Comment choisir son blush ?

Comment choisir son blush ?

comment choisir son blush

Le blush est votre meilleur allié bonne mine : il apporte de la fraîcheur au teint, de la couleur, et en plus il se pose rapidement ! Vous ne savez pas lequel choisir ? Suivez notre guide.

Choisir la bonne texture de blush

Premièrement, vous devez choisir la texture de votre blush. Comment ? En déterminant ce qui est le plus simple pour vous, et quel effet vous souhaitez !

– blush poudre : c’est la texture la plus courante, elle est conçue pour se travailler au pinceau pour pouvoir poser la matière de façon floue et naturelle. C’est en général la technique la plus facile ! Avec un pinceau aux poils souples, droit ou biseauté, la matière se travaille assez facilement selon la qualité des poudres. Choisissez un blush dont la texture se dégrade facilement, pas trop pigmenté si vous débutez, pour ne pas avoir la main trop lourde.

– blush crème : ils ont un effet plus glowy que les blushes poudrés, ce qui, bien travaillé, donne un effet plus frais naturel. Certaines le travaillent au pinceau, mais la matière se travaille aussi bien au doigt. Cependant, ils peuvent être plus difficiles à fondre, car ils doivent être estompés sans démarcation avant de sécher ! Choisissez une texture qui reste assez crémeuse pour prendre le temps de la dégrader, et entraînez-vous, car le résultat peut-être très joli !

blush liquide : attention, les textures liquides encrent très rapidement la peau ! Ils ont une excellente tenue mais nécessitent d’avoir le coup de main.

blush gelée : ils donnent un rendu encore plus fraîchement glowy ! Ils ont également une très bonne tenue, en se travaillant plus facilement.

Définir vos teintes idéales de blush

En fonction de votre carnation

Pour connaître les teintes qui vous iront le mieux au teint, définissez d’abord votre carnation : outre les nuances claire, medium ou mate, qui sont les teintes de la surface de l’épiderme (et peuvent évoluer avec l’exposition au soleil), la peau a aussi naturellement une variété de sous-nuances, qui sont inscrites plus profondément dans la peau et n’évoluent pas.
Comment savoir ? Il suffit de définir la couleur de vos veines à l’intérieur de votre bras, qui reflète celle de votre carnation :

– Si vos veines sont violacées, votre sous-tonalité est froide: les blushes rosé seront donc naturellement harmonieux sur vous. Du rose pastel doux au bois de rose, vous avez le choix !
– Si les veines ont une teinte verte, votre sous-tonalité est chaude: ce sont donc les teintes orangées, pêche, corail qui seront les plus harmonieuses avec votre sous-nuance de peau.
– Enfin, si vous n’arrivez pas vraiment à trancher sur la couleur de vos veines, votre sous-tonalité sera plutôt neutre, avec une peau qui allie les nuances des deux premières carnations. Traduction: tout vous va!

beautistas-choisir-son-blush

D’une façon générale, vous êtes sûre de ne pas vous tromper avec une couleur qui allie à la fois du rose et de l’orangé. L’Orgasm de Nars, par exemple, a été conçu pour être le parfum mélange pêche-rosé, et convenir à toutes les carnations. Selon la marque, deux produits « Orgasm » sont vendus toutes les 10 minutes dans le monde… Mais il en existe bien d’autres !

En fonction de votre rouge à lèvres

Pour que l’ensemble de votre maquillage soit harmonieux, il faut accorder la nuance de votre blush à celle de votre rouge à lèvres ! Si vous portez un lipstick rose, framboise, violet, fushia : blush rosé. Si en revanche vous portez un rouge, orangé, corail : plus orangé.
Mais si j’ai une carnation froide et un rouge à lèvres orangé ? Alors optez pour une teinte de blush intermédiaire qui allie pigments froids et pigments chauds. Sinon, privilégiez l’accord avec votre rouge à lèvres !

Vous l’avez compris : pour un résultat parfaitement harmonieux, il y a plusieurs règles à suivre en termes de couleur. Mais se maquiller est d’abord un moment pour soi, un geste plaisir, et doit le rester. On ne le répète jamais assez, l’essentiel est de se sentir belle. Les couleurs qui vous vont sont aussi et surtout celles que vous aimez !

Choisir le fini parfait

Enfin, posez-vous la question de celle du rendu :

– mats : les blushes mats ont un rendu naturel et sont bien pour les peaux qui ont tendance à briller. Attention sur les peaux matures, ils ont tendance à donner un effet plâtré. Ils peuvent également être légèrement plus difficiles à fondre.
– satinés : comme son nom l’indique, c’est un rendu qui rappelle celui du satin, un côté brillant, soyeux mais uniforme. Plus faciles à travailler que les mats, ils apportent surtout d’avantage de lumière.
– irisés : ils contiennent des micro-nacres qui reflètent bien la lumière. Attention, elles ne doivent pas être trop visibles, car attention à l’effet paillettes !

La pigmentation est aussi importante : si vous voulez un effet naturel, préférez les fards doux, si vous voulez une couleur bien trempée, choisissez des fards bien pigmentés, en particulier pour les peaux noires.
Appliquez votre blush de façon légère et fondue grâce à un pinceau blush, en suivant la ligne des pommettes vers les tempes.

Maintenant que vous savez tout, vous pouvez aller choisir le futur blush de votre vue dans notre Top Blushes !

 

Le Lexique

– Nacres: micro-paillettes aux reflets irisés.
– Pinceau biseauté: pinceau dont les poils sont taillés en biseau (de biais).
 Pigmentation: concentration en pigments qui définit l’intensité de couleur.
Blush : Produit cosmétique permettant de réhausser les pommettes et donner un effet bonne mine. Se présente généralement sous forme de poudre
Blush poudre : ce sont des pigments pressés en poudre compacte.
– Blush crème: le plus souvent contenu dans un pot, les fards crème ont une texture crémeuse compacte proche du baume.
– Blush liquide: les blushes liquides sont une dispersion de pigments dans une émulsion fluide, qui vont « encrer » rapidement la peau sans laisser de matière.
Blush gelée : blush sous forme de gel frais contenant des pigments dispersés ou contenus dans des micro-billes.
– Carnation: teinte de la peau, qui comprend celle à la surface de l’épiderme, pouvant évoluer avec l’exposition au soleil (bronzage) et une sous-nuance froide, chaude ou neutre.
Glowy : terme anglais désignant un rendu fraîchement lumineux.