Tout savoir sur les extensions de cheveux

par cathynowak

Lire

Manque de volume, de longueur… vous êtes tentées par une pose d’extensions de cheveux ? On aimerait toutes avoir une chevelure de rêve rapidement ! Avant de vous lancer dans l’extension capillaire, il vaut mieux se renseigner : comment ça marche ? les différentes poses, le coût… La rédaction de Beautistas vous dit tout !

Crédit IStock

Les extensions capillaires, comment ça marche ?

Chez le coiffeur, des mèches plus au moins longues sont ajoutées à vos . Cela vous permet de changer de coupe rapidement grâce à ces quelques mèches pour plus de longueur et/ou de volume. Le plus difficile est de trouver des mèches qui s’adaptent parfaitement à vos cheveux naturels. Lorsqu’on choisit les extensions, il faut privilégier la qualité des mèches et choisir une couleur en accord avec la vôtre, afin d’obtenir un résultat naturel. Bien sûr, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour le choix des mèches et la pose.

Quelles sont les différentes sortes d’extensions ?

Les extensions sont à la base des cheveux synthétiques, produites dans des usines. Vous en trouverez de toutes qualités. Il existe, cependant, des extensions capillaires naturelles. Elles proviennent, la plus part du temps, d’Inde où les cheveux des femmes sont très prisés par leur qualité et épaisseur, qui n’ont subi aucun traitement (lissage, coloration…). Selon la qualité des extensions, le prix de la mèche se vend aux alentours de 5 euros. La facture peut monter jusqu’à 1500 euros selon le nombre de mèches dont vous avez besoin.

Comment se déroule la pose ?

Il est très important de bien se renseigner auprès de son coiffeur avant toute pose d’extensions capillaires : couleur, longueur et quantité de mèches nécessaires à votre nouvelle coupe. Vous pouvez éventuellement lui demander un devis. Suivant le nombre d’extensions choisi, le temps de pose peut varier. Il faut compter 3 heures en moyenne.

Quelles sont les différentes techniques de pose ?

Il existe quatre façons différentes de poser des extensions : à froid, à chaud, à clip ou tressage.

  • Crédit : PricilliaLes extensions à froid ou « écrous » : on fixe des anneaux en métal à la base du cheveu par une pince, puis on glisse les extensions à l’intérieur. Cette technique très résistante et facile à retirer est conseillée pour les cheveux bouclés. Elles tiennent environ deux mois.
  • Les extensions à chaud  ou « bondIngs » : on applique des gouttes de kératine à quelques centimètres de la racine, puis à l’aide d’une pince chauffante ou d’un on fixe la mèche. La kératine se durcit et devient invisible.
  • Les extensions à clip : comme son nom l’indique, elles se clipsent aux cheveux à l’aide d’une pince en plastique. Cette technique est conseillée pour celles qui ne souhaitent pas poser beaucoup de mèches. La pose est simple mais tire légèrement les cheveux au début.
  • Les extensions « tressage » : idéales pour les cheveux bouclés et frisés. On sépare la chevelure en plusieurs mèches, celles-ci sont tressées pour en faire une base et coudre les extensions. Cette technique protège vos cheveux naturels, mais peut donner un aspect perruque à votre coupe.

Mieux vos cheveux seront entretenus et plus vos extensions tiendront. Elles durent entre 2 et 5 mois environ. Une visite de contrôle chez le coiffeur tous les mois est conseillée.

Les bons gestes pour les entretenir

Vous pouvez continuer à utiliser vos produits capillaires habituels. Ne pas hésiter à appliquer un après-shampoing et un surtout sur les longueurs pour plus de brillance. Côté brossage, achetez une en poils de sanglier, moins agressive sur vos cheveux. Cependant, on évitera les brushings et le au risque de faire décoller les extensions avec la chaleur.

Quels sont les risques pour mes cheveux ?

C’est bien connu, les extensions abîment la chevelure. Les mèches ajoutées asphyxient nos cheveux naturels. Au moment de la dépose (chez un coiffeur !), vos cheveux deviendront fragiles et cassants. C’est pour cela qu’il est conseillé de ne pas abuser des extensions capillaires (maximum deux fois par an). Pour limiter les dégâts, il est indispensable de procéder à une cure de soin pour vos cheveux.

Vous avez désormais toutes les astuces et informations nécessaires pour des extensions de cheveux réussies. Alors, qui d’entre vous va se lancer ?