Pourquoi faut-il adapter sa routine beauté à son cycle menstruel ?

par agatheverguin

Lire

Poussée d’acné, peau huileuse… lorsque nos menstruations débarquent, notre peau nous le fait savoir (comme si on en avait besoin, c’est déjà assez contraignant comme ça). Sauf que ces imperfections sont la conséquence directe des fluctuations hormonales liées aux règles, il n’y a donc pas grand chose à faire. Néanmoins, d’après certains dermatologues, adapter sa routine beauté selon son cycle menstruel aiderait à réduire le risque d’apparition d’imperfections… Comment ? Lisez la suite.

IStock

Attention : si vous prenez la pilule, votre sécrétion d’hormones est régulière donc vous n’ovulez pas. Par conséquent, vous êtes moins soumises aux problèmes de peaux (imperfections et autres). Vous pouvez néanmoins suivre ces quelques conseils, ça ne peut que vous faire du bien…

Votre peau change, alors pourquoi pas aussi votre routine beauté ?

Lorsque la semaine des règles arrive, notre corps change plus ou moins. En cause, les fluctuations hormonales directement liées aux menstruations. Si on a bien conscience de ces changements, on ne pense en revanche pas assez à adapter sa routine de soins. Et pourtant, cela nous éviterait bien ces désagréments tels que les (le plus fréquent), la et brillante, des plaques sèches…

Adapter sa routine beauté à son cycle menstruel, cela vous parait absurde (ça ne l’est pas plus que de se couper les cheveux en fonction du calendrier lunaire) ou trop compliqué ? Voici quelques conseils pour mieux vivre cette période, et afficher une peau (presque) parfaite !

We Love Beauty

Adapter ses soins beauté à son cycle menstruel

Période d’ovulation

L’ovulation se produit environ deux semaines avant vos menstruations, soit 14 jours dans un cycle typique de 28 jours. Durant cette période le taux d’oestrogènes continue d’augmenter entraînant l’augmentation d’une autre hormone appelée lutéinisante (ou LH). Malheureusement, cette hormone favorise la production de sébum, entrainant la prolifération de bactéries et, vous l’aurez deviné, l’acné. Il est donc préférable de reprendre votre routine de soins spécial acné durant cette période. On évite également les produits trop gras qui aggraveraient la situation, et on privilégie les soins dits « non comédogènes » pour éviter de boucher les pores de la peau et donc favoriser l’excès de sébum.

Si vous avez tendance à avoir une , ne changez pas votre routine mais évitez tout de même de trop nettoyer et exfolier votre peau (sous prétexte d’éradiquer les boutons), car vous risquez d’accentuer la sécheresse de votre peau. Et une peau sèche, ça tire, ça gratte et parfois même ça pèle…

Période pré-menstruations

Quand la fécondation ne se produit pas, votre niveau d’œstrogènes diminue, entrainant ainsi le redouté PMS (autrement dit le syndrome pré-menstruations). La pire période pour votre peau. « Pendant les jours qui précèdent vos règles, votre peau est à son pire stade », explique le Dr Debby Palmer, dermatologue et directeur médical au Dermatologie Associates of New York. « Il y a une diminution d’oestrogènes et une montée de progestérones et de testostérones pendant environ une semaine, avant vos règles. Cette hausse peut causer la production de sébum et donc boucher les pores, les faisant apparaître plus grand. »

Dites bonjour aux imperfections à foison ! Ces éruptions peuvent être n’importe où sur le visage, mais en général, l’acné hormonal prolifère surtout au niveau du menton et de la mâchoire. Le Dr Palmer recommande ainsi d’utiliser un avec une concentration plus élevée en acide salicylique durant cette période. Ce type de nettoyant nettoie les pores plus efficacement, limite l’excès de sébum, et donc les bactéries et les imperfections. Si vous avez la peau sèche, pensez à bien hydrater votre peau pour compenser le manque de sébum.

iStock

Pendant les menstruations

Pendant vos règles, les niveaux d’oestrogènes sont au plus bas, tandis que les prostaglandines inflammatoires sont élevées, votre peau est donc très grasse ou très sèche selon votre réaction PMS, elle n’est donc toujours pas au mieux de sa « forme ». « Les faibles niveaux d’oestrogènes peuvent donner à votre peau un aspect tacheté et vous laissez une sensation de fatigue et de , » décrit le Dr Palmer. « D’où l’important d’utiliser des antioxydants pour aider à apaiser votre peau comme les graines de café, le thé vert et la vitamine C ».

Conclusion : pour nettoyer sa peau, on consomme sans modération des anti-oxydants qui protègent notre peau des attaques extérieures (pouvant causer des imperfections) et aident à prévenir des infections cutanées. Parmi eux : le thé vert, les grenades, les fruits du caféier, les pépins de raisin, les olives, les champignons, etc.

Période post-menstruations

Lorsque vos règles sont terminées, le taux d’oestrogènes augmente considérablement. A ce moment de votre cycle, votre peau est au top de sa forme, et plus belle que jamais. On adopte une routine « no make-up » pour laisser respirer sa peau, et éviter la formation d’imperfections (qui ressortiront plus tard). Si vous êtes sujette à l’acné indépendamment de cette période, vous devez continuer à utiliser des produits contenant des ingrédients anti-acné tels que l’acide salicylique, le peroxyde de benzoyle, et l’huile d’arbre à thé.

Pourquoi ? « Notre peau a tendance à être au mieux, sans imperfections quand notre taux d’oestrogènes est à son plus haut niveau, juste avant l’ovulation », explique le Dr Palmer. « En effet, durant cette période la peau est d’avantage hydratée, les pores se resserrent et la production de collagène augmente ».

Même si l’on vous conseille d’avoir la main leste sur les produits de beauté, et notamment de maquillage, vous devez tout de même continuez à hydrater votre peau et surtout, à la protéger en appliquant quotidiennement une crème anti UV !