Comment choisir son soin de nuit anti-âge ?

Comment choisir son soin de nuit anti-âge ?

beautistas-comment-choisir-son-soin-de-nuit-anti-age

Une fois l’étape du démaquillage effectuée, il est temps de passer au soin de nuit. Moment de détente privilégié après une longue journée, la routine du soir est le moment idéal pour prendre soin de sa peau et profiter pleinement de la régénération cellulaire nocturne. Lorsque l’on a la peau mature en particulier, l’application d’un soin de nuit anti-âge est indispensable pour lutter contre les signes de l’âge. Notre guide vous explique donc en détail comment bien choisir votre soin de nuit anti-âge !

Pourquoi faut-il appliquer un soin de nuit anti-âge spécifique ?

Au fil des années, la multiplication des cellules cutanées se ralentit et la qualité de la peau se détériore : les cellules spécialisées ont plus de mal à produire les composants indispensable à la fermeté, l’élasticité et l’hydratation de la peau.
Si la peau joue principalement un rôle de barrière le jour, la nuit la régénération cellulaire tourne a plein régime : durant notre sommeil, la peau répare les dégâts causés par les agressions extérieures de la journée. La circulation capillaire est également plus forte pour apporter plus de nutriments et favoriser l’évacuation des toxines. Vous avez donc tout intérêt à profiter de ce moment pour apporter des actifs anti-âge et aider la peau à se régénérer au maximum !

De plus, l’eau contenue dans les tissus cutanés s’évapore au fil de la nuit et la peau est plus perméable (donc plus réceptive) aux soins appliqués : vous devez donc appliquer une crème hydratante et nourrissante qui lui apporte tous les éléments dont elle a besoin, y compris les actifs qui réparent les composants de la peau.

Choisir les actifs de sa crème de nuit anti-âge

La nuit est donc le moment idéal pour lui apporter des ingrédients capables de régénérer les cellules et réparer les composants de la peau responsable de sa fermeté, sa souplesse et son éclat.

Actifs régénérants : Misez sur des ingrédients comme les cellules souches ou le resvératrol, qui boostent la multiplication cellulaire et vont donc avoir pleinement leur rôle à jouer pendant votre sommeil.
Actifs anti-rides et raffermissants : Pour regonfler les rides et avoir une peau plus lisse au réveil, optez pour des actifs comme l’acide hyaluronique qui regonfle les tissus, le collagène (fibre naturelle responsable de la fermeté de la peau) ou l’élastine, qui améliore l’extensibilité de la peau pour que les rides se creusent moins.
Coup d’éclat et anti-taches : Vous avez le teint terne ? Profitez de cette nuit de sommeil pour éclaircir votre teint grâce à des actifs comme les acides de fruits (acide lactique, acide glycolique). Bosstez la micro-circulation pour ré-oxygéner la peau et l’aider à se débarrasser des toxines : le bourgeon de hêtre est un ingrédient naturel qui aura ces propriétés.
Antioxydants : Pour lutter contre les radicaux libres qui ont assailli votre peau durant la journée et qui accélèrent le vieillissement de la peau, misez des antioxydants puissants : Vitamine C et E, Q10 et resvératrol ont déjà fait leurs preuves.

Si vous souhaitez une crème anti-âge qui agissent sur le vieillissement de la peau d’une façon générale, tournez-vous vers des soins de nuit anti-âge global : qu’ils combinent des actifs anti-âge ou misent sur la régénérescence cellulaire, il optimiseront le capital jeunesse de votre peau !

beautistas-comment-choisir-son-soin-de-nuit-anti-age

Choisir la texture de son soin de nuit anti-âge

Puisque la nuit, la peau perd de l’eau au fil des heures et est en pleine activité, misez sur un soin plus riche que votre soin de jour. Il doit apporter des actifs nourrissants (huiles végétales, acides gras essentiels), sauf pour les peaux grasses qui ont principalement besoin d’eau.

Texture crème légère : elles conviendront bien aux peau à tendance grasse pour apporter des actifs en évitant l’effet gras pour laisser respirer la peau.
Texture crème onctueuse : un peu plus riches, les crèmes onctueuses seront parfaites pour les peaux mixtes, normales, déshydratées ou sensibles. Elle pourra apporter du confort sans excès.
Texture baume : ce sont les textures les plus riches, elles conviendront donc plutôt aux peaux sèches ou très sèches grâce à leur effet ultra-confortable.
Huiles : les huiles peuvent convenir à toutes les peaux, à condition de bien les choisir ! Chaque huile a des propriétés et peut convenir à chaque préoccupation : huile de noisette pour les peaux grasses, huile d’argan ou d’avocat pour les peaux sèches, huile d’amande douce pour les peaux sensibles… Il y en a le choix pour chaque peau !

Choisissez également une texture que vous aimez pour prendre plaisir à l’appliquer chaque soir, et n’hésitez pas à masser votre visage pour optimiser son efficacité !

Vous savez maintenant comme choisir votre soin de nuit anti-âge : découvrez les meilleurs soins notés par la communauté dans notre Top Soins de nuit anti-âge !

Le Lexique

Collagène : Protéine fabriquée par le derme, responsable de la tonicité de celui-ci. C’est un constituant majeur de la peau, des os et des dents.
– Élastine : Protéine présente dans la peau et responsable de l’élasticité de celle-ci.
– Acide Hyaluronique : Molécule déjà présente dans l’organisme qui est utilisée dans le monde de la cosmétique comme ingrédient beauté aux vertus anti-âge en remplacement du collagène ou pour ses propriétés hydratantes.
– Antioxydant : Molécule diminuant l’oxydation de molécules. Les antioxydants permettent de lutter contre les radicaux libres, qui altèrent les cellules et leurs composants.
Resvératrol : Le resvératrol est une molécule que l’on retrouve naturellement dans certains fruits, et notamment dans le raisin (donc dans le vin). En cosmétique, il est utilisé pour son effet anti-âge.
Non-comédogène : se dit d’une formulation qui ne contient aucun ingrédient pouvant favoriser la formation de points noirs.
Peau mature : état de la peau ayant les marques du vieillissement cutané: rides, relâchement, manque d’éclat. Inévitable avec le temps, le vieillissement est aggravé par le tabac, la pollution, le stress ou un défaut de soin.