Comment prendre soin de ses cheveux ?

Comment prendre soin de ses cheveux ?

beautistas-comment-prendre-soin-de-ses-cheveux

Nos cheveux sont un peu comme un animal de compagnie : parfois ils nous énervent, souvent ils n’en font qu’à leur tête, mais au fond on les adore, et il faut en prendre soin. Difficile de se dire qu’ils sont une matière morte quand on les voit onduler, quand on sait qu’ils poussent et qu’ils peuvent s’abîmer. Et pourtant ! Alors voici un guide complet pour savoir comment prendre soin de ses cheveux.

On choisit le bon shampoing

La première chose à laquelle il faut faire attention pour prendre soin de ses cheveux, c’est de choisir le bon shampoing : le lavage est une étape essentielle dans le soin, et il ne doit pas être pris à la légère.
Le shampoing doit être adapté à la nature de vos cheveux et à vos préoccupations : à chaque type de cheveux correspond des besoins en termes de texture et d’actifs. Les cheveux secs auront besoin de lipides pour enrober la fibre, les cheveux fins nécessitent de la légèreté et des actifs gainants, tandis que les colorés doivent être protégés pour éviter que la couleur délave.
Vous devez également être attentive à ce que la formulation ne contienne pas d’ingrédients susceptibles d’abîmer vos cheveux au fil des lavages (tensio-actifs trop décapants, silicones trop lourds…). Un vrai parcours du combattant… Heureusement, vous pouvez consulter notre guide Comment choisir son shampoing pour trouver le shampoing idéal !

On les conditionne

Si vous voulez que vos cheveux ondoient comme vous le souhaitez, il faut leur donner un coup de pouce ! En effet, si vous n’y faites rien après le shampoing, ils ont tendance à prendre une forme… informe. Il faut donc les conditionner, et pour ça, l’après-shampoing est votre ami : il va gainer la fibre pour qu’elle soit brillante et souple, donner de la légèreté aux cheveux en manque de volume ou aider à définir des boucles. En fonction de votre besoin, vous pouvez opter pour un après-shampoing à rincer, ou un soin sans rinçage. Là aussi, on vient à votre aide ! Vous pouvez lire notre guide Comment choisir son après-shampoing ou Comment choisir son soin sans rinçage pour y voir plus clair.

On fait un soin régulièrement

Déposer une noisette de soin ou d’après-shampoing après le lavage, c’est un bon début. Mais lorsque vos cheveux ont besoin d’un soin en profondeur, le meilleur allié, c’est le masque ! Appliqué en grande quantité sur toute la chevelure, il va agir beaucoup plus en profondeur, car le cheveu peut prendre le temps d’intégrer complètement les actifs. Mais attention : pour optimiser son effet, l’idée c’est de le laisser poser ! Il ne s’agit pas d’attendre deux minutes sous la douche et de rincer : un vrai masque doit se laisser poser longtemps. Créez votre propre routine, adaptée à vos envies : appliquez-le après le shampoing en sortant de la douche et faites votre vie avant de revenir les rincer, ou posez-le avant le shampoing, laissez-le agir avant de prendre votre douche. Combien de temps ? Le temps que vous avez : dix minutes, une demie heure, une journée, ce sera toujours bénéfique (sauf si votre soin intègre des actifs traitant pour le cuir chevelu, qui peuvent finir par l’irriter). L’idéal est de mettre une serviette chaude autour de votre tête pour maximiser les effets, mais un foulard en soie ou en coton, ça marche aussi.

Vous pouvez faire un masque une fois par semaine, ou plus souvent si vos cheveux sont abîmés. D’une façon générale, soyez à l’écoute de votre crinière, et appliquez un masque dès que vous sentez qu’ils en ont besoin ! Pour savoir comment choisir votre masque, c’est par ici.

beautistas-comment-prendre-soin-de-ses-cheveux

On fait attention à sa coloration

La coloration chimique est un processus très agressif pour le cheveu : elle ouvre les écailles du cheveu, oxyde les pigments à l’intérieur de la fibre pour les remplacer par d’autres pigments colorants (ceux souhaités). Dans la majorité des cas, il s’agit d’ammoniaque, mais dans les colorations dites « sans ammoniaque », le produit peut être assez similaire… donc aussi agressif. A force, les écailles restent ouvertes et le cheveu devient poreux : la couleur est terne et le toucher sec comme de la paille.

Les seules colorations qui n’altèrent pas le cheveu sont les colorations végétales : les pigments (végétaux bien sûr) se fixent sur le cheveu, l’englobe et forment même une gaine protectrice qui le renforce.

On préfère donc cette deuxième solution si on souhaite colorer ses cheveux. Seul inconvénient : elle ne peut pas éclaircir les cheveux… Si on souhaite vraiment passer à une couleur plus claire, un « gommage » est parfois suffisant. Demandez conseil à votre coiffeur qui saura vous conseiller, mais dans tous les cas, soyez patientes, allez-y progressivement pour ne pas traumatiser la fibre et faites des soins à répétition.

Pour plus d’infos, le guide Comment choisir sa coloration est en préparation !

On évite la surchauffe

Si vous voulez avoir des cheveux doux, soyeux et en bonne santé, la chaleur est votre ennemie… Sèche-cheveux, fer à lisser, fer à boucler, les appareils qui nous servent à donner forme à nos cheveux ont fortement tendance à les abîmer ! La chaleur excessive, qui peut atteindre plus de 200° pour les appareils de styling, détériore la kératine, composante principale du cheveu. Résultat : la fibre se dénature, les cheveux deviennent secs, cassants et terne.

On adopte donc les bons réflexes :

– On préfère le séchage naturel au sèche-cheveux. Si vraiment on a du mal à s’en passer, on opte pour un diffuseur qui, comme son nom l’indique, diffuse le souffle au lieu de le concentrer sur une mèche, ce qui abîme moins le cheveu. On prend aussi l’habitude de mettre son sèche-cheveux en position air froid, pour un séchage certes un peu plus long, mais qui respecte le cheveu.
– On investit pour ses appareils de styling : il va de soi que les lisseurs et boucleurs ont bien évolué ces dernières années. Les dernières technologies permettent de moins abîmer le cheveu grâce à des revêtements qui diffusent mieux la chaleur, de façon plus douce, qui évitent l’électricité statique ou donnent de la brillance (céramique, tourmaline, téflon). De plus, la technologie ionique permet de contrôler les ions, donc d’éviter les cheveux électriques. On oublie donc les vieux lisseurs qui crament la fibre et obligent à faire une retouche tous les jours : dégâts garantis !
– Même avec des appareils de styling performants, on espace leur utilisation le plus possible : pas question d’utiliser un lisseur tous les jours si vous voulez préserver vos cheveux !

On les protège du soleil

Les cheveux réagissent comme la peau face aux UV, c’est-à-dire mal. En effet, les rayons fragilisent le film hydrolipidique englobant la fibre et décapent la kératine : les cheveux deviennent rêches et cassants.

Face au soleil, les cheveux voient également leur couleur délaver : les UV oxydent les pigments, qu’ils soient naturels (mélanine) ou artificiels. Non seulement elle devient plus terne, mais elle peut aussi « virer » si elle est artificielle, prenant des reflets indésirables…

On prend donc l’habitude de les protéger du soleil, que ce soit avec un chapeau (le plus efficace) ou avec un produit spécifique : de nombreuses marques proposent aujourd’hui des émulsions ou des sprays protecteurs contenant des filtres UV, formulés spécifiquement pour protéger les cheveux du soleil.

On change de coiffure

Oubliez votre élastique et votre queue de cheval quotidienne ! Les élastiques ont tendance à casser le cheveu, surtout s’ils sont positionnés tous les jours au même endroit. Alors variez les coiffures, et utilisez tant que possible des alternatives moins agressives : élastiques sans trace qui répartissent mieux la tension, barrettes, rubans… On évite aussi de mettre un bandeau trop souvent, ce qui étouffe le cuir chevelu. Vos cheveux pourront respirer, et ils vous remercieront !

beautistas-prendre-soin-de-ses-cheveux

Avec tous ces conseils, aucun doute que votre chevelure sera brillante et soyeuse ! On vous laisse consulter notre Top Cheveux pour découvrir les meilleurs produits notés par notre communauté !

Le Lexique

– Silicone (ingrédient): Ingrédient synthétique utilisé en cosmétologie pour donner un effet doux et soyeux à la peau ou aux cheveux.
– Kératine : La kératine est une protéine fibreuse synthétisée naturellement par l’organisme. C’est le principal composant du cheveu et des poils.
– Ammoniaque : Solution chimique utilisée dans les colorations capillaires permanentes pour ouvrir les écailles du cheveu et le décolorer.
– Mélanine : Pigment biologique responsable de la coloration de la peau, des cheveux et des yeux.