Comment choisir sa crème solaire corps ?

Comment choisir sa crème solaire corps ?

comment choisir sa crème solaire corps

Vous en avez rêvé toute l’année, le moment est arrivé : vous vous languissez au soleil, profitant des rayons chauds qui enveloppent votre corps et espérez atteindre un bronzage californien avant de rentrer. Loin de nous l’idée de briser votre rêve, mais si vous voulez un joli bronzage, uniforme et durable sans endommager votre peau, il faut y aller progressivement… et vous protéger des rayons ! Vous ne savez pas comment choisir votre crème solaire ? On vous explique.

Opter pour l’indice de protection adapté

Les conséquences de l’exposition au soleil sans protection sont multiples. Outre les mélanomes, qui sont une conséquence extrême mais qui ne doit pas être prise à la légère, le soleil a plusieurs effets bien distincts :

– les UVB, qui vont jusqu’à l’épiderme (première couche de la peau), déclenchent la production de mélanine responsable du bronzage, mais peuvent brûler les cellules si l’exposition n’est pas maîtrisée.

– les UVA, qui vont jusqu’au derme (deuxième couche de la peau), provoquent une dégénérescence des cellules et des fibres, notamment le collagène et l’élastine, et des désordres pigmentaires. Résultat : rides, perte de fermeté et taches brunes.

– les infrarouges, qui vont jusqu’aux couches les plus profondes de la peau, sont également pointés du doigt depuis peu, plusieurs études prouvant leur caractère nocif. Ils produisent en effet des radicaux libres, susceptibles d’altérer le fonctionnement des cellules et d’accélérer le vieillissement cutané. Mais ils sont aussi un signal d’alerte, puisqu’ils sont responsables de l’échauffement lors de l’exposition. Quand on sent que la peau chauffe, on s’inquiète et on se protège.

Pour protéger sa peau au quotidien, on commence par trois lettres : SPF !

SPF, Sunburn Protection Factor ou Facteur de Protection Solaire en français, est une mesure du niveau de protection contre les UVB. Il existe plusieurs indices, chacun correspondant à un pourcentage d’UVB bloqués (par exemple, un SPF 20 bloque environ 92% des UVB alors qu’un SPF 30 en bloque environ 95%). Une toute petite différence, nous direz-vous… Et bien non ! La protection est réellement plus efficace entre un indice 30 et un indice 50.

Alors comment on choisit ?

beautistas-choisir-creme-solaire-corps-phototype

En fonction de votre phototype

Le phototype est défini suivant la couleur de votre peau et à votre capacité à bronzer. Il va pouvoir définir quel indice sera adapté pour que votre peau soit bien protégée.

peaux très claires, taches de rousseur et cheveux blonds ou roux ; ne bronzent pas = phototype I = SPF 50+
peaux très claires, cheveux blonds ou châtains, taches de rousseur naissantes ; bronze difficilement = phototype II = SPF 50 puis 30
peaux claires, cheveux blonds ou châtains ; bronze progressivement = phototype III = SPF 30 puis 20
peaux mates, cheveux châtains ou bruns ; bronze bien = phototype IV = SPF 20 puis 15
peaux foncées et noires = phototypes V et VI = SPF <15

Portez une attention particulière aux zones qui sont les plus exposées, qui nécessitent la protection la plus forte : épaules, décolleté, bras. Les demi-jambes, en revanche, ont une peau qui est plus épaisse, vous pouvez opter pour un indice un peu plus faible si vous êtes déjà hâlée.

Et les UVA ? Ils ne sont pas compris dans le SPF ! Vous devez donc vérifier que le produit est bien un écran contre les deux, marqué UVA/UVB, pour lutter à la fois contre les coups de soleil et contre le vieillissement cutané. Et ce quel que soit votre phototype ! Personne n’est à l’abri du vieillissement cutané…

Et les infrarouges ? Depuis peu, certaines marques proposent aussi des produits avec protection anti-infrarouges. C’est une protection supplémentaire, et on n’est jamais trop prudents avec sa peau.

En fonction du type d’exposition

Si vous êtes en vacances au soleil et que vous vous exposez régulièrement, il va sans dire qu’il faut mettre le paquet. Choisissez donc l’indice le plus fort adapté à votre phototype, que vous pouvez baisser un peu lorsque votre bronzage s’est installé.
Les règle d’or : être régulière (réappliquez votre écran solaire toutes les deux heures) et éviter les heures d’ensoleillement maximum (entre 12h et 16h).

Si vous n’êtes pas (encore) en vacances et que vous êtes en ville, n’imaginez-pas que vous ne risquez rien ! Le vice de la ville, c’est ça: vous ne vous considérez comme exposée et, par conséquent, vous n’avez pas le réflexe anti-UV. Or le soleil rayonne partout, en terrasse à la pause déjeuner ou en balade à l’extérieur…
Appliquez donc les mêmes règles d’indice quand les beaux jours sont installés et que vous vous exposez, typiquement le décolleté, les épaules et les bras (pour le visage, choisissez une protection solaire spécifique visage). En particulier si vous habitez dans le Sud !

beautistas-choisir-sa-crème-solaire-corps

Choisir la texture et la formule

Ça y’est, vous avez défini quel SPF était fait pour vous, vous savez que votre protection doit être au moins UVA/UVB… Mais vous n’avez pas encore fait votre choix !

Alors, une crème, un lait, un huile, une brume ? Qu’est-ce qui est mieux ? En vérité, toutes les galéniques sont aussi efficaces ! Il ne s’agit surtout de plaisir et de praticité. Les brumes et sprays sont plus faciles à appliquer, en particulier quand ils peuvent être utilisés la tête en bas. Les textures visibles permettent de vérifier que chaque centimètre carré a été protégé, tandis que les textures invisibles n’ont presque pas besoin d’être étalées.

Les trucs en plus :
– les formules waterproof vous permettent d’aller vous baigner sans remettre de la crème après (à condition de ne pas vous frotter avec une serviette)
– les formules qui prolongent le bronzage sont un plus pour permettre à votre hâle de perdurer
– les formules légèrement satinées subliment la peau.

N’oubliez pas que les crèmes solaires ne sont plus à 100% efficaces l’année qui suit leur achat… Renouvelez donc votre stock chaque année, et utilisez celles qu’il vous reste comme crème hydratante ! Et que celles qui veulent être bronzées se rassurent: même avec une haute protection, une petite partie des UV reste captée par la peau, ce qui suffit à déclencher la production de mélanine, et donc le bronzage. Il sera juste un peu plus progressif à arriver… mais durera plus longtemps !

Maintenant que vous savez tout pour bien choisir votre crème solaire, il ne vous reste plus qu’à filer sur notre Top Protection Solaire corps pour trouver votre future crème de l’été !

 

Le Lexique

– SPF : Sunburn Protection Factor, Facteur de Protection Solaire en français. C’est l’indice de protection et de mesure d’efficacité d’un soin solaire.
UVA : Rayonnement ultraviolet provoqué par le soleil. Ils pénètrent jusqu’au derme et accélèrent le vieillissement cutané.
UVB : Rayonnement ultraviolet provoqué par le soleil. Ils pénètrent dans l’épiderme, déclenche le bronzage mais peuvent brûler les cellules (coups de soleil).
– Phototype : Défini suivant la couleur de la peau et à la capacité à bronzer.

Voir tous nos guides d’achat beauté