie, certaines femmes ont cessé de se maquiller car elles développaient de l’acné à cause de leur make-up. Il n’en fallait pas plus que pour des marques s’emparent du phénomène et mettent au point des formules censées améliorer la santé de la peau. Avec le maquillage minéral, plus question de soigner l’apparence et de camoufler les comédons et autres . Au contraire, les formules traitent la peau en profondeur. Les compositions sont minimalistes : 90% de minéraux, pas ou peu de liant (eau, huile and co), pas de parfum. Pionnière du genre, la marque Bare Minerals pense à tout. Du dioxyde de titane comme filtre UV naturel est présent dans la formulation de ses produits. On retrouve également du zinc, connu pour ses propriétés purifiantes, il est particulièrement recommandé pour les peaux à tendance . Du maquillage-soin, sinon rien. Le minéral a le vent en poupe.

L’eldorado des peaux mixtes à grasses

Parlons glamour, parlons brillance, parlons comédons. Bien que les formules des cosmétiques traditionnels soient étudiées pour ne pas obstruer les pores de la peau, certaines personnes particulièrement sensibles, subissent quand même des vilains retours de bâtons. Notamment celles qui ont une peau dite à problèmes. Le maquillage minéral peut alors être une alternative puisqu’il est formulé sans huile, il ne graisse pas et ne risque pas d’être « absorbé » par la peau. La texture n’en reste pas moins crémeuse, ce qui est une bonne chose pour les peaux mixtes. Amies à la passez votre chemin, le maquillage minéral manquera sûrement de confort sur vous.

_7565cb5b_

L’application : kabuki et douceur

Seul petit hic : l’application. Poser une poudre libre peut s’avérer être une vraie mission impossible avec du maquillage minéral. Pour éviter de passer 30 minutes à lutter avec ses pinceaux dans sa salle de bain, mieux vaut s’entraîner. C’est une histoire de coup de main. Petit conseil : si vous voyez la matière sur les poils de votre pinceau c’est que vous avez eu la main trop lourde. Doté d’un conditionnement spécial avec un petit tamis, le maquillage minéral se récupère dans le couvercle de votre produit. Retournez votre pot, tapez deux à trois fois pour faire descendre la matière. Plongez votre kabuki dans le couvercle donc, pensez à bien écraser les pigments lors de cette étape. Ils doivent se fondre sur votre pinceau. Il est essentiel de bien diffuser la couleur, pour ça caresser doucement votre visage.

Quelles sont vos marques de make-up minéral préférées ?

Vous ne savez pas quelle poudre est faite pour vous? Lisez notre guide d’achat Comment choisir sa poudre !