L’histoire des pinceaux

par cathynowak

Lire

Le pinceau est un outil de devenu indispensable dans le monde de la beauté. Aujourd’hui, il se décline à l’infini que ce soit pour sublimer le teint, les ou les yeux. La rédaction Beautistas vous emmène à la rencontre des pinceaux à maquillage, depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, sur les conseils de Ludovic Engrand, make-up artist de Shu Uemura.

De l’Egypte antique jusqu’à aujourd’hui

« Le pinceau est une extension de la main qui va permettre un geste » déclare Ludovic Engrand, make-up artist. Ce geste, toutes les femmes le connaissent, le geste du maquillage quotidien. On peut comparer le pinceau à maquillage au pinceau du peintre qui lui sert d’expression. Idem pour le maquillage. Il faut remonter à l’Egypte Antique pour voir apparaître le premier pinceau. Les Egyptiens adeptes des traits d’eye liner, se maquillaient les yeux à l’aide d’un pinceau très fin. En quelque sorte, le pinceau a été créé dès le début du maquillage, qui est devenu très vite indispensable au quotidien. On suivit un autre type de « pinceau », les houppettes de cygne lors de la royauté qui permettaient d’appliquer de la poudre afin de fixer le maquillage. Ou encore la fameuse mouche au-dessus de la lèvre (faux grain de beauté) que l’on dessine à l’aide d’un pinceau fin.

 

A travers notre histoire, le pinceau à maquillage a toujours existé. Il nous suit au fur et à mesure du temps et s’adapte à différentes techniques de maquillage. Aujourd’hui, le pinceau est resté un des outils de maquillage indispensable et une source d’expression pour les make-up artist. Avec cet outil, il nous permet de créer  des textures, des matières différentes pour obtenir une multitude de façons de sublimer la beauté des femmes.

Les différents types de pinceaux

Ils existent des centaines de pinceaux, classés en trois catégories principales selon le maquillage utilisé et selon l’effet souhaité. En voici une sélection des principaux pinceaux à maquillage par catégorie.

Le teint : le pinceau pour une uniformisation idéal du teint, le pinceau à bout rond pour l’application de la poudre, le pinceau à blush pour structurer en toute précision les pommettes…
Le regard : le pinceau eye liner conçu pour tracer des traits fins et précis, le pinceau creux à paupière aux poils longs et souples pour travailler le fard, le pinceau à sourcils qui facilite l’application des pigments sur les poils…
Les lèvres : le pinceau à lèvres pour une application précise du , gloss …

A quoi reconnait-on un bon pinceau à maquillage ?

Principalement à sa texture. Lors du maquillage, le pinceau vous laisse des poils sur le visage, alors sa qualité laisse à désirer. Il faut faire la différence entre deux types de pinceaux : en poils naturels (animaux) ou en poils synthétiques.

Les pinceaux en poils naturels sont souvent extraits du pelage du vison, de martre, de poney ou encore d’écureuil. Grâce à leurs poils naturels, ces pinceaux sont très doux et permettent une application plus simple du produit. Les plus beaux et bons pinceaux que l’on retrouve sur le marché sont faits à partir de poils naturels.
Les pinceaux en poils synthétiques peuvent être une bonne alternative aux poils naturels. Par contre, leurs poils sont beaucoup plus rigides que les poils naturels.

Source : Shu Umuera pour Beautistas

Comment les entretenir ?

Ludovic Engrand, make-up artist de Shu Uemura considère ses pinceaux à maquillage comme de véritables « bijoux et outils de travail indispensables ».  Il nous délivre ses conseils pour un parfait entretien des pinceaux, indispensable pour prolonger leur durée de vie mais aussi pour une question d’hygiène. « Toutes les semaines, je les lave avec du shampoing  Shu Uemura Art of Hair. Au creux de la main, je mélange un peu de shampoing à de l’eau, j’émulsionne afin que toute la matière soit dissoute, puis je rince. Attention, on laisse sécher les pinceaux à plat sur une serviette éponge toute la nuit, pour éviter que l’eau s’infiltre sur l’embout qui maintient le pinceau. Un entretien régulier permet de garder ses pinceaux à vie. Les miens, je les ai depuis 12 ans et ils sont comme neuf ».

Pour un entretien quotidien, il existe également des produits spécialement conçus pour un nettoyage express des pinceaux. Très utile pour un make-up artist lors des défilés afin de les réutiliser sur plusieurs mannequins (questions d’hygiène).  On vous conseille le Brush Cleaner de Shu Uemura, 18 euros.

Zoom sur les pinceaux Shu Uemura

Source : Shu Uemura pour BeautistasLe premier pinceau de Shu Uemura a été créé par Mr Shu Uemura, le fondateur de la marque, dans les années 60. Il s’agit d’un pinceau pour eye liner très fin issu de la calligraphie japonaise. Tous les pinceaux Shu Uemura sont fabriqués à la main par des artisans au Japon. La marque conserve ses valeurs et reste très fidèle à ses origines : un mélange entre l’art et la beauté, qui se traduise parfaitement dans les pinceaux à maquillage développés par la marque. Aujourd’hui, il existe entre 40 et 45 pinceaux Shu Uemura, en poils naturels. Il faut compter entre 40 euros et 90 euros le pinceau, voir plus… !

 

Les pinceaux indispensables de Ludovic Engrand, make-up artist de Shu Uemura

Parmi les nombreux pinceaux Shu Uemura, le make-up artist Ludovic Engrand nous dévoile ses trois pinceaux à maquillage indispensables qui le suivent partout !

  • Le pinceau blush n°17 en poil d’écureuil et de poney : grâce au mélange de poils, ce pinceau offre une souplesse d’application et une intensité de couleur au moment de l’application. Le poil est rigide, le blush va rester en surface de la joue pour plus d’intensité.
  • Le n°5R en poils de martre : son bout rond va permettre de dégrader sublimement le regard.
  • Le pinceau à lèvres n°7H en poils de kolinsky: avec sa tête plate et poils souples, il est idéal pour déposer avec précision le rouge à lèvres et travailler l’arc de cupidon.

Les pinceaux à maquillage, on en sert tous les jours, donc autant en prendre soin régulièrement. Avec les conseils du make-up artist Ludovic Engrand et un peu d’histoire sur les pinceaux à maquillage, vous savez désormais qu’il est important de bien choisir et traiter ces pinceaux, considérés comme des bijoux pour certains !

Retrouvez la marque Shu Uermura au Bon Marché Rive gauche, aux Galeries Lafayette Haussmann, à la boutique Saint Germains des Prés et à Strasbourg.

Vous ne savez pas comment choisir vos pinceaux? Retrouvez nos guides d’achat « Comment choisir ses pinceaux teint ? » et « Comment choisir ses pinceaux yeux ? » !!