Comment choisir son fard à paupières ?

Comment choisir son fard à paupières ?

Comment choisir son fard à paupières

Les fards à paupières sont typiquement le genre d’objets beauté que l’on achète par coup de cœur… et que l’on a souvent tendance à ne jamais porter. Et c’est bien dommage ! Ils soulignent le regard, apportent de la couleur et un côté sophistiqué. Bien choisis, ils mettent en valeur l’iris, illuminent et structurent le regard. Alors comment ne pas se tromper ? On vous donne toutes les règles pour bien les choisir.

Choisir la bonne texture de fard à paupières

Avant tout, il vous faut choisir la texture de votre fard à paupières, qui va surtout dépendre de vos habitudes d’application.

fard poudre compacte : texture la plus utilisée, elle est conçue pour se travailler au pinceau pour dégrader la matière et apporter un effet fumé. Avec un pinceau aux poils souples, la matière se travaille assez facilement selon la qualité des fards. Certaines la travaillent au doigt, ce qui peut être plus pratique mais donne un résultat moins précis et moins fondu. Choisissez des fards qui ne chutent pas et se fondent facilement.

fard poudre libre : certains fards peuvent exister sous forme de poudre libre, dans un pot par exemple. L’avantage, et l’inconvénient, c’est qu’on prélève une plus grande quantité de matière : plus intense, mais attention aux surcharges ! C’est un conditionnement adapté pour les nacres, pour prélever une petite dose concentrée et l’appliquer en touches.

fard crème et liquide : ils ont un rendu différent, plus glowy. Ils sont plus faciles à travailler au doigt, et peuvent aussi être travaillés au pinceau. Mais ils doivent être fondus relativement vite avant de sécher ! Pour avoir un rendu bien dégradé, il faut avoir un certain coup de main.

Le mieux pour bien appliquer ses fards, c’est d’avoir les bons pinceaux ! L’indispensable étant d’avoir un pinceau estompeur pour dégrader la matière, et un petit biseauté pour travailler le dessous de l’œil. Et si vous voulez que votre fard à paupières tienne sans filer dans les plis, mettez une base en dessous pour fixer les fards!

beautistas-choisir-son-fard-a-paupieres

Définir les teintes de fard idéales

En fonction de votre carnation

Pour définir les teintes qui vous iront le mieux, définissez d’abord votre carnation : outre les nuances claire, medium ou mate, qui sont les teintes de la surface de l’épiderme (et peuvent évoluer avec l’exposition au soleil), la peau a aussi naturellement une variété de sous-nuances, qui sont inscrites plus profondément dans la peau et n’évoluent pas.
Comment savoir ? Il suffit de définir la couleur de vos veines à l’intérieur de votre bras, qui reflète celle de votre carnation :

– Si vos veines sont violacées, votre sous-tonalité est froide: la palette de roses et violets seront naturellement harmonieux sur vous. Du rose pastel doux au violet sombre un peu plus rock, en passant par un bois de rose naturel, le choix est large !
– Si les veines ont une teinte verte, votre sous-tonalité est chaude: ce sont donc les teintes orangées, brunes, corail qui seront les plus harmonieuses avec votre sous-nuance de peau.
– Enfin, si vous n’arrivez pas vraiment à trancher sur la couleur de vos veines, votre sous-tonalité sera plutôt neutre, avec une peau qui allie les nuances des deux premières carnations. Traduction: tout vous va!

En fonction de la couleur de votre iris

C’est la question qui revient souvent : quelle couleur choisir pour mettre en valeur  mes yeux ? Pour savoir mettre en valeur votre iris, il faut faire un tour du côté du cercle chromatique : trouvez la couleur de vos yeux, et tracez direct à l’opposé du cercle pour trouver la couleur complémentaire qui les fera ressortir.

comment choisir son fard à paupière

On vous aide :
yeux bleus : nuances de brun, marron, orangé
yeux verts : nuances de prune, violet, rosé, bordeaux
yeux marrons : nuances de bleu, marine

Pour les yeux clairs (verts ou bleus), évitez le ton sur ton pour ne pas ternir votre iris ! On ne verra que votre fard et la couleur de vos yeux sera éteinte, ce serait bien dommage. Si vous aimez ces couleurs, choisissez-les contrastées : un vert kaki pour les yeux verts, un bleu marine pour les yeux bleus. Ce sera beaucoup plus joli !

Choisir le fini parfait

La prochaine question à vous poser est celle du rendu :

mats : les fards mats ont un rendu élégant et naturel. Ils sont légèrement plus difficiles à travailler car les défauts se remarquent d’avantage, et leur fini est moins lumineux.
satinés : comme son nom l’indique, c’est un rendu qui rappelle celui du satin, un côté brillant, soyeux mais uniforme. Plus faciles à travailler que les mats, ils apportent d’avantage de lumière.
irisés : ils contiennent des micro-nacres que l’on peut distinguer de très près et qui reflètent bien la lumière.
pailletés : les particules brillantes sont plus grosses, ce qui donne un côté scintillant, bien pour les maquillages sophistiqués du soir.
métalliques : les reflets métalliques accrochent le regard car ils reflètent beaucoup la lumière, comme du métal. Ils donnent un côté sophistiqué moderne.

La pigmentation est aussi importante : si vous voulez un effet naturel, préférez les fards doux, si vous voulez une couleur bien trempée, choisissez des fards bien pigmentés.

Si vos yeux sont ridés et que vos paupières ont tendance à tomber, optez pour des fards qui ne sont pas trop foncés pour ne pas durcir le regard. Ils doivent être mats ou légèrement satinés sur la paupière mobile pour le souligner sans réfléchir la lumière sur les plis. Pareil pour le dessous du sourcil : ouvrez le regard avec un fard clair mat, non irisé pour ne pas faire ressortir la paupière tombante. En revanche, vous pouvez mettre une touche de fard satiné au coin interne de l’œil pour apporter de la lumière.

D’une manière générale, pour ne pas vous tromper : couleur claire au coin interne, medium au milieu et foncée à l’extérieure, pour apporter de la structure.

beautistas-choisir-son-fard-a-paupieres

Avant tout: amusez-vous et aimez votre reflet.

Vous l’avez compris : pour un résultat parfaitement harmonieux, il y a plusieurs règles à suivre. Mais se maquiller est d’abord un moment pour soi, un geste plaisir, et doit le rester. On ne le répète jamais assez, l’essentiel est de se sentir belle. Les couleurs qui vous vont sont aussi et surtout celles que vous aimez. Vous serez toujours élégante si vous êtes sûre de vous.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour trouver les fards (par)faits pour vous ! Allez faire un tour sur notre Top Fards à paupières pour découvrir les adorés de la communauté.

Le Lexique

Nacres: micro-paillettes aux reflets irisés.
Pinceau estompeur: pinceau aux poils assez souples destiné à dégrader les fards.
Pinceau biseauté: pinceau dont les poils sont taillés en biseau (de biais).
Pigmentation: concentration en pigments qui définit l’intensité de couleur.
Fard crème: le plus souvent contenu dans un pot, les fards crème ont une texture crémeuse compacte proche du baume.
Fard liquide: les fards liquide sont une dispersion de pigments dans une émulsion fluide, souvent contenue dans un tube avec un embout mousse ou pinceau pour l’application.
– Carnation: teinte de la peau, qui comprend celle à la surface de l’épiderme, pouvant évoluer avec l’exposition au soleil (bronzage) et une sous-nuance froide, chaude ou neutre.
Iris (œil): cercle coloré qui entoure la pupille.

Voir tous nos guides d’achat beauté