Comment choisir sa couleur de cheveux ?

Comment choisir sa couleur de cheveux ?

beautistas-comment-choisir-sa-couleur-de-cheveux

Avec les progrès cosmétiques, changer de couleur de cheveux est devenu presque aussi simple que de changer de rouge à lèvres. Seule différence : avec les colorations chimiques, les cheveux peuvent s’abîmer, alors mieux vaut éviter le yoyo capillaire. Les colorations végétales, quant à elles, renforcent le cheveu, mais ne permettent pas de l’éclaircir. Votre prochaine couleur de cheveux doit donc être bien réfléchie ! Et une fois que vous avez choisi le type de coloration souhaitée, il faut choisir la couleur ! Alors lisez notre guide comment choisir sa couleur de cheveux !

Décrypter les colorations

Avec toutes les couleurs existantes sur le marché, il est difficile de s’y retrouver. Pour vous aider, la dénomination et son code sont présents sur toutes les couleurs, mais il faut savoir les décrypter ! On vous explique comment y voir plus clair.

Pour définir une couleur, il y a trois critères à définir :
– La hauteur de ton de la couleur de base (premier chiffre du code) : notée de un à dix, elle correspond au degré de clair ou de foncé de la couleur, du noir (1) au blond platine (10), et ne varie pas en fonction des marques ;
– Le reflet principal de la couleur (deuxième chiffre) : il s’agit du reflet le plus marqué ;
– Le reflet secondaire de la couleur (troisième chiffre) : c’est un reflet plus subtil, donnant une nuance supplémentaire.
Le code des reflets peut varier d’une marque à l’autre, mais vous pouvez vous fier à la dénomination : cendré, irisé, doré, marron, cuivré, acajou, rouge, violet.
Quelques exemples :
– un blond doré sera plus foncé qu’un châtain doré, même s’ils ont les mêmes reflets (jusque-là ça va).
– un blond doré cuivré aura une dominante dorée avec de légers reflets cuivrés, tandis qu’un blond cuivré doré sera plus roux avec des nuances dorées… Vous suivez toujours ?
– le roux est une nuance et pas une couleur de base : ainsi, on peut avoir des roux clairs (blond cuivré) ou des roux foncés (châtain cuivré) qui seront bien orange, ou alors avec plus de nuances (blond cuivré rouge, châtain cuivré acajou).

beautistas-comment-choisir-sa-couleur-de-cheveux

Choisir sa couleur de cheveux en fonction de sa carnation

Pour faire le bon choix, vous devez d’abord prendre en compte votre carnation et votre sous-tonalité de peau ! D’une façon générale, pour avoir un résultat naturel et harmonieux, il vaut mieux accorder votre couleur de cheveux à vos tonalités de peau.

Évaluez déjà l’intensité de votre carnation (claire, medium, mate ou foncée) : il s’agit de créer un contraste équilibré entre votre couleur de peau et celle de vos cheveux. La différence doit être nuancée sans être trop marquée, au risque de manquer de naturel. Évitez donc les couleurs très sombres si vous avez la peau pâle ; à l’inverse, si vous avez la peau mate, oubliez les blonds trop clairs.

Ensuite, sachez nuancer votre couleur en fonction de votre sous-tonalité, chaude ou froide. Comment la définir ? Plusieurs astuces :
Sous-tonalité froide : iris bleu, gris ou vert froid, veines violacées, bijoux argentés plus harmonieux.
Sous-tonalité chaude : iris marron, vert-noisette, veines vertes, bijoux dorés plus harmonieux.
Si vos yeux combinent plusieurs nuances et que vous n’arrivez pas à trancher sur la couleur de vos veines, il y a de fortes chances pour que votre sous-tonalité soit neutre : toutes les nuances vous vont !

On vous conseille donc d’adapter les reflets de votre couleur à votre sous-tonalité, de sorte qu’elle se marie harmonieusement avec votre iris et votre peau. Les yeux marrons, verts ou noisettes sont donc mis en valeur par une couleur rousse ou aux nuances dorées. Quant aux yeux bleus, ils s’associent parfaitement aux tonalités froides, comme le blond cendré.
Si vous avez des rougeurs, évitez les tonalités rousses, qui vont les accentuer davantage : les reflets cendrés aident à les dissimuler.

beautistas-comment-choisir-sa-couleur-de-cheveux

Une couleur de cheveux adaptée à ses goûts et à sa personnalité

Au même titre que le maquillage, les cheveux peuvent être un moyen d’expression à part entière : ils peuvent vous aider à affirmer votre personnalité et votre caractère. Les couleurs naturelles, par exemple, véhiculent une image de simplicité, tandis que les couleurs flashy sont un signe d’excentricité, montrant une volonté de se démarquer.

Avant tout, il faut choisir une couleur qui vous plaise, qui vous permette de vous sentir jolie et sûre de vous. Choisissez une couleur qui vous correspond, et si vous optez pour une folie, soyez certaine que vous n’allez pas vous en lasser 15 jours plus tard…

Nuancer sa couleur de cheveux

Les techniques de coloration d’autrefois étaient assez simple : une couleur sur toute la chevelure. Le panel de nuances était assez réduit, répertoriant principalement les couleurs de base.

Aujourd’hui, de nombreuses nuances sont possibles grâce à des techniques de coloration plus évoluées. Des couleurs hybrides sont créées : le bronde, mélange de brun et de blonde, ou le broux, mélange de brun et de roux, grâce au balayage et à ses nombreux dérivés (tie and dye, ombré hair, sombré hair). Ces techniques permettent d’apporter du contraste et de la lumière aux cheveux, mais aussi du relief, de la matière et du mouvement en jouant sur l’effet d’optique.

beautistas-comment-choisir-sa-couleur-de-cheveux

Si vous optez pour un balayage, sachez qu’il ne sera parfaitement réalisé qu’en salon, car en tant que professionnel, votre coiffeur sait maîtriser l’association de couleurs et la technique de pose. Cependant, pour les plus petits budgets ou celles qui ont l’habitude, il existe des kits de balayage tout faits pour pouvoir le réaliser à la maison. Optez pour une nuance adaptée avec votre couleur de base pour avoir un contraste léger et obtenir un résultat fondu et naturel.

Une fois que vous avez intégré toutes ces informations, vous pouvez visiter notre Top Coloration pour retrouver les meilleures colorations notées par la communauté !

Le Lexique

Carnation : teinte de la peau, qui comprend celle à la surface de l’épiderme, pouvant évoluer avec l’exposition au soleil (bronzage) et une sous-nuance froide, chaude ou neutre.
Sous-tonalité de peau : sous-nuances de la peau inscrites profondément dans l’épiderme et n’évoluant pas avec l’exposition au soleil.
Balayage : technique de coloration partielle qui consiste colorer ou décolorer quelques mèches de cheveux fines et fondues, pour apporter des nuances et du relief avec un résultat naturel.

Voir tous nos guides d’achat beauté