La chute des cheveux

par alexia-t

Lire

La nature ne fait pas aussi bien les choses qu’on pourrait le croire. Lorsqu’on atteint l’arrêt de notre croissance, la pousse de nos ralentit et c’est entre 20 et 35 ans que nous sommes confrontés aux problèmes de chute capillaire. Ce phénomène est récurrent tant chez l’homme que chez la femme. Découvrez les causes, les formes et les traitements, et les astuces contre la chute des cheveux.

Chute des cheveux

Les causes de la chute des cheveux chez l’homme

La peur de devenir chauve chez l’homme est très répandue. C’est à partir de 30 ans qu’un homme sur trois a l’impression de perdre ses cheveux et ainsi de voir son potentiel séduction et son estime de soi baisser.

beautistas-homme-cheveux

Les différentes formes d’alopécie chez l’homme peuvent être dues à un choc émotionnel, à la variation des sécrétions hormonales masculines, à une maladie infectieuse, à une intoxication, à un mauvais traitement capillaire, à une prise de médicaments, à une mauvaise vascularisation, à une carence en fer.

Les causes de la chute des cheveux chez la femme

Les dérèglements hormonaux sont la première cause d’alopécie chez la femme. On parle alors d’alopécie androgénique. Les différents facteurs qui la provoquent sont :

  • les troubles hyperandrogéniques, autrement dit, une hypersensibilité génétique du follicule pileux.
  • les troubles endocrinologiques qui concernent les glandes productrices d’hormones, un excès d’hormones mâles, la ménopause ou un accouchement.

La chute des cheveux après l’accouchement

Il est vrai que pendant la maternité, la matière des cheveux change, entraînant des chutes conséquentes post-accouchement. Dans les cas les plus sévères, 20 à 30% des cheveux peuvent tomber et c’est la zone du sommet du crâne qui est la plus touchée. L’ensemble de la chevelure se fragilise et se ternit, les cheveux s’affinent et sont difficiles à coiffer.

Les facteurs responsables de cette chute de cheveux post-accouchement sont :

  • Le bouleversement hormonal. Durant la grossesse, les oestrogènes sont produits massivement et stimulent l’ensemble de l’organisme en procurant au cheveu brillance et épaisseur. La chute de la production de ces hormones entraîne fatalement la chute des cheveux.
  • Des facteurs comme le stress, la période postnatal, le quotidien et la fatigue excessive contribuent à la dévitalisation des cheveux.

Traitement : il est préférable de traiter le problème dès le début. Etant donné que les cheveux sont affaiblis sur du long terme, les vitamines sont le remède essentiel car elles renforcent la kératine et la solidité des cheveux. Pour cela, commencez un traitement local à base de vitamine B5, d’olivier (protège le bulbe) et de quinquina rouge, (qui accélère la prolifération des cellules). À appliquer raie par raie pendant 3 mois.

Chute des cheveux pendant la grossesse

 

Les différentes formes d’alopécie :

L’alopécie est un terme médical qui désigne la chute des cheveux. Elle est considérée comme normale si l’on ne perd pas plus de 100 cheveux par jour. Au-delà, il est préférable d’y remédier. Voici les causes et les mécanismes des différentes formes d’alopécie.

L’alopécie congénitale est une anomalie de la constitution du cheveu à la racine. De ce fait, les cheveux n’ont aucune chance de repousser et pour combler cette calvitie, la greffe des cheveux est la meilleure alternative.

Traitement : Cette technique consiste à prélever des morceaux de peau contenant des cheveux et de les réimplanter sur la zone chauve. À répéter 3 ou 4 fois sur une durée de 3 mois.

L’alopécie androgénétique autrement dit « calvitie commune », se traduit par une diminution progressive et définitive des cheveux. L’excès d’hormones mâles ont pour fonction d’accélérer le cycle du cheveu et rend la chute plus rapide. Elle est visible par dégagement progressif du front, du dessus des tempes et du sommet du crâne. Cette forme de est très courante (et plus commune chez l’homme) et peut commencer dès la puberté.

Traitement : le moyen préconisé pour lutter contre la calvitie commune est une lotion à base de « minoxidil » à appliquer sur le cuir chevelu deux fois par jour à vie.

beautistas-chute-des-cheveux-forme-dalopecie-homme

L’alopécie diffuse, est une forme non héréditaire de chute de cheveux qui est généralisée sur l’ensemble du cuir chevelu. Elle peut être aiguë ou chronique selon les facteurs qui l’engendrent. Le stress, une radiothérapie, une chimiothérapie ou encore un accouchement sont des éléments qui peuvent entraîner une calvitie aiguë. Tandis que des troubles métaboliques comme une carence en fer sont à l’origine d’une forme d’alopécie chronique. L’important est de déterminer le bon facteur afin de le traiter au mieux.

L’alopécie circonscrite
est caractérisée par une chute de cheveux sur une zone précise. Cependant, la racine des cheveux est seulement affectée mais pas détruite. Son origine est due à une inflammation de la racine des cheveux. Ses causes sont les facteurs psychologiques comme le stress.

Traitement : Il existe des traitements locaux comme des injections intra lésionnelles de corticoïdes qui peuvent y remédier.

Les astuces

  • Oxygéner son cuir chevelu en brossant ses cheveux matin et soir pendant quelques minutes.
  • Masser votre cuir chevelu : stimuler la microcirculation en pratiquant un massage du cuir chevelu sur pour accélérer la repousse des cheveux.

Astuces massages crâniens

  • Manger sainement et de manière équilibrée afin d’avoir le moins de carence possible.
  • Utiliser des comme la spiruline (pendant 3 mois) riche en fer, en bêta carotène et en vitamine B5 qui fortifie le cheveu. L’ortie est une plante à forte teneur en silice permettant de lutter efficacement contre les . La kératine, que l’on retrouve dans les acides aminés soufrés, est le fidèle allié de la production de sébum à la racine qui permet en plus d’éliminer les toxines au bulbe et de stimuler la pousse.
  • Les gestes quotidiens : le cuir chevelu est régulièrement exposé à des agressions externes comme le vent et le soleil. En rinçant fréquemment à l’eau tiède ses cheveux en été, et en adoptant un shampooing doux, type camomille (en ne dépassant pas 4 shampooings par semaine), cela permet de les purifier.
  • Faites appel à un dermatologue.
  • Astuces, vigilance sèche-cheveuxVigilance séchoir : protéger ses cheveux avec des soins adaptés au séchage et éviter de les tirer en vous coiffant. Ne pas les étouffer quotidiennement en utilisant des élastiques et autres barrettes.