SOS pointes fourchues : explications

par manonsafavi

Lire

Il est un fléau dont on ne parle pas suffisamment : les pointes fourchues. Terreurs de celles qui veulent avoir des longs dignes de la Princesse Raiponce. Elles suscitent des crises lorsqu’elles nous obligent à se rendre chez le coiffeur pour sacrifier les longueurs bien-aimées. Des mois et des mois de pousse, de cheveux indomptables, pour finir par les couper. Mais il ne faut pas s’avouer vaincus, des solutions existent pour bichonner les cheveux et éviter l’invasion des pointes fourchues.

Pourquoi a-t-on des pointes fourchues ?

Pour bien traiter, il faut comprendre la cause. Des pointes fourchues ce sont des et cassants qui ont perdu leur élasticité, sur l’extrémité notamment. Ce qui apporte sa force à votre chevelure c’est la kératine, une protéine essentielle qui est souvent mise à mal par divers mauvais traitements. , sèche-cheveux, coups de brosse rageurs, shampooings bourrés de tensioactifs, pas étonnant que des fourches fassent leur apparition. Elles sont la simple manifestation d’une fragilisation extrême de vos cheveux. Avant d’en arriver là, voici quelques conseils pour lutter contre l’apparition des pointes fourchues.

_8f0c9f9c_Une routine cheveux adaptée

Le brossage

Bannir les fourches commence par une routine capillaire irréprochable. Oubliez les 100 coups de brosse, vous risquez de fragiliser vos pointes plus qu’autre chose. Brossez doucement vos longueurs, avec une propre. Optez de préférence pour une brosse en poil de sanglier naturel.

Le shampooing et les soins

Surveillez les produits que vous mettez sur vos cheveux : shampooings, après-shampooing, masque, crème coiffante, huile nourrissante, laque, etc. Tout autant de produits qui sont souvent néfastes pour la santé de votre chevelure à long-terme. Les tensioactifs ajoutés dans les formules des shampooings ont pour objectif de faire mousser. Or, ils ont des propriétés asséchantes sur vos cheveux, voire parfois agressives pour votre cuir chevelu. Idem, méfiez-vous des produits qui contiennent de l’alcool. Il est recommandé de faire des au minimum une fois par semaine. Certains coiffeurs recommandent même d’en faire après chaque shampooing. En cas de chevelure vraiment fragilisée, les bains d’huile de coco peuvent être une solution.

Le séchage

Le recours intempestif au sèche-cheveux, et aux fers en tout genre, est une catastrophe pour vos longueurs. Pour limiter les dégâts, essayez de baisser la température de vos appareils et surtout de ne pas les utiliser sur des cheveux mouillés. Pour cela, il suffit de les essorer délicatement dans une serviette, ou mieux un tee-shirt en coton, et d’attendre quelques minutes pour qu’ils soient humides et non trempés. Qu’il s’agisse d’un sèche-cheveux ou d’un fer, un seul passage suffit et ne vous attardez pas sur les pointes. L’application d’un produit thermoprotecteur est une bonne option car il crée une barrière de protection sur la fibre capillaire. Non négligeable avant de faire son brushing, notamment si vous en faîtes régulièrement.

Les résultats peuvent être visibles à long-terme. Ne perdez pas patience, le jeu en vaut la chandelle. Et vous, quelles sont vos astuces anti-fourches ?

Pour finir en beauté, voici un schéma des 16 différents types de pointes. On vous laisse profiter de votre prochain coup de fil ou d’un cours un peu chiant pour analyser les vôtres 😉

Pinterest