Comment choisir son après-soleil

Comment choisir son après-soleil ?

welovebeauty-comment-choisir-son-lait-apres-soleil

Aaah l’été, la chaleur, les déjeuners en terrasse, la farniente sur la plage… et les coups de soleil ! Une zone de peau oubliée, un SPF trop bas ou la conviction que les rayons du soleil ne sont pas si méchants, et la catastrophe arrive : la peau rougit, brûle, chaque frottement est une souffrance et on sent la peau qui pèle arriver. Le réflexe à avoir : l’après-soleil ! Qu’on l’utilise après chaque exposition pour hydrater la peau et prolonger le bronzage ou qu’il fasse office de soin SOS, l’après-soleil est un indispensable. Pour vous aider à vous décider, notre guide vous explique comment choisir votre soin après-soleil !

Bronzage et coup de soleil

En temps normal, l’exposition de la peau aux UV stimule les mélanocytes qui produisent de la mélanine (pigment responsable du bronzage) pour se protéger. La peau brunit, et c’est la mélanine qui va absorber les UV pour éviter qu’ils n’agressent les cellules cutanées.
Toutefois, nous ne sommes pas tous égaux face au soleil : tout dépend de notre phénotype. Ceux qui ont la peau claire mettent du temps à bronzer (voire ne bronzent pas du tout) et sont plus sujets aux coups de soleil.

Le coup de soleil, ou érythème solaire, se produit lorsque la peau est surexposée au soleil sans être protégée (par un vêtement ou par les filtres contenus dans les crèmes solaires). Pour certains, quelques minutes suffisent ! Les UV (principalement les UVB) brûlent alors les cellules des différentes couches de la peau. En réaction, le corps déclenche une inflammation pour éliminer les cellules lésées : ce n’est donc pas pour s’amuser à faire rougir votre peau, mais bien pour se défendre que le corps réagit !
Selon l’intensité du coup de soleil, les dégâts seront plus ou moins importants : si c’est une brûlure au premier degré et que la rougeur disparaît en appuyant dessus, la peau va peler et se renouveler après une semaine. Si la brûlure est au second degré, elle est plus profonde et entraîne des cloques qui peuvent laisser des traces en s’estompant.

Coup de soleil ou non, les UV peuvent altérer les cellules et l’exposition au soleil peut assécher la peau. Que l’on souhaite apaiser le feu d’un coup de soleil, rafraîchir sa peau après une exposition ou en prendre soin pour prolonger le bronzage, l’après-soleil est essentiel !

Choisir les actifs de son après-soleil

Pour bien choisir votre après-soleil, le premier critère à prendre en compte est celui des actifs qu’ils contient. Ce sont eux qui vont pouvoir prendre soin de votre peau et l’aider à se remettre de ses émotions.

Actifs hydratants et nourrissants : La peau, altérée par les UV, s’est déshydratée et desséchée. Elle peut laisser apparaître des stries de déshydratation, tirailler et manquer de souplesse. Pour y remédier, misez sur des actifs capables d’aider la peau à garder l’eau à l’intérieur des cellules tout en recréant un film à sa surface pour l’empêcher de se déshydrater davantage. Vous pouvez misez sans hésiter sur l’aloe vera, la glycérine ou l’acide hyaluronique, tout comme sur les huiles et beurres végétaux comme l’huile de coco ou d’avocat, le beurre de karité ou de noix de macadamia.
Actifs apaisants et calmants : Pour apaiser l’inflammation et calmer votre peau, l’après-soleil doit impérativement contenir des actifs apaisants comme le bisabolol, la lavande, le calendula ou l’allantoïne.
Actifs réparateurs : La peau a subit des dommages au niveau cellulaire qu’il est essentiel de réparer. Pour retrouver une bonne cohésion cellulaire et avoir à nouveau une peau souple et douce, choisissez des actifs réparateurs comme l’huile d’argan ou le beurre de karité.
Actifs antioxydants : Pour empêcher les radicaux libres liés aux UV de nuire davantage aux cellules cutanées, préférez les soins après-soleil contenant des antioxydants comme la Vitamine C et E ou l’huile de carthame.
Actifs prolongateur de bronzage : Enfin, si vous voulez garder votre bronzage et le prolonger le plus longtemps possible, vous pouvez opter soit pour des actifs comme les caroténoïdes (carotte, buriti) qui vont stimuler la production de mélanine, soit pour un après-soleil contenant une dose d’autobronzant (DHA, érythrulose) qui va colorer artificiellement la peau pour accentuer le bronzage.

welovebeauty-comment-choisir-son-lait-apres-soleil

Choisir la texture de son après-soleil

Les après-soleil peuvent prendre différentes forme, qu’il convient d’adapter aux besoins de votre peau et à vos habitudes beauté.

Eau : Légère, rafraîchissante, l’eau après-soleil est pratique pour hydrater la peau de façon superficielle mais ne suffit pas lorsque la déshydratation est prononcée. Elle peut être une solution provisoire à avoir dans votre sac pour vous rafraîchir et pré-hydrater la peau avant d’appliquer un soin après-soleil plus riche après la douche !
Gel : Les gels sont également rafraîchissants et plus hydratants qu’une eau, mais peuvent manquer d’ingrédients nourrissants. Toutefois, certains ont une texture hybride semblable à un lait gélifié, ce qui peut combiner les qualités des deux textures !
Lait : Les laits ont une texture fluide qui s’étale facilement et pénètre assez rapidement dans la peau. Parfait pour les coups de soleil ! Les sprays sont plus pratiques d’utilisation, mais peuvent être moins nourrissants.
Crème et baume : Plus riches qu’un lait, ils sont souvent plus nourrissants mais plus difficiles à étaler, ce qui peut être délicat pour les coups de soleil lorsque l’on souhaite éviter les frottements.
Huile : Plus rares, les huiles après-soleil sont moins rafraîchissantes mais peuvent faire beaucoup de bien à la peau de par leur richesse. La peau s’assouplit rapidement et en bonus, elle ressort satinée et lumineuse !

Choisir la formulation de son lait après soleil

Enfin, étudiez la formulation de votre après-soleil pour qu’il soit le plus efficace possible et réponde parfaitement à vos attentes.

Préférez les formules sans alcool : cet ingrédient accélère la pénétration du produit mais dessèche la peau, ce qui est dommage vu la déshydratation causée par le bronzage.
Évitez également les huiles minérales (vaseline, paraffine) : leur effet occlusif empêche la déshydratation de la peau, mais ce sont des matières inertes qui n’ont pas d’action sur la peau contrairement aux huiles végétales. De plus, ce sont des dérivés pétrochimiques, ce qui implique un impact écologique.

Enfin, si vous voulez accrocher les rayons du soleil couchant et illuminer votre peau, optez pour un après-soleil irisé ou pailleté !

Dans tous les cas, l’exposition non maîtrisée aux UV n’est pas anodine : elle peut entraîner des défauts de mélanisation (taches pigmentaires), accélérer le vieillissement cutané voire déclencher des pathologies graves (mélanomes). Appliquez toujours un écran solaire avant une exposition !

Vous savez maintenant comment choisir votre soin après-soleil ! Filez sur notre Top Soins Après-soleil pour retrouver les meilleurs produits, notés et commentés par la communauté !

Le Lexique

– SPF : Sunburn Protection Factor, Facteur de Protection Solaire en français. C’est l’indice de protection et de mesure d’efficacité d’un soin solaire.
UVA : Rayonnement ultraviolet provoqué par le soleil. Ils pénètrent jusqu’au derme et accélèrent le vieillissement cutané.
UVB : Rayonnement ultraviolet provoqué par le soleil. Ils pénètrent dans l’épiderme, déclenche le bronzage mais peuvent brûler les cellules (coups de soleil).
– Phototype : Défini suivant la couleur de la peau et à la capacité à bronzer.
– Occlusif : imperméable, qui ne laisse rien passer.
 Auto-bronzant : produit cosmétique colorant la peau par réaction chimique, appelée coloration de Maillard.
– DHA (Dihydroxyacetone) et Erythrulose : Actifs cosmétiques autobronzants d’origine naturelle colorant les cellules superficielles de la peau par réaction chimique (réaction de Maillard).
– Antioxydant : Molécule diminuant l’oxydation de molécules. Les antioxydants permettent de lutter contre les radicaux libres, qui altèrent les cellules et leurs composants.

Voir tous nos guides d’achat beauté