Comment faire un maquillage nude ?

Comment faire un maquillage nude ?

beautistas-maquillage-nude

Si l’on aime se faire un smoky ou des lèvres rouges, on ressent aussi l’envie d’être belles au naturel… Ou presque au naturel ! Le maquillage nude est devenu une inspiration à part entière dans l’univers du make-up : les couleurs se déclinent en différentes nuances proches de notre couleur de peau, les textures s’adaptent à une volonté de transparence… Le nude séduit par sa simplicité et sa douceur, mais maquillage nude ne veut pas dire zéro maquillage ! Alors comment se maquiller sans avoir l’air maquillée ? Notre guide vous détaille toutes les étapes pour réaliser le parfait maquillage nude.

Travailler le teint en transparence

La première étape d’un maquillage nude, c’est le teint. Et si vous voulez un résultat peau de pêche au fini naturel, il faut le travailler !

Commencez donc par unifier votre teint :
– Si vous avez des rougeurs diffuses ou des taches pigmentaires, choisissez un fond de teint seconde peau, léger, qui unifie en transparence. Appliquez-le au beauty blender ou au doigt, en le fondant sur les zones à corriger. Inutile d’en appliquer partout si ce n’est pas nécessaire ! Moins il y a de matière, mieux c’est.
– Vous n’avez que quelques imperfections localisées ? Appliquez seulement une touche de correcteur ciblé sur chacune d’elle avant de bien fondre la matière. Si tous les défauts sont camouflés et que la couleur est bien fondue, le teint sera presque uniforme. Le fond de teint est alors optionnel, mais vous pouvez opter pour un voile de poudre minérale qui pourra unifier sans surcharger.

Ajoutez ensuite un peu de touche éclat au niveau du regard (sauf si vous avez des poches sous les yeux, car les nacres font ressortir le relief : un correcteur mat sera plus approprié). Appliquez-le en triangle sous l’œil, pointe vers le bas, ainsi que sur la paupière supérieure, et estompez-le largement.

Finissez avec un voile de poudre localisé sur les zones qui ont tendance à briller (en particulier sur la traditionnelle zone T : front, nez, menton).

Mettre en lumière

Une fois que le teint est uniforme, il faut ajouter de la lumière ! Choisissez un highlighter au fini glowy et appliquez-en partout où la lumière est censée accrocher : en haut des pommettes, sur le bombé du front et du menton, sur l’arrête du nez, une touche au-dessus de la pointe des sourcils et une autre au niveau de l’arc de cupidon, au-dessus des lèvres.
Ayez la main légère pour garder un aspect naturel, le résultat doit être subtil !

beautistas-maquillage-nude

Donner bonne mine en douceur

Pour parfaire le teint, ajoutez une touche de blush sur le bombé de vos pommettes : la couleur doit être en harmonie avec votre carnation pour obtenir un résultat le plus naturel possible.
Si vous avez une sous-tonalité chaude (cheveux châtains, bruns ou blond doré, yeux marrons, veines teintées de vert), préférez une nuance dans les tons pêche.
Si vous avez une sous-tonalité froide (cheveux blonds cendrés, yeux verts ou bleus, veines teintées de bleu-violet), optez plutôt pour une nuance rosée.

Souligner subtilement le regard

Les yeux sont les fenêtres de l’âme paraît-il… Et maquillage nude ne veut pas dire qu’on oublie le maquillage des yeux !

On commence par les sourcils : car ils sont très importants ! Avoir une belle ligne naturelle contribue à donner du caractère au visage. Vous devez donc maquiller vos sourcils pour combler les trous et ajuster la ligne, avec un fard poudre ou un crayon par exemple (vous pouvez lire notre guide Comment maquiller ses sourcils pour plus de détails !).
Soulignez ensuite le ras de cil d’un trait de crayon brun (bien plus doux que le noir), juste pour donner l’illusion que la frange de cils est plus épaisse (donc que le regard est plus soutenu). On peut appliquer un fard naturel au niveau du creux de la paupière pour ourler le regard et donner de la profondeur en subtilité. Choisissez  une teinte comme un beige foncé ou un taupe doux, et dégradez-le bien pour avoir un résultat fondu. Aujoutez un peu de fard clair au coin interne de l’oeil : rien de tel pour illuminer le regard !
Une touche de mascara pour allonger les cils, bien appliqué depuis la base jusqu’à la pointe (sans en mettre des tonnes bien sûr), et le tour est joué !

beautistas-maquillage-nude

Sublimer les lèvres naturellement

Dernière étape : le maquillage des lèvres. Vous avez plusieurs possibilités :
– Un rouge-baume à lèvres légèrement teinté, appliqué au doigt, pour un effet bouche mordue : optez pour une nuance proche de la couleur des lèvres, qui va simplement rehausser leur teinte naturelle (bois de rose, framboise transparent ou beige rosé par exemple).
– Un rouge à lèvres un peu plus mat d’une teinte nude pastel, comme un beige ou un beige rosé, qui donnera un effet un peu plus sophistiqué et soulignera le côté « porcelaine » de votre maquillage.

D’une façon générale, privilégiez les matières ni trop mates ni trop irisées pour garder un effet naturel, et optez pour les nuances qui intègrent « nude » dans leur nom : vous aurez peu de chances de vous tromper !

Vous connaissez maintenant toutes les étapes à suivre pour réaliser un maquillage nude parfait ! Il ne vous reste plus qu’à découvrir les meilleurs produits make-up notés par notre communauté Beautistas, à commencer par notre Top Maquillage Teint !

Le lexique

Fond de teint: préparation colorée visant à unifier et colorer légèrement la peau en dissimulant les imperfections, afin d’améliorer l’aspect du teint.
Highlighter : Terme anglais pour enlumineur, produit de maquillage nacré destiné à être posé sur les zones du visage que l’on souhaite mettre en lumière.
– Contouring : technique de maquillage consistant à sculpter le visage en mettant en ombre ou en lumière certaines zones, afin d’obtenir une forme parfaite.
– Blush : Produit cosmétique permettant de réhausser les pommettes et donner un effet bonne mine. Se présente généralement sous forme de poudre.
– Touche éclat : issu à l’origine de la fameuse Touche Eclat d’Yves Saint Laurent, le nom s’est démocratisé et représente les correcteurs illuminateurs dont les nacres reflètent la lumière pour donner de l’éclat aux zones concernées