Comment choisir son soin avant-shampoing ?

Comment choisir son soin avant shampoing ?

welovebeauty-comment-choisir-son-soin-avant-shampoing

Si l’après-shampoing s’est imposé comme un indispensable dans beaucoup de routines cheveux, le soin avant shampoing n’est pas encore connu de tous. Pourtant, il cumule de nombreux avantages… Et peut même être plus intéressant qu’un après-shampoing, en fonction de votre type de cheveux et de vos besoins ! Alors, on opte pour une huile, un baume, un gommage ? Quels actifs privilégier ? Ne vous crêpez pas le chignon : notre guide est là pour vous expliquer en détails comment bien choisir votre soin avant shampoing !

Les intérêts d’un soin avant shampoing

Certains se diront : quel est l’intérêt d’appliquer un soin si c’est pour le laver ensuite ? Pour comprendre l’avantage d’un soin avant shampoing, sachez qu’il doit se laisser poser bien plus longtemps qu’un soin après-shampoing classique : on l’applique de la racine aux pointes (ou juste sur la racine pour traiter le cuir chevelu, ou juste sur les longueurs pour les réparer), et on lui laisse le temps d’agir. On conseille donc de le laisser poser pendant au moins 20 minutes, en sachant que 30 c’est mieux, et qu’une heure sera encore plus appréciable…

Ainsi, contrairement à un après-shampoing qui ne se laisse généralement poser que quelques minutes, le soin avant shampoing va prendre le temps d’agir en profondeur : le cheveu est alors renforcé, nourri, gainé, plus doux et plus brillant lorsque le soin traite les longueurs, et le cuir chevelu purifié si le soin se pose aux racines.
Le tout avec plus de volume ! En effet, puisque le shampoing va éliminer le surplus de matière à la surface de la fibre, le cheveu ne sera pas alourdi. Plus légère, la chevelure sera ainsi bien plus aérienne.

De plus, il existe des gommages cheveux qui s’utilisent avant le shampoing pour purifier le cuir chevelu avant de nettoyer les longueurs.

Cependant, ce n’est pas parce-qu’on utilise un soin avant shampoing que l’on se passe forcément d’un après-shampoing : les cheveux épais peuvent faire un soin avant le lavage pour réparer la fibre, puis utiliser un après-shampoing qui aura davantage le rôle de gainer le cheveu, lisser la fibre et faciliter le coiffage. En revanche, les cheveux fins ont tout intérêt à opter pour un soin avant shampoing uniquement !

Avant shampoing spécifique ou masque classique

Pour réaliser un masque avant shampoing, deux solutions s’offrent à vous : vous pouvez opter pour un soin avant shampoing spécifique, destiné uniquement à cet usage, ou choisir d’utiliser un masque après-shampoing traditionnel et l’appliquer avant le shampoing.

Sachez qu’un soin réparateur avant shampoing spécifique a été formulé de façon à être riche en actifs gras, afin de réparer un maximum la fibre. Ils sont donc généralement plus nourrissants que des masques traditionnels : comme ils sont conçus pour être simplement rincés, leur texture est allégée pour ne pas trop alourdir la chevelure.

L’idéal est donc d’opter pour un vrai soin avant shampoing, mais l’utilisation d’un masque classique n’est pas exclu, à condition d’opter pour un soin suffisamment riche.

welovebeauty-comment-choisir-son-soin-avant-shampoing

Choisir les actifs de son soin avant shampoing

Il existe plusieurs types de soins avant shampoing qui auront des actions différentes en fonction des besoins qu’ils ciblent, et qui peuvent donc contenir des actifs différents.

Actifs purifiants : Ce sont les actifs à cibler si vous souffrez de pellicules, que votre cuir chevelu démange ou que vous avez tendance à avoir des racines grasses. Vous pouvez opter pour un gommage cheveux qui contienne des noyaux de fruit ou des sucres, ou des masques à l’argile.
Actifs rééquilibrants : Ils sont également à intégrer dans les masques pour cheveux gras : misez sur l’ortie, la sauge ou le romarin pour réguler la production de sébum.
Actifs stimulateurs : Si vous voulez stimuler la pousse des cheveux, choisissez un masque avant shampoing qui s’applique à la racine et qui contienne des ingrédients capables de booster le bulbe capillaire et la micro-circulation : la menthe, le ginseng ou le houblon sont vos alliés !
Actifs nourrissants et réparateurs : Vos cheveux sont cassants, fourchus, abîmés ? Choisissez un soin avant shampoing répareteur bien riche à base d’huiles et beurres végétaux (coco, argan, avocat, karité), de céramides, de panthénol ou de kératine.
Actifs gainants : Pour avoir des cheveux gainés et gagner en volume, vous pouvez vous tourner vers des actifs comme le germe de blé, le henné ou l’aloe vera, en plus des actifs stimulateurs.

Choisir la formule de son soin avant shampoing

Une fois que vous savez vers quels actifs vous tourner, il est temps de vous pencher sur la texture et la composition de votre soin avant shampoing.

Niveau texture, privilégiez des formules légères si vous avez les cheveux fins et que vous recherchez du volume, mais que vos cheveux ne sont pas abîmés. S’ils sont secs, vous devrez vous tourner vers des soins plus riches pour réparer la fibre en profondeur. Une fois qu’ils seront redevenus soyeux, vous pourrez choisir des soins plus légers !

Concernant la formulation, évitez les huiles minérales qui plombent la chevelure (paraffine, silicones) et les tensio-actifs sulfatés agressifs que peuvent contenir certains gommages.

Vous savez maintenant comment choisir votre soin avant shampoing ! Découvrez vite notre Top Avant Shampoing pour retrouver les meilleurs produits, notés par les membres de We Love Beauty !

Le Lexique

Sulfates : Nom raccourci donné aux tensioactifs sulfatés. Les tensioactifs sulfatés sont des tensioactifs moussants, qui vont simplement produire de la mousse sans avoir d’action lavante.
Silicone (ingrédient): Ingrédient synthétique utilisé en cosmétologie pour donner un effet doux et soyeux à la peau ou aux cheveux.
Huiles minérales : Huiles issues de la pétrochimie (vaseline, paraffine, silicones).
– Sébum : Sécrétion grasse des glandes sébacées de la peau, qui contribue à la protéger et à maintenir son hydratation.
Pellicules : Plaques de cellules mortes qui se détachent ou s’accumulent sur le cuir chevelu. Elles sont le résultat de la prolifération d’un champignon, le Malassezia.

Voir tous nos guides d’achat beauté