Essie on essayait la manucure python ?

par magali

Lire

Au plus tard depuis la malheureuse tentation d’Eve dans le jardin d’Eden, le moins qu’on puisse dire est que le serpent n’est pas forcément le meilleur ami de la femme… Et pourtant, depuis quelques années, les allusions à ce fameux reptile sont nombreuses dans le monde de la mode. L’imprimé python étant un grand classique fashion, ce n’était qu’une question de temps pour que celui-ci se retrouve également dans le monde de la beauté. C’est maintenant chose faite avec la Collection Repstyle d’Essie.

beautistas-essie-repstyle

Cette gamme de magnétiques en édition limitée regroupe 6 teintes métallisées aux noms particulièrement évocateurs (Snake It Up, Crocadilly, Sssssexy…). Très pratique, l’aimant est intégré dans le capot, ce qui évitera de l’égarer au moment fatidique.

 

beautistas-essie-repstyle-2013

Comment procéder afin de donner à nos griffes ce petit côté sauvage? En théorie, rien de plus facile : tout d’abord, bien secouer le flacon afin de répartir uniformément les particules métalliques. Ensuite, il suffit appliquer sur tous les une couche de , puis appliquer une deuxième couche sur chaque un par un. Une fois n’est pas coutume, n’attendez PAS que le vernis sèche mais dégainez rapidement votre aimant dès la nouvelle couche appliquée. Il suffit de tenir le capot au-dessus de l’ongle pendant 5 secondes environ et normalement, le motif python apparaîtra comme par magie…

Bon enfin tout ça, c’est la théorie! Car comme souvent, c’est quand on passe à la pratique que le résultat n’est pas toujours à la hauteur de ce qui est indiqué dans la publicité…

 

 

VERDICT

En vérité, l’utilisation de ce vernis magnétique n’est pas aussi aisée qu’annoncé dans le mode d’emploi. Approcher l’aimant le plus près possible de l’ongle afin que se dessine les motifs en relief, mais en faisant bien attention de ne pas toucher le vernis, se révèle plus périlleux qu’il n’y paraît. Parfois, le motif ne s’imprime d’ailleurs pas du tout, sans que l’on comprenne vraiment pourquoi : vernis ayant séché trop rapidement? Particules métalliques mal réparties qui nécessitent de secouer de nouveau le flacon? Couche de vernis trop épaisse? Aimant trop éloigné? Mystère, mystère…… Veillez donc à bien avoir du à portée de main, car vous devrez probablement vous y reprendre à 2 fois pour un ongle ou deux et tout recommencer à zéro.

beautistas-essie-repstyle-python

Et enfin, le plus important, c’est l’effet obtenu, qui est particulièrement décevant, notamment par rapport à ce qui est annoncé. De part la forme plane de l’aimant, seule la partie centrale de l’ongle est marquée par le fameux motif python attendu. Les côtés de l’ongle restant désespérément intacts. Et malheureusement, faire basculer l’aimant au-dessus de l’ongle n’améliorera pas beaucoup le résultat. Quant au motif obtenu, il ne fait pas forcément penser à un imprimé serpent mais à des vagues en relief qui donnent plutôt l’impression que le vernis métallique n’est pas reparti de façon uniforme. Et déception ultime, le relief s’atténue au fur et à mesure après l’application, si bien qu’il n’est quasiment plus visible au bout de quelques jours.

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Les couleurs des vernis Repstyle sont certes très belles mais si l’on recherche véritablement un look reptile, il faudrait probablement mieux opter pour des nail patches aux motifs python déjà existants car la technique du vernis magnétique se révèle véritablement fastidieuse et peu satisfaisante.