Comment choisir son démaquillant visage ?

Comment choisir son démaquillant visage ?

Choisir son démaquillant

Le démaquillage, c’est la base de la beauté, l’indispensable pour prendre soin de votre peau. La peau, pour être belle, doit être propre et en bonne santé ! Votre démaquillant permet d’enlever le maquillage, certes, mais aussi l’excès de sébum, les impuretés, les particules polluantes… Autant de raisons pour l’utiliser consciencieusement ! Mais quel démaquillant choisir ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir.

Choisir la bonne formule de démaquillant

Aujourd’hui, les galéniques se diversifient pour proposer plus de choix en termes d’efficacité et de sensorialité. Quelle texture choisir ? Tout dépend de vos besoins et de vos préférences !

lait : longtemps considéré comme la base des démaquillants, il est encore aujourd’hui couramment utilisé par de nombreuses femmes dans leur routine. Sa texture onctueuse est adaptée à toutes les peaux, et démaquille en douceur : c’est donc souvent un allié pour les peaux sensibles. En revanche, il n’est souvent pas assez efficace pour éliminer le maquillage waterproof et le mascara… mais reste très bien pour le maquillage léger, ou juste pour le teint !

crème : la crème démaquillante a sensiblement les mêmes caractéristiques que le lait, tout en étant plus riche et onctueuse, ce que les peaux sèches pourront apprécier.

gelée : elle est plus fraîche que le lait, mais possède le même inconvénient : difficile d’enlever le maquillage tenace. Elle est donc bien aussi pour le maquillage léger, ou uniquement pour le teint. Son côté gel frais plaira aux peaux déshydratées, mixtes ou grasses. Attention aux yeux sensibles qui peuvent être réactifs.

eau micellaire : aaah, l’eau micellaire. On l’adore pour son côté frais et pratique, appliquée sur un coton et hop ! Passée sur tout le visage. Toutefois, toujours le même problème pour les yeux très maquillés : souvent elle a du mal à tout enlever ! Elle peut également irriter les yeux sensibles.

solution biphasée : c’est le bon compromis entre une eau micellaire et une huile, puisqu’elle démaquille bien grâce à sa phase huileuse, tout en restant assez fraîche grâce à sa phase aqueuse. Seule nécessité : la secouer, pour bien mélanger les deux ! Elle peut être adaptée à tous les types de peau.

huile : l’huile démaquillante est sur le devant de la scène de nos jours ! Et pour cause, elle cumule les avantages : elle démaquille tout parfaitement, même le waterproof, permet de bien masser la peau et, après le rinçage, laisse la peau douce et veloutée. Elle est adaptée à tous les types de peaux, mêmes grasses ou sensibles. Seul conseil : ne pas avoir peur des yeux de panda !

baume : plus cocooning que l’huile, il possède les mêmes vertus que l’huile, notamment en termes d’efficacité, mais doit être un peu chauffé pour se liquéfier et pouvoir démaquiller la peau.

Dans l’idéal, le démaquillant doit être rincé. Tous les démaquillants ! Si ça peut sembler évident pour l’huile, ça ne l’est pas forcément pour l’eau micellaire… Mais d’une façon générale, il est préférable de ne pas laisser de tensio-actifs nettoyants sur la peau, qui à force, peuvent s’irriter. Et puisque le but est de la nettoyer, autant partir sur une base parfaitement propre, non ? Utilisez-donc idéalement une lotion après le démaquillage, mieux que l’eau qui peut être calcaire, avant d’appliquer votre sérum ou votre crème.

beautistas-choisir-son-demaquillant

Connaître son type de peau

Pour choisir son démaquillant, l’idéal est de connaître son type de peau, pour adapter non seulement la texture, mais aussi les actifs !

– Peau grasse: N’essayez-pas de la décaper pour l’empêcher de briller et empêcher les boutons, ça n’aura que l’effet inverse ! Choisissez une texture douce et légère, comme un lait ou une gelée, pour nettoyer la peau en douceur et ne pas exciter les glandes sébacées. Niveau compo, choisissez-le avec des actifs séborégulateurs.

– Peau acnéique: La peau acnéique a également besoin d’être nettoyée en douceur… et même d’avantage qu’une peau grasse ! Evitez les démaquillants désincrustants avec microbilles qui vont irriter d’avantage les boutons. Optez pour une formule douce, comme pour les peaux grasses, avec des actifs régulateurs, apaisants et cicatrisants.

– Peau sèche: La peau sèche souffre d’inconfort, alors optez pour des textures riches ! Les huiles, crèmes et baumes seront parfaits pour les nettoyer sans dessécher, en laissant un film protecteur sur la peau. Choisissez un démaquillant nourrissant, avec des dérivés de noix, de fèves ou du germe de blé.

– Peau déshydratée : Optez soit pour une huile, soit pour gelée ou un lait gorgés d’actifs hydratants, qui vont la nettoyer et la protéger pour empêcher l’eau de s’évaporer, en créant un film protecteur sans être trop gras.

– Peau sensible : Inconfortable et réactive, la peau sensible a besoin de douceur ! L’huile, le lait ou la crème seront parfaits pour la démaquiller sans l’agresser. Idéalement, ils doivent contenir des actifs calmants et apaisants.

– Peau mixte: Identifiez la tendance la plus forte ou trouvez un bon compromis pour convenir aux deux types de peau. L’astuce : vous êtes sûre de ne pas vous tromper avec une huile…

– Peau mature: D’une façon générale, elle ne doit pas être agressée mais démaquillée en douceur, l’idéal étant de la masser pendant le nettoyage, pour stimuler la peau et lutter contre le relâchement. Les textures grasses s’adaptent donc bien à ce type de peau. Les actifs anti-âge des démaquillants ne sont pas les plus efficaces car ils n’ont pas vraiment le temps de pénétrer dans la peau avant d’être rincés… même s’ils sont toujours un plus !

Dernier conseil : choisissez un démaquillant que vous prenez plaisir à utiliser, que ce soit en termes de texture, d’odeur ou d’efficacité. Car il existe UNE règle d’or : on se démaquille TOUJOURS avant d’aller se coucher, et on applique une crème de nuit pour aider la peau à récupérer !

Maintenant que les démaquillants n’ont plus de secrets pour vous, il ne vous reste plus qu’à choisir votre favori dans notre Top Démaquillants !

 

Le Lexique

– Démaquillant: préparation cosmétique visant à éliminer le maquillage appliqué sur la peau, mais aussi l’excès de sébum, les impuretés et les particules polluantes.
Séborégulateur : qui régule la production de sébum.
Biphasé : contenant deux phases, généralement une aqueuse et une huileuse.
– Eau micellaire : solution cosmétique liquide contenant des micelles, molécules ayant une double affinité pour l’eau et pour les corps gras, pour nettoyer les particules à la surface de la peau.
 Peau acnéique: état d’une peau présentant de nombreuses imperfections (comédons, microkystes) et, dans certains cas, un excès de brillance. Cet état, lié à une surproduction de sébum et à la fermeture des pores, est souvent dû à des facteurs internes, notamment hormonaux.
– Peau grasse: état d’une peau présentant un excès de brillance, des pores dilatés et quelques imperfections, dû à un excès de sébum.
– Peau sèche: état d’une peau dont le film lipidique (gras) protecteur de l’épiderme est quasi inexistant, impliquant une sécheresse et une déshydratation cutanée chroniques, caractérisées par des tiraillements, démangeaisons, fissures et squames.
– Peau déshydratée: tendance de la peau à manquer d’eau, ce qui se traduit par des stries de déshydratation, des tiraillements et une sensation d’inconfort.
– Peau mixte: état d’une peau combinant plusieurs types de peau sur différentes zones du visage.
– Peau mature: état de la peau ayant les marques du vieillissement cutané: rides, relâchement, manque d’éclat. Inévitable avec le temps, le vieillissement est aggravé par le tabac, la pollution, le stress ou un défaut de soin.
– Peau sensible : tendance de la peau à réagir excessivement à des facteurs internes ou externes, causant rougeurs, tiraillements ou démangeaisons.

Voir tous nos guides d’achat beauté