Comment faire une détox capillaire ?

par manonsafavi

Lire

Cheveux raplaplas ? Ternes ? Tabac, saletés, pollution, nos sont constamment soumis à des agressions. C’est pourquoi ils ont besoin d’une bonne détox de temps en temps. Ca tombe bien, l’automne est la saison idéale pour adopter une nouvelle routine capillaire. Parce que non, dissimuler sa tignasse sous des bonnets tout l’hiver n’est pas obligatoire. (Enfin, sauf si vous avez froid). Il est grand temps d’accorder un break à vos cheveux, surtout si vous les souhaitez longs, ou en tout cas plein de vigueur et brillants. Atout séduction n°1 des femmes, les cheveux méritent bien qu’on leur accorde de l’attention.

Pourquoi mes cheveux sont comme ça?

Silicones, parabènes, sulfates, etc. La réponse se trouve en grande partie sur les étiquettes de vos produits. iStockCar si ces formulations gainent les cheveux et les rendent brillants dans l’immédiat, à long-terme, c’est une toute autre histoire. Les spécialistes estiment même que les cheveux finissent par étouffer. Plus exactement, c’est le cuir chevelu qui pâtit de ces produits chimiques mais également des agressions extérieures. Car oui, la pollution ou encore les impuretés présentent dans l’air ambiant s’accrochent sur nos cheveux et viennent étouffer le cuir chevelu.

Comment (ré)agir ?

1 -Shampooing neutre

Adopter un à la composition clean est déjà un grand pas. Attention, sans sulfates, les formules ont tendance à moins mousser que les shampooings habituels. Certaines marques proposent des alternatives intéressantes comme le Cleansing Conditionner de Matrix. Un après-shampooing détox qui permet de zapper la case shampooing pour une low-poo réussie ! Si vous préférez vous mettre vraiment au green, préférez des shampooing vendus en boutiques bios comme Mademoiselle Bio. Evitez le Sodium Laureth Sulfate, les silicones (dimethicone, phényldimethylpolysioxane, cyclopentasiloxane, etc. ) et les parabènes (methylparaben and co). Pour en savoir plus, on vous recommande la Liste noire des cosmétiques disponible en ligne sur Mon Corner B. Sinon, le plus simple reste de se fier au label de type Ecocert.

2 – L’art et la manière 

Un lavage en deux étapes est indiqué pour éviter d’agresser son cuir chevelu d’autant que les formules qui moussent peu nous incitent à frotter plus fort que d’habitude, au détriment de nos cheveux. Rappel des principes de base : pas besoin de s’acharner sur les longueurs, le produit va se répandre sur toute la chevelure lors du rinçage. Pensez surtout à bien laver le pourtour de votre visage car c’est la zone où et se concentrent.

3 – Eau de rinçage maison

Pour rester dans le côté bio et fait-maison, vous pouvez mélanger du vinaigre de cidre à de l’eau minérale dans une bouteille. Parfait comme eau de rinçage pour vos cheveux. Le vinaigre présente la particularité d’éliminer les résidus de calcaire. Particulièrement recommandé pour les citadines qui vivent dans des régions où l’eau est ultra-calcaire (Parisienne ou Nordiste, on pense à vous!).

4 – Coloration bio

Remplacez votre habituelle par une coloration végétale. Si vous êtes adepte des salons pour refaire votre couleur, sachez qu’il existe des salons bios comme Biocoiff’. Pour en savoir plus, lisez notre notre article sur les colorations naturelles ici.

 

Crédit photo de couverture: Lazor Photography