Comment choisir son shampoing sec ?

Comment choisir son shampoing sec ?

We Love Beauty

Lorsque vous êtes pressée, le shampoing sec peut vous sauver la vie (ou presque). En deux minutes chrono, il supprime l’effet cheveux gras, aère la chevelure et donne même un peu de volume. Presque magique ! Mais ils ne sont pas tous pareils : pour savoir quel type de shampoing sec vous convient, lisez notre guide !

Shampoing sec : comment ça marche ?

Tous les shampoings secs se basent sur le même principe : c’est une poudre minérale ou végétale, qui peut être à base de riz, de maïs, d’avoine, d’amidon, de silice ou d’argile. Ces poudres ont la propriété d’absorber le sérum et de purifier le cuir chevelu en douceur, tout en laissant une sensation de volume aux cheveux. Ils intègrent souvent d’autres ingrédients dans leur formule, comme des parfums pour accentuer la sensation de fraîcheur.

Les utilisations du shampoing sec sont multiples ! Il permet bien entendu de donner un coup de propre express si on n’a pas le temps de se laver les cheveux, d’espacer les shampoings ou de ranimer une frange raplapla, mais il sert aussi de produit texturisant pour donner du volume à toute la chevelure ou réaliser un chignon bien gonflé.

La procédure est simple :
On démêle ses cheveux au peigne, puis on les brosse pour enlever le maximum d’impuretés;
On applique du shampoing sec sur les racines, en faisant des raies mèche par mèche. On insiste sur les zones où les cheveux sont les plus sales, en général sur le dessus du crâne, au sommet et sur les tempes;
– On laisse agir deux ou trois minutes (le temps de se brosser les dents par exemple), puis on brosse dans tous les sens pour éliminer la poudre, qui emporte avec elle sébum et impuretés.

Soyons clairs : le shampoing sec ne lave pas ! Il absorbe le sébum mais ne peut pas éliminer les impuretés solubles dans l’eau, comme la transpiration. Ce n’est pas une solution à long terme, il sert simplement à nous dépanner pour nous sauver la mise de temps en temps !

Si vous avez le cuir chevelu sec, mieux vaut être attentive en cas d’utilisation de shampoing sec : les microparticules de poudre peuvent aggraver le problème en se glissant entre les cellules superficielles de la peau. Le sébum étant moins présent, il enrobe moins les cheveux dont les écailles peuvent s’ouvrir, laissant la poudre se glisser également entre les interstices.

beautistas-comment-choisir-son-shampoing-sec-2

Shampoing sec : poudre libre ou vaporisateur

Si le shampoing sec est surtout connu sous sa forme vaporisateur, il existe aussi en poudre libre !

Vaporisateur : le gros avantage est que le spray permet de répartir uniformément la poudre sur le cuir chevelu de façon relativement fine. La poudre est donc facilement éliminée au brossage. Elle doit être vaporisée à 20 ou 30 cm du cuir chevelu pour être diffusée de façon optmimale.
Poudre libre : elles sont souvent plus clean niveau formulation, plus écologiques (ce qui n’est pas vraiment le cas des aérosols) et permettent des versions home-made. Saupoudrez une petite quantité et massez un peu avec vos doigts pour répartir la poudre et l’aider à accrocher le sébum.

Essayez donc les différentes galéniques, et optez pour celle qui vous satisfait le plus !

Shampoing sec : quelle formule choisir ?

La famille des shampoings secs s’est bien agrandie ces dernières années : aujourd’hui, il existe une multitude de produits différents, qui s’adaptent à chaque type de cheveux et à chaque préoccupation.

Couleur : En particulier pour les filles aux cheveux châtains, bruns ou noirs sur qui une poudre blanche est particulièrement visible sur les racines, il existe désormais des shampoings secs colorés ! Les rousses préféreront les versions transparentes, tandis que les blondes peuvent plus facilement opter pour les versions classiques.
Traitant : Pour celles dont les cheveux regraissent vite, certains shampoings secs traitent le cuir chevelu en même temps qu’ils absorbent le sébum : outre leur aspect purifiant, ces shampoings secs sont formulés pour réguler la production de sébum. Une action deux-en-un !
Volume : Si vous avez les cheveux fins ou que vous voulez booster une coiffure, tournez-vous vers les formules volume, dont les agents texturisants vont créer de la matière. Idéal pour gonfler votre crinière et faire en sorte que toutes vos coiffures tiennent à la perfection !
Parfumés : Vous voulez que vos cheveux, en plus d’avoir l’air propres, sentent le frais ? Vous pourrez aussi trouver votre bonheur dans les formules contenant des parfums (citron, thé blanc, fleurs, fruits tropicaux…).
Nourrissants : Certains shampoings secs sont formulés à base de poudres qui ont naturellement des vertus nourrissantes, comme l’avoine. Ils sont particulièrement recommandés pour les cheveux qui ont tendance à être secs ou déshydratés !

beautistas-comment-choisir-son-shampoing-sec

Recherchez une formule qui parvient à absorber complètement l’excès de sébum, sans laisser de traces ou de résidus. On vous conseille également de vous tourner vers des formules épurées qui ne contiennent pas trop d’ingrédients : inutile de plomber votre cuir chevelu de substances pas forcément utiles, qui pourront en plus assécher vos cheveux.
Évitez donc l’alcool, l’aluminium, tensioactifs, ou de façon générale les listes d’ingrédients à rallonge.

Vous pouvez aussi fabriquer un shampoing sec maison avec différentes poudres végétales : fécule de maïs, argile blanche, rhassoul, et une pointe de cacao pour les brunes.

Vous avez maintenant toutes les informations nécessaires pour bien choisir votre shampoing sec ! Il ne vous reste plus qu’à consulter notre Top Shampoings secs pour trouver celui qu’il vous faut !

Le Lexique

– Cuticule (cheveux) : La cuticule est une carapace qui protège le cortex du cheveu. Elle est transparente et organisée en écailles, comme une toiture.
– Tensioactif : composé utilisé en cosmétique qui confère aux produits certaines propriétés. Il peut émulsionner deux phases différentes (aqueuse et huileuse), permettre au produit de mousser ou de s’étaler par exemple.
– Sébum : Sécrétion grasse des glandes sébacées de la peau, qui contribue à la protéger et à maintenir son hydratation.