beautistas-questions-a-se-poser-avant-de-changer-de-couleur

7 questions à se poser avant de changer de couleur !

par redhairtypist

Lire

L’idée vous est venue subitement : vous avez envie de changer de . Avec tous les produits qui existent, toutes les nuances que vous voyez sur internet, tout semble possible ! Il suffit juste de se lancer… Stop ! Si changer de couleur peut être facile, il faut faire le bon choix pour ne pas le regretter. Le but n’est pas que vous vous demandiez ce qui vous est passé par la tête en vous regardant dans le miroir chaque matin… Alors pour faire le bon choix, on se pose les bonnes questions : Beautistas détaille pour vous les sept questions à se poser avant de changer de couleur !

Quelle est ma couleur naturelle ?

La première question à vous poser, c’est de savoir de quelle base vous partez. Cette donnée va vous permettre de définir quelles couleurs vous allez pouvoir réaliser tout de suite, ou quelles autres nécessiteront une décoloration au préalable.
Si vos sont plus clairs que la couleur souhaitée, vous pouvez les colorer directement. Si vous souhaitez les éclaircir ou que vous avez des reflets très prononcés (comme les rousses), il va sûrement falloir passer par une décoloration !
De plus, connaître votre couleur naturelle vous permettra de juger la visibilité des repousses : plus vous vous éloignez de votre couleur d’origine, plus le contraste sera visible.

beautistas-questions-a-se-poser-avant-de-changer-de-4

Dans quel état sont mes cheveux ?

Les colorations chimiques, en particulier les colorations permanentes, font appel à un processus agressif pour la fibre capillaire. Si vos cheveux sont en mauvais état à cause de l’utilisation excessive du sèche cheveux ou du lisseur, ou que vous faites des colorations à répétition sans en prendre soin, cela risque d’aggraver leur état. Lorsque les cheveux sont abîmés, les écailles de la cuticule sont ouvertes : non seulement ils sont secs, rêches et manquent de brillance, mais la couleur ne tient pas aussi bien à l’intérieur du cheveu.
Si vos cheveux ne sont pas en bon état, misez sur une coloration végétale ou faites des soins à répétition avant de passer à l’action !

Combien de temps je veux la garder ?

Vous avez envie de changer de tête pour surprendre tout le monde lors d’une soirée ou vous voulez vraiment tourner la page de votre couleur actuelle ? Cela peut paraître évident, mais posez-vous sérieusement la question !
Si c’est juste pour un ou deux jours, une coloration fugace suffit.
Si vous souhaitez avoir de jolis reflets le temps de quelques shampoings avant d’essayer autre chose, choisissez une coloration temporaire.
Enfin, si vous êtes VRAIMENT décidée à adopter une nouvelle couleur pour un temps indéfini, vous pouvez choisir une coloration permanente ou semi-permanente !

beautistas-questions-a-se-poser-avant-de-changer-de-3

Quelle couleur m’irait bien ?

On fonctionne toutes un peu au coup de cœur, mais si vous hésitez, demandez-vous quelle couleur vous irait bien naturellement. Une sera d’autant plus harmonieuse sur vous si elle s’accorde avec votre carnation : couleur de peau, sous-tonalité, couleur d’iris… Pour vous aider à choisir, lisez notre guide Comment choisir sa couleur de cheveux !

Quel entretien ma couleur demande ?

Comme on l’a précisé en début d’article, plus vous vous éloignez de votre base naturelle, plus le contraste avec vos racines sera visible. En fonction de la différence, vous devrez donc entretenir la repousse toutes les 4 à 6 semaines selon l’importance du contraste, ou moins souvent si c’est une proche de votre couleur naturelle, qui va s’estomper au fil des shampoings (la démarcation sera alors moins visible).
De plus, l’intensité des reflets de votre couleur peut s’estomper plus ou moins vite : les roux flamboyants deviennent orange, les couleurs cendrées artificielles ont tendance à jaunir. Vous devez adopter des soins repigmentants pour préserver la couleur.
Enfin, pour toutes les couleurs originales (comme les couleurs vives ou pastel), les colorations permanentes n’existent pas et les pigments sont très peu tenaces : il faut alors faire des colorations temporaires régulièrement pour éviter l’effet délavé.

beautistas-questions-a-se-poser-avant-de-changer-de

J’ai quoi comme budget ?

La question du prix se pose forcément : si vous devez décolorer vos cheveux avant de faire une couleur ou si elle demande un entretien régulier, votre budget sera plus conséquent. Devez-vous faire appel à un coiffeur pour changer de couleur ? Pouvez-vous l’entretenir à la maison ? Prenez donc en compte tous les paramètres, et faites le calcul !

Suis-je sûre que je ne vais pas m’en lasser ?

Enfin, même si c’est difficile à savoir, il faut vous poser la question : suis-je prête à adopter cette couleur ? Vous pouvez opter pour une teinte tendance, mais si vous choisissez une , il faut être sûre de votre choix. Vous pouvez tester une coloration fugace ou temporaire avant de vos lancer dans une coloration longue durée ! Essayez une perruque, faites un montage photo, plusieurs possibilités existent pour vous donner une idée.

beautistas-questions-a-se-poser-avant-de-changer-de-couleur

Une fois que vous êtes sûre de votre décision… Lancez-vous ! Pour vous aider à choisir, consultez notre Top Colorations et découvrez les avis de la communauté !