Comment soigner une peau atopique ?

Comment soigner une peau atopique ?

beautistas-soigner-une-peau-atopique

Avoir une peau atopique n’est pas de tout repos : inconfortable au quotidien, les poussées de sécheresse peuvent être douloureuses et gênantes, aussi bien au niveau esthétique que pour l’inconfort qu’elles entraînent. La peau, très fragile et très sensible, a besoin de soins adaptés pour se calmer et retrouver un second souffle. Quelle routine adopter ? Quels produits utiliser ? On vous explique en détails comment réparer une peau atopique.

Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

L’atopie est une prédisposition génétique à développer une allergie. Celle-ci peut toucher les voies respiratoires (comme dans le cas de l’asthme) mais peut aussi affecter la peau, sous forme de dermatite. On parle donc de dermatite atopique.

En général, on voit deux phases distinctes dans une dermatite atopique :
– Une phase active, que l’on appelle aussi « poussée », pendant laquelle la peau devient très sèche, irritée et dont la sensibilité peut être douloureuse. Les sensations de démangeaisons sont fréquentes, des rougeurs apparaissent, la peau est squameuse et peut gonfler.
– Une phase inactive, appelée phase de « rémission », durant laquelle la peau redevient simplement sèche ou très sèche : elle desquame encore légèrement, reste irritée et les zones les plus atteintes lors de la phase de poussée peuvent laisser de petites crevasses cicatrisées.

Il est donc important de protéger et soigner sa peau à l’aide de produits adaptés pendant les phases de rémission pour limiter les phases de poussée, et opter pour des soins spécifiques lors de la phase active pour aider la peau à combattre cette sécheresse intense.

beautistas-soigner-une-peau-atopique

Un nettoyage surgras et ultra-doux

La peau atopique a une barrière hydrolipidique en mauvais état. Le nettoyage doit donc être très doux et ne pas causer de sécheresse supplémentaire !
Optez pour une huile lavante surgrasse spécifiquement adaptée aux peaux atopiques pour nettoyer l’épiderme tout en laissant un film gras protecteur. Evitez les tensio-actifs aggressifs qui décapent la peau.
Évitez les nettoyages trop fréquents qui dessèchent la peau : une fois par jour suffit, le soir avant le coucher. Le matin, vaporisez simplement une eau thermale pour rafraîchir et hydrater la peau avant le soin.

Un soin régulier

Malgré le caractère récurrent de la dermatite atopique, vous pouvez prévenir les phases de poussée et leurs symptômes grâce à des soins adaptés et réguliers.
Utilisez chaque jour des soins hydratants émollients, que ce soit en phase de poussée ou en rémission : ils vont ramollir la peau pour la rendre plus souple et plus confortable, limiter les démangeaisons et repousser les phases actives. De plus, le film lipidique qu’ils vont déposer à la surface de la peau va l’aider à se protéger des agressions extérieures qui peuvent aggraver les symptômes de sécheresse.
Le soir, optez pour un onguent bien gras ou un masque à laisser poser pour réparer la peau en profondeur.
Niveau ingrédients, fiez vous aux acides gras, notamment ceux de l’huile d’onagre ou de l’huile de pépin de raisin, reconnus pour leurs vertus apaisantes, nourrissantes et restructurantes.
La licochalcone A, extrait de la racine de la réglisse, est également recommandé en tant qu’antioxydant naturel qui réduit les rougeurs et apaise la peau.
Les soins doivent être appliqués directement après le nettoyage : tapotez votre peau sans la frotter à l’aide d’une serviette propre pour la sécher, et appliquez votre soin.

Conservez vos soins visages émollients au réfrigérateur, car le fait d’appliquer une crème ou un fluide frais aidera à soulager les sensations de démangeaisons.

beautistas-soigner-une-peau-atopique

Protéger sa peau au quotidien

Certains facteurs peuvent déclencher des poussées et aggraver les symptômes de la peau atopique :
– Certains aliments et boissons (comme les produits laitiers, les noix, les coquillages et l’alcool) : évitez donc ces ingrédients dans la mesure du possible, et bannissez le tabac…
– Les allergènes peuvent bien sûr déclencher une poussée allergique (acariens, poussière, pollen). Assurez-vous d’avoir un intérieur propre, notamment votre lit, et ventilez les pièces.
– Choisissez une lessive douce, hypoallergénique, sans agents susceptibles d’êtres irritants.
– La transpiration peut être un facteur aggravant et causer des irritations et des sensations de démangeaisons. Préférez donc les températures fraîches, en particulier la nuit.
– Veillez à votre sommeil, car le stress et la fatigue accentue les poussées.

Niveau maquillage, choisissez bien des produits spécifiques pour peaux sensibles, et testez-les sur une petite partie de votre visage avant de les porter.

En cas de sensations de démangeaisons, tapotez votre peau plutôt que de la gratter, car les grattements accentuent l’irritation de la peau : les tapotements, en revanche, apaisent la peau sans l’endommager.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour soigner votre peau atopique ! Pour vous aider à trouver les produits apaisants qui vous conviennent, faites un tour sur notre Top Soins ciblés irritations et retrouvez les meilleurs produits notés par la communauté !

Le Lexique

– Film hydrolipidique : film protecteur naturel recouvrant toute la surface de l’épiderme. C’est une émulsion complexe, formée notamment des sécrétions comme le sébum et la sueur, qui permet de protéger la peau et d’empêcher sa déshydratation.
Tensioactif : composé utilisé en cosmétique qui confère aux produits certaines propriétés. Il peut émulsionner deux phases différentes (aqueuse et huileuse), permettre au produit de mousser ou de s’étaler par exemple.
Emollient : qui assouplit et ramollit.
Peau atopique : peau très sèche accompagnée de plaques rouges et de fortes démangeaisons.