Comment prendre soin d'une peau sensible et réactive ?

Comment prendre soin de sa peau sensible et réactive ?

beautistas-comment-traiter-la-peau-sensible-reactive

Certaines d’entre nous sont à fleur de peau… ou ont la peau à fleur de peau ! Tiraillements, rougeurs, démangeaisons… La peau est difficile, voire ne semble rien supporter. Vous aimeriez bien lui apporter un peu de douceur et de réconfort, mais vous ne savez pas comment faire ? Rassurez-vous, Beautistas est là pour vous aider à prendre soin de votre peau sensible !

Pourquoi j’ai la peau sensible ?

Pour comprendre cette hypersensibilité de la peau, il faut savoir de quoi elle est faite et comment elle fonctionne.

En fait, notre peau est un véritable cerveau : non seulement elle contient un immense réseau de nerfs, mais en plus certaines de ses cellules fabriquent des neurotransmetteurs, substances que seul le cerveau peut produire et réceptionner. Normal, ils sont un peu frères à la naissance : quand on n’est encore qu’un embryon, les cellules de la peau et du cerveau sont confondues et, même après, elles gardent des liens et un langage commun. C’est ce qu’on appelle le système neuro-immuno-cutané.
Du coup, dès qu’il y a un problème, une agression, une inflammation, la peau réagit et envoie directement un message de souffrance au cerveau.

Chez les peaux sensibles, le film hydro-lipidique à la surface de la peau est insuffisant : l’épiderme protège moins bien des agressions et laisse l’eau de la peau s’évaporer. Du coup, la peau se déshydrate, et tout l’irrite : les cosmétiques, le vent, le froid, même l’eau du robinet. Sans soins adaptés, elle envoie des messages « aïe j’ai mal » toute la journée.
En général, les peaux sensibles sont fines, claires et sèches, et sont liées à un tempérament anxieux.

Toutefois, il ne faut pas confondre peau sensible et peau réactive ou allergique ! Avoir la peau sensible implique des facteurs chroniques :

Génétiques (merci les parents) ;
Pathologiques (maladie ou problème de microcirculation par exemple) ;
Liés à l’âge (les peaux de bébé et les peaux matures) ;
Liés à des troubles psychologiques (stress intense, souffrance).

Une peau est dite sensible si elle souffre de sensibilité sur le long terme, tandis qu’une peau réactive peut l’être sur une courte période, à cause de soins inadaptés, de changement de saison, ou d’agent allergène dans le cas d’une peau allergique. Une fois le facteur éliminé, elles redeviennent tolérantes, à l’inverse d’une peau sensible qui reste toujours sensible ! Toutefois, même si cette sensibilité est passagère, avoir une peau réactive peut être très inconfortable. Il faut donc avoir les bons réflexes pour l’aider à supporter les agressions !

beautistas-calmer-peau-sensible-reactive

Comment apaiser une peau sensible et réactive ?

Les signes ne sont pas toujours visibles ! Souvent, on peut apercevoir des stries de déshydratation et des rougeurs, mais certaines conséquences sont invisibles : la peau tiraille et démange, on se dit « j’ai mal à la peau ». Par conséquent, si votre peau est hypersensible par nature, il faut agir à deux niveaux : la protéger des agressions et l’aider à se calmer avec des actifs apaisants.

Protéger sa peau réactive des agressions

Pour commencer, il faut faire le point sur votre alimentation. On évite l’alcool, le café et les épices, qui vont avoir un effet sur la microcirculation de la peau, donc accentuer la sensibilité. On fait aussi attention aux aliments indigestes, car si l’intestin a du mal à digérer certaines molécules (comme le lait ou le gluten), la peau peut se retrouver à devoir éliminer plus de toxines (et elle n’aime pas).

Ensuite, on fuit autant que possible les agressions environnementales externes : l’air sec du chauffage ou de la climatisation, la pollution, les UV.
Pour lutter contre le vent, le froid, le chaud, on aide la peau à se protéger : on applique systématiquement un soin protecteur haute tolérance spécifique pour peaux sensibles, qui va recréer un film à la surface de la peau pour faire office de barrière protectrice.

Niveau nettoyage, on évite les produits agressifs et les nettoyages à l’eau : on préfère une huile démaquillante, et on rince à l’eau thermale ou florale.
Attention également à l’exfoliation : on bannit les gommages aux gros grains et on préfère les petits grains de fruits, lisses et doux, les poudres de noyaux, les billes de bambou ou l’argile, que l’on effleure délicatement sur la peau sans frotter, pas plus d’une fois par semaine.

Enfin, on regarde de près la formulation de ses produits : en général, moins il y a d’ingrédients, mieux c’est ! Inutile de risquer une intolérance à certaines substances qui ne sont là que pour la sensorialité du produit. On évite donc les parfums, les agents de texture synthétiques ou les silicones, qui ne sont pas nocifs, mais pas utiles !

Aider la peau sensible à se calmer

beautistas-traiter-peau-sensible-reactive

Le soin a des vertus protectrices, mais aussi traitantes ! Choisissez donc tous vos soins à base d’actifs apaisants, calmants et anti-inflammatoires : rose, lait d’avoine, vitamine E, allantoïne. On mise aussi sur les actifs hydratants hygroscopiques qui vont permettre à la peau sensible de se maintenir hydratée (glycérine, aloe vera), et des agents filmogènes végétaux qui vont recréer un film protecteur à la surface de la peau (huile d’amande douce, karité). Vous pouvez également vous orienter vers les cold cream, dont le complexe huile d’amande douce-cire d’abeille-eau de rose (ou eau thermale) protège et hydrate la peau en même temps, ou vers une huile végétale pure (comme celle d’amande douce).

Enfin, on fait un masque hydratant et apaisant contenant le même type d’actifs à chaque fois que le besoin se fait sentir. On peut même en faire un trois fois par semaine, le laisser poser toute la nuit… Rien n’est trop apaisant et hydratant pour nos fragiles peaux sensibles !

Vous savez maintenant comment prendre soin de votre peau sensible et réactive ! Filez sur notre Top Soins Quotidiens pour trouver celui qui lui donnera un second souffle…

Le Lexique

Neurotransmetteurs : Appelés aussi neuromédiateurs, ce sont des substances chimiques produites par des cellules spécialisées pour transmettre un message.
– Inflammation :  Réaction de défense immunitaire du corps face à une agression externe ou interne. Elle se traduit par une sensation de chaleur, une rougeur, un gonflement, ou douleur pulsante voire une altération du fonctionnement de l’organe touché.
– Film hydrolipidique : film protecteur naturel recouvrant toute la surface de l’épiderme. C’est une émulsion complexe, formée notamment des sécrétions comme le sébum et la sueur, qui permet de protéger la peau et d’empêcher sa déshydratation.
– Stries : Micro-sillons apparaissant à la surface de l’épiderme d’une peau déshydratée.
– Hygroscopique : Qui retient l’eau.
Cold cream :  Complexe cosmétique composé à l’origine d’huile d’amande douce, de cire d’abeille et d’eau de rose. Aujourd’hui da,ns certaines cold cream, l’eau de rose peut être remplacée par une eau thermale.

Voir tous nos guides d’achat beauté