Comment choisir son savon ?

Comment choisir son savon ?

welovebeauty-comment-choisir-son-savon

Le savon est l’un des plus anciens produits de beauté. Le gel douche ou le savon liquide pour les mains, tels qu’on les connaît aujourd’hui, n’avaient jamais effleuré l’esprit de nos ancêtres. Pourquoi faire du liquide si le solide marche très bien ? Les raisons pouvaient être pratiques, comme sensorielles. Mais après tout, le savon c’est très bien aussi ! Cependant, il y a savon et savon : tous ne se valent pas et n’ont pas les mêmes usages. Alors si vous voulez savoir comment bien choisir votre savon, ce guide est fait pour vous !

Choisir son savon en fonction de ses besoins

Ne vous fiez pas à l’apparence simpliste d’un savon : il peut servir à beaucoup de choses ! Outre ses fonctions de produit vaisselle, de détachant ou de lessive, il a de nombreuses utilisations en beauté. En fonction de l’usage que vous en aurez, vous n’utiliserez pas forcément le même type de savon !

Pour le visage, le savon doit respecter un maximum votre peau : c’est une zone fragile, sensible et exposée dont il faut prendre particulièrement soin. Et contrairement aux idées reçues, certains savons sont parfaitement adaptés ! On vous conseille de choisir un savon spécifique à la formulation douce, sans ingrédients chimiques, avec une base riche en huiles végétales.
Pour le corps, que ce soit pour la douche ou pour le nettoyage des mains, vous pouvez vous tourner vers une formule plus basique. On évite tout de même les ingrédients de synthèse et avec une bonne concentration d’huiles végétales, surtout si on a la peau sèche.
– Sachez que le savon est également très pratique pour le nettoyage des pinceaux : on les humidifie, on les fait tournoyer sur le pain de savon et on les rince, tout simplement ! Pour cela, n’importe quel savon sera adapté.

Choisir les actifs de son savon en fonction de son type de peau

Votre savon doit également être adapté à votre type de peau pour pouvoir respecter au maximum ses caractéristiques.

Peau sèche : Choisissez un savon enrichi en huiles végétales (olive, argan ou coco par exemple), qui pourra aussi contenir d’autres ingrédients nourrissants comme du miel. Vous pouvez vous tourner vers les savons dits « surgras » avec des tensio-actifs doux, mais attention aux compositions qui ne sont pas toujours très naturelles…
Peau acnéique : Pour prendre soin des peaux à problèmes, le savon d’Alep est particulièrement adapté : l’huile de baie de laurier qu’il contient est antispetique et désinfectante, ce qui en fait un véritable allié, à condition que le pourcentage en huile de baie de laurier soit compris entre 30 et 40%. Le savon d’Alep est également adapté pour les personnes souffrant d’autres problèmes de peau comme le psoriasis ou l’eczéma.
Peau grasse : On ne le répétera jamais assez : les peaux grasse ne doivent pas être décapées ! Si vous agressez votre peau, elle produira davantage de sébum pour se protéger. Effet rebond assuré… Choisissez-donc un savon avec une bonne proportion d’huile végétale et enrichi en actifs purifiants et assainissant comme la propolis ou, là encore, l’huile de baie de laurier.
Peau normale ou déshydratée : Le savon de Marseille est idéal pour les peaux normales, et même pour les peaux déshydratées. Sa richesse en huile d’olive lui permet de respecter le film hydro-lipidique pour nettoyer sans trop assécher la peau.
Peau sensible : Si vous avez la peau sensible, choisissez là aussi un savon surgras enrichi en actifs adoucissants comme le miel, l’huile d’amande douce ou le lait d’ânesse.

welovebeauty-comment-choisir-son-savon

Choisir la composition de son savon

Concernant la composition des savons, on peut voir tout et n’importe quoi… Et c’est bien dommage !

Traditionnellement, le savon ne comporte que deux ingrédients : de l’huile végétale et de la soude ( qu’on peut aussi retrouver sous le nom d’hydroxyde de sodium ou d’alcali). Il est ensuite rincé à l’eau dans le processus de fabrication, mais elle n’entre pas à proprement parler dans la composition. Beaucoup d’ingrédients peuvent être rajoutés : ils peuvent avoir des avantages comme des inconvénients, le tout est qu’il corresponde à vos besoins.
Les huiles minérales, principalement la paraffine, peuvent rentrer dans la composition des savons surgras : en effet, leur pouvoir occlusif permet de créer un film imperméable à la surface de la peau pour limiter sa déshydratation. L’inconvénient, c’est que c’est un ingrédient inerte qui n’a aucune action de soin : une fois parti, la peau s’assèche toujours autant. De plus, étant un dérivé de pétrochimie, l’impact écologique n’est pas négligeable…
On peut également retrouver certains tensio-actifs doux, mais il faut savoir les repérer. Pour vous aider, chercher la dénomination « glutamate » ou « coco » dans la liste des ingrédients.
Évitez les colorants, parfums et conservateurs synthétiques si vous cherchez une formulation naturelle. De plus, certains sont pointés du doigt pour leur caractère nocif.

Comment reconnaître le vrai savon de Marseille ?

Si vous voulez choisir un VRAI savon de Marseille, sachez que c’est plutôt rare. En effet, l’appellation n’est pas réglementée. On peut donc produire du savon de Marseille n’importe où, et avec n’importe quels ingrédients. Pour qu’il se rapproche le plus possible de savon de Marseille d’origine, vérifiez qu’il soit à base d’huile végétale à hauteur d’au moins 75% (traditionnellement huile d’olive, on apprécie aussi l’huile de coco ou coprah pour ses vertus nourrissantes, mais bannissez l’huile de palme à cause de son impact écologique !) et de soude, c’est tout.
Pour qu’il soit authentique, il doit être cuit au chaudron à plus de 100° pendant plusieurs jours, moulé sous forme cubique et estampillé sur chaque face… Au final, il a une couleur qui varie entre le vert pâle et le brun. Une perle rare, presque !

Vous savez maintenant comment bien choisir votre savon ! Vous pouvez retrouvez les savons préférés de la communauté We Love Beauty dans notre Top Savons, et choisir celui qui est fait pour vous !

Le Lexique

Tensioactif : composé utilisé en cosmétique qui confère aux produits certaines propriétés. Il peut émulsionner deux phases différentes (aqueuse et huileuse), permettre au produit de mousser ou de s’étaler par exemple.
– Film hydrolipidique : film protecteur naturel recouvrant toute la surface de l’épiderme. C’est une émulsion complexe, formée notamment des sécrétions comme le sébum et la sueur, qui permet de protéger la peau et d’empêcher sa déshydratation.
– Peau acnéique: peau souffrant d’acné, présentant de nombreuses imperfections (comédons, microkystes) et, dans certains cas, un excès de brillance. Cet état, lié à une surproduction de sébum et à la fermeture des pores, est souvent dû à des facteurs hormonaux.
Peau grasse: état d’une peau présentant un excès de brillance, des pores dilatés, dû à un excès de sébum.
Peau sèche: état d’une peau dont le film lipidique (gras) protecteur de l’épiderme est quasi inexistant, impliquant une sécheresse et une déshydratation cutanée chroniques, caractérisées par des tiraillements, démangeaisons, fissures et squames.
Peau déshydratée: tendance de la peau à manquer d’eau, ce qui se traduit par des stries de déshydratation, des tiraillements et une sensation d’inconfort.

Voir tous nos guides d’achat beauté