Comment traiter la peau acnéique ?

Comment traiter une peau acnéique ?

beautistas-comment-traiter-peau-acneique

Le plus souvent associée à l’adolescence, l’acné peut être un vrai fléau… D’autant plus quand elle décide de prolonger son séjour et de profiter de notre visage jusqu’à l’âge adulte ! On ne connait pas de recette cosmétique miracle, mais on connait toutes les règles pour vous aider à prendre soin de votre peau et limiter les dégâts. Suivez ce guide pour savoir comment traiter votre peau acnéique !

L’acné, c’est quoi ?

Pour savoir comment traiter l’acné, il faut la comprendre !

L’acné est en fait une maladie de la peau, plus particulièrement du follicule pilo-sébacé (contenant le bulbe du poil et les glandes sébacées autour). Elle entraîne une hyperproduction de sébum et des anomalies de production de kératine du poil : du coup, le canal par lequel le sébum doit s’écouler se bouche, et les comédons se forment.
Lorsqu’il n’y a que des comédons (points noirs, points blancs), l’acné est dite rétentionnelle. Ces lésions peuvent se compliquer lorsqu’une bactérie présente naturellement dans la peau (le Propionibacterium acnes) commence à proliférer et créer des substances inflammatoires. Une inflammation apparaît alors au niveau des comédons, qui deviennent rouges et douloureux sous la peau. On parle alors d’acné inflammatoire.
Généralement, ces 2 formes d’acné coexistent : il s’agit de l’acné mixte, et elle concerne près de 60% des acnéiques. Les imperfections se retrouvent principalement sur le visage, en particulier sur la zone T où sont concentrées les glandes sébacées, mais aussi sur le décolleté, les épaules ou le dos.

L’acné peut avoir des prédispositions génétiques, mais elle est principalement liée à des facteurs hormonaux : les glandes sébacées étant directement contrôlées par les hormones, ce sont elles qui vont réguler la production de sébum.

beautistas-acne-peau-acneique

Du coup, l’acné est surtout présente à l’adolescence, période de la vie très perturbée par les hormones, et disparaît généralement à l’âge adulte… Ou pas. Elle peut également survenir plus tard, suite à un traitement hormonal (contraception ou autre), associée à une grossesse ou à la ménopause.

Il faut savoir faire la distinction entre peau grasse et peau acnéique : la peau grasse (ou à séborrhée fluente) implique également une production de sébum importante, mais contrairement à la peau acnéique, il s’écoule sur la peau sans forcément créer de comédons (ou rarement). La peau souffre alors principalement d’un excès de brillance, mais ce n’est que lorsque des points noirs ou points blancs sont présents que l’on parle d’acné. Pour savoir comment prendre soin d’une peau grasse, lisez notre guide Comment traiter la peau grasse !

Comment traiter l’acné ?

L’acné est souvent difficile à vivre : elle touche le visage, zone la plus exposée au regard des autres, et l’estime de soi peut en prendre un coup.

Pour éliminer les boutons, certains ont tendance à décaper la peau, on se disant qu’un nettoyage intense va arranger les choses. Au contraire ! Il va stimuler les glandes sébacées qui, se sentant agressées, vont produire encore plus de sébum pour se protéger. C’est ce qu’on appelle l’effet rebond

Si vous souhaitez limiter les imperfections et calmer un peu votre peau, la cosmétique est une alliée précieuse : il faut simplement choisir les bons produits et adopter la bonne routine peau acnéique !

Quels soins pour une peau acnéique ?

Niveau nettoyage, on vous le répète : PAS D’AGRESSION ! On évite donc les démaquillants désincrustants avec microbilles qui vont irriter d’avantage les boutons. Optez pour une formule douce comme une gelée, une mousse ou un fluide formulé spécifiquement pour peau acnéique. Puis vaporisez une eau thermale pour apaiser les irritations et pré-hydrater la peau. Le matin, le spray d’eau thermale suffit !

beautistas-nettoyage-peau-acneique-traitement

Ensuite, appliquez un sérum adapté aux peaux à problèmes : il doit être régulateur, cicatrisant, mais aussi hydratant ! Comme le sébum a tendance à rester bloqué dans les pores, il ne forme pas un film uniforme à la surface de la peau pour l’empêcher de se déshydrater. Du coup, la peau manque d’eau !
Enfin, appliquez un soin traitant protecteur : si votre peau a tendance à briller, optez pour des vertus matifiantes, sinon, choisissez-le plus hydratant. Dans tous les cas, il doit aussi être régulateur, voire apaisant si vous avez beaucoup de boutons rouges.

Une fois par semaine, réalisez un soin du visage : faites un gommage très doux, soit avec des micro-grains végétaux comme des pépins (à condition de ne pas frotter mais d’effleurer la peau), soit avec un peeling aux acides de fruits qui va exfolier par action enzymatique. Le but ? Éliminer les cellules mortes qui obstruent les pores, et affiner la peau pour maximiser l’efficacité du soin. Vous pouvez ensuite faire un bain de vapeur, la tête sous une serviette au-dessus d’un bol d’eau chaude : la vapeur va terminer le nettoyage des pores en douceur, les dilater pour que le soin pénètre mieux et hydrater la peau.
Enfin, c’est l’heure du masque ! Optez pour un masque à l’argile, la meilleure amie des peaux à problèmes : elle va absorber l’excès de sébum, réguler sa production, apaiser la peau et aider à la cicatrisation grâce aux oligo-éléments qu’elle contient. Mais ne le laissez pas sécher ! Il faut le réhydrater régulièrement. Vous pouvez y rajouter quelques gouttes d’huiles essentielles aux vertus cicatrisantes et régulatrices comme le tea-tree, la sauge, le romarin ou le ravintsara (à condition d’avoir réalisé un test d’allergie au préalable). Le masque doit aussi avoir une action hydratante et apaisante : idéalement, il doit contenir des ingrédients capables d’hydrater et calmer la peau.

beautistas-masque-peau-acnéique

Maquillage et hygiène de vie

Niveau maquillage, on choisit aussi les bons produits : le fond de teint doit être non-comédogène, pour ne pas obstruer les pores, et matifiant si vos souffrez d’une brillance excessive. Attention à nettoyer régulièrement vos pinceaux (ou votre houppette), particulièrement ceux de votre poudrier, car au fil du temps, ils deviennent un nid à bactéries.

Adaptez une hygiène de vie équilibrée pour ne pas laisser de place à un facteur aggravant le déséquilibre de production ! Sommeil, activité sportive, alimentation, sont des facteurs qui agissent plus ou moins directement sur la production de sébum. Privilégiez les aliments à base de zinc, qui régule naturellement le sébum (huîtres, cacao, germe de blé, œuf, céréales complètes).

Avec cette routine, votre peau devrait souffler un peu et vous laisser un peu plus tranquille. Si vous ne constatez pas de changements suffisants, la meilleure solution pour prendre les choses en main est de consulter un dermatologue. Il pourra vous prescrire des crèmes spécifiques sur ordonnance, voire un traitement hormonal si vous souffrez d’une acné sévère.

Nos derniers conseils

Ne touchez pas votre visage à longueur de journée… Déjà parce-que vos doigts sont pleins de germes qui risquent de faire apparaître de nouveaux comédons, et parce-que vos boutons ne cicatriseront pas correctement si vous les tripotez constamment. Laissez faire votre peau, en lui donnant juste un coup de pouce avec un nettoyage en douceur et des soins matin et soir.
– Si vraiment, VRAIMENT vous ne pouvez pas vous empêcher d’éliminer un bouton, faites-le sur peau propre, avec des doigts propres et un mouchoir. Appliquez ensuite un actif antibactérien et cicatrisant sur votre bouton : certains produits pour une application locale existent, ou mettez une touche d’huile essentielle d’arbre à thé ou de lavande fine (après un test d’allergie, on ne le répète jamais assez). Faites-le le soir pour laisser la cicatrisation se faire pendant la nuit : l’inflammation aura le temps de s’atténuer.
Soyez patiente, et oubliez-la : l’acné n’est pas facile à vivre au quotidien, mais avec un traitement adapté elle finit par s’atténuer. Elle ne vous empêchera pas d’être géniale !

Vous avez désormais toutes les informations pour traiter votre peau acnéique ! Vous pouvez retrouver les soins anti-imperfections préférés de la communauté dans notre Top Soins anti-imperfections !

Le Lexique

Peau acnéique: peau souffrant d’acné, présentant de nombreuses imperfections (comédons, microkystes) et, dans certains cas, un excès de brillance. Cet état, lié à une surproduction de sébum et à la fermeture des pores, est souvent dû à des facteurs hormonaux.
– Acné : Maladie du follicule pilo-sébacé qui entraîne une hyperproduction de sébum et des anomalies de production de kératine du poil : le canal se bouche et les comédons se forment.
– Glandes sébacées : petits organes situés à la surface de la peau, au niveau de chaque poil, responsables de la production de sébum.
– Kératine : La kératine est une protéine fibreuse synthétisée naturellement par l’organisme. C’est le principal composant du cheveu et des poils.
– Pore : Petite ouverture à la surface de la peau. Les pores sont reliés aux glandes sébacées et aux glandes sudoripares.
Comédon : Accumulation excessive de sébum remplissant le pore de la peau. Il peut être ouvert (point noir) ou fermé (point blanc).
– Sébum : Sécrétion grasse des glandes sébacées de la peau, qui contribue à la protéger et à maintenir son hydratation.
– Sébo-régulateur : Qui régule la production de sébum par les glandes sébacées.
– Hyperséborrhée : Production de sébum anormalement importante.
– Non-comédogène : Se dit d’une formulation qui ne contient aucun ingrédient pouvant favoriser la formation de points noirs.

Voir tous nos guides d’achat beauté