Gloire aux roux

par manonsafavi

Lire

Rouquemoute, poil de carotte, orangina, les surrnoms de nos amis à la tignasse rouge feu sont nombreux. Parfois insultants, parfois affectueux. Être roux c’est tout simplement ne pas avoir l’hormone nécessaire pour transformer le gène MC1R en mélanine. Une légère anomalie qui fait couler beaucoup d’encres et qui a été l’objet de méfiance et d’incompréhension durant des siècles.

Michelle Marshall, une photographe française a décidé de consacrer une série aux roux intitulée « MC1R« . Celle qui vit à Londres, dans un pays où 10% de la population est rousse, a eu envie de déconstruire les préjugés. Combien sommes-nous à assimiler cette à la blancheur de peau. Or, justement, la photographe s’évertue à nous montrer que les roux existent dans différentes ethnies. Focus sur les roux du monde entier.

Une véritable réhabilitation du roux est en marche ces dernières années. En témoigne la tendances des fausses taches de rousseur notamment. Pour voir toutes les photos, rendez-vous sur le site de la photographe : www.michelle-marshall.com